Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 2796
Conférences

le (0s)

2ème session : Les acteurs des mobilisations : motivations et pratiques

Alors qu’il est devenu banal de parler de la faiblesse de la société civile en Russie, une série de mobilisations sociales se sont produites depuis 2005. Sans que l’on puisse parler de mouvements de masse, la Russie voit néanmoins se développer plusieurs fronts de protestation, mouvements de grèves et autres conflits du travail courant 2007, et d’autres plus modestes mais inscrits dans la durée sous forme de groupes d’initiatives citoyennes. Ces faits posent la question des mobilisations de leurs acteurs et du sens de ces mouvements dans un pays dont les structures institutionnelles sont réputées défavorables à l’émergence d’initiatives citoyennes ...
Voir la vidéo
Conférences

le (0s)

3ème session : Emergence de significations communes et apprentissage des solidarités

Alors qu’il est devenu banal de parler de la faiblesse de la société civile en Russie, une série de mobilisations sociales se sont produites depuis 2005. Sans que l’on puisse parler de mouvements de masse, la Russie voit néanmoins se développer plusieurs fronts de protestation, mouvements de grèves et autres conflits du travail courant 2007, et d’autres plus modestes mais inscrits dans la durée sous forme de groupes d’initiatives citoyennes. Ces faits posent la question des mobilisations de leurs acteurs et du sens de ces mouvements dans un pays dont les structures institutionnelles sont réputées défavorables à l’émergence d’initiatives citoyennes ...
Voir la vidéo
Conférences

le (0s)

4ème session : Mobilisations sociales, pouvoir et politique

Alors qu’il est devenu banal de parler de la faiblesse de la société civile en Russie, une série de mobilisations sociales se sont produites depuis 2005. Sans que l’on puisse parler de mouvements de masse, la Russie voit néanmoins se développer plusieurs fronts de protestation, mouvements de grèves et autres conflits du travail courant 2007, et d’autres plus modestes mais inscrits dans la durée sous forme de groupes d’initiatives citoyennes. Ces faits posent la question des mobilisations de leurs acteurs et du sens de ces mouvements dans un pays dont les structures institutionnelles sont réputées défavorables à l’émergence d’initiatives citoyennes ...
Voir la vidéo
Conférences

le (0s)

table ronde : Perspectives théoriques et pratiques de l’analyse des mobilisations sociales en Russie

Alors qu’il est devenu banal de parler de la faiblesse de la société civile en Russie, une série de mobilisations sociales se sont produites depuis 2005. Sans que l’on puisse parler de mouvements de masse, la Russie voit néanmoins se développer plusieurs fronts de protestation, mouvements de grèves et autres conflits du travail courant 2007, et d’autres plus modestes mais inscrits dans la durée sous forme de groupes d’initiatives citoyennes. Ces faits posent la question des mobilisations de leurs acteurs et du sens de ces mouvements dans un pays dont les structures institutionnelles sont réputées défavorables à l’émergence d’initiatives citoyennes ...
Voir la vidéo
Conférences

le (0s)

Séance introductive

Au coeur de multiples débats, considérées parfois comme un problème majeur des socié­tés européennes, les expériences migratoires - prendre la route, quitter sa région d’origine et ses proches, découvrir les manières d’être des sociétés rencontrées, s’établir dans un nouveau monde, soutenir des relations avec le pays d’origine - prennent aujourd’hui des formes nouvelles, tant au niveau des pratiques elles-mêmes que des représentations qui en sont produites et diffusées. Classiquement analysées pour leur impact sur les sites de départ ou d’accueil, les migrations sont envisagées ici du double point de vue de ces expériences migratoires elles-mêmes (incertitudes du parcours, épreuves de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (0s)

Séance de clôture : Quelles approches pour les pratiques migratoires aujourd’hui ?

Au coeur de multiples débats, considérées parfois comme un problème majeur des socié­tés européennes, les expériences migratoires - prendre la route, quitter sa région d’origine et ses proches, découvrir les manières d’être des sociétés rencontrées, s’établir dans un nouveau monde, soutenir des relations avec le pays d’origine - prennent aujourd’hui des formes nouvelles, tant au niveau des pratiques elles-mêmes que des représentations qui en sont produites et diffusées. Classiquement analysées pour leur impact sur les sites de départ ou d’accueil, les migrations sont envisagées ici du double point de vue de ces expériences migratoires elles-mêmes (incertitudes du parcours, épreuves de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (0s)

Des "russes d'en bas" aux mobilisations sociales et contemporaines en Russie

Après les mobilisations massives des années "Perestroïka", qu'avaient déjà étudiées Michel WIEVIORKA et son équipe, la société russe sembait avoir plongé dans l'apathie. A partir de 2005, cependant, les mobilisations sociales se multiplient, pour la plupart de dimensions locales et enracinées dans la vie quotidienne. Certaines d'entre elles acquièrent pourtant une dimension plus générale et plus politique. Comment penser les mobilisations collectives en Russie contemporaine dans une société largement apolitique et peu encline aux protestations publiques et solidaires ? Quelle est la place des réalités nationales, locales ou culturelles dans ces mobilisations ? Peut-on y voir une portée politique ? ...
Voir la vidéo
Conférences

le (0s)

Inauguration du Centre International de Recherche et d'Enseignement sur les Meurtres de Masse (CIREMM)

Inauguration du Centre International de Recherche et d'Enseignement sur les Meurtres de Masse (CIREMM) Le CIREMM a pour objet de soutenir, sur un plan national et international, la recherche sur les meurtres de masse, ce terme désignant à la fois les génocides, les meurtres collectifs sans visée exterminatrice et, par extension, les crimes contre la culture et la civilisation. Il vise en particulier à promouvoir la discipline des «genocide studies», peu développée en France contrairement aux pays anglo-saxons, et encourager la constitution de communautés de chercheurs décidés à s’engager dans la réflexion sur les meurtres de masse et la prévention ...
Voir la vidéo
Conférences

le (0s)

Les Palestiniens, une nation sans État Par Jean-Paul Chagnollaud

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, à la suite de l’effondrement de l’Empire ottoman, les grandes puissances de l’époque, la France et la Grande-Bretagne, décident de la création de nouveaux États qui vont, avec le système des mandats, rester sous leur domination jusqu’à leurs indépendances. Deux peuples sont alors marginalisés : les Kurdes et les Palestiniens. Plus d’un siècle après la Déclaration Balfour de novembre 1917, les Palestiniens sont toujours en quête de leur "toit politique" même si, au fil des ans, leurs revendications ont été prises en ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte