Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 5050
Label UNT Conférences

le (1h4m59s)

Le cerveau, le langage, le sens - Galina Iakimova

L’étude des interrelations entre le cerveau, le langage et le sens sera l’occasion pour Galina Iakimova de présenter certaines méthodes de recherche utilisées en psychologie scientifique et de revenir sur le caractère pluridisciplinaire de la psychologie.Une conférence de l'UTLS au lycéeLycée Pierre et Marie Curie (06 Menton) Avec Galina Iakimova (maître de conférences en psychologie cognitive)
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h52m28s)

Le retour des migrations I

Le séminaire s'intéresse à différents aspects du phénomène migratoire, avec le Brésil pour exemple privilégié. Le genre comme catégorie d'analyse et comme construction sociale, et les expériences migratoires féminines occupent une place centrale : plusieurs séances du séminaire y sont consacrées. Deux groupes sont examinés de plus près : les Japonais et les Juifs. Nous aurons l'occasion de discuter la notion de « quartier ethnique ». Les migrations d'après 1970 où les itinéraires s'inversent, le Brésil devenant un pays d'émigration, sont aussi abordées. Les migrations de retour retiennent enfin notre attention : retour « différé » ou « impossible », ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (55m57s)

Después del referendum: Los retos internacionales de una revolución

Carlos ROMERO, politólogo, es profesor-investigador en el Instituto de Estudios Políticos de la Facultad de Ciencias Jurídicas y Políticas de la Universidad Central de Venezuela, en donde se ha desempeñado como coordinador del Doctorado, subdirector y director del Centro de Estudios de Postgrado. Cuenta con ocho libros publicados sobre temas de análisis político y relaciones internacionales, siendo uno de los últimos Jugando con el globo. La política exterior de Hugo Chávez (Caracas, 2006). Ha sido profesor invitado en varias universidades de América Latina, Europa, y Estados Unidos. En esta entrevista, realizada a los pocos días del referéndum del 2 de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h23m49s)

Mémoires, identités, nations : enjeux identitaires

Depuis la fin du vingtième siècle, les problématiques mémorielles occupent dans le débat public une place de plus en plus centrale. Les historiens, les ethnologues et les anthropologues ont depuis longtemps développé des questionnements sur les rapports entre les « lieux de mémoire », les constructions identitaires, les usages politiques de l’histoire, son écriture - et ses réécritures. Sociologues et politologues se sont emparés de ces thématiques aiguisées par l’effondrement des régimes communistes en Russie et en Europe de l’Est, par les tensions entre constructions nationales et mondialisation, et par la relecture de l’expérience coloniale. Façonné par la quête des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h42m27s)

Mémoires, identités, nations : la Turquie et ses passés

Depuis la fin du vingtième siècle, les problématiques mémorielles occupent dans le débat public une place de plus en plus centrale. Les historiens, les ethnologues et les anthropologues ont depuis longtemps développé des questionnements sur les rapports entre les « lieux de mémoire », les constructions identitaires, les usages politiques de l’histoire, son écriture - et ses réécritures. Sociologues et politologues se sont emparés de ces thématiques aiguisées par l’effondrement des régimes communistes en Russie et en Europe de l’Est, par les tensions entre constructions nationales et mondialisation, et par la relecture de l’expérience coloniale. Façonné par la quête des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h33m43s)

Lignes de vie. Mémoires des dominés, mémoire des déplacés

Depuis la fin du vingtième siècle, les problématiques mémorielles occupent dans le débat public une place de plus en plus centrale. Les historiens, les ethnologues et les anthropologues ont depuis longtemps développé des questionnements sur les rapports entre les « lieux de mémoire », les constructions identitaires, les usages politiques de l’histoire, son écriture - et ses réécritures. Sociologues et politologues se sont emparés de ces thématiques aiguisées par l’effondrement des régimes communistes en Russie et en Europe de l’Est, par les tensions entre constructions nationales et mondialisation, et par la relecture de l’expérience coloniale. Façonné par la quête des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h10m23s)

Que faire du vingtième siècle ?

Depuis la fin du vingtième siècle, les problématiques mémorielles occupent dans le débat public une place de plus en plus centrale. Les historiens, les ethnologues et les anthropologues ont depuis longtemps développé des questionnements sur les rapports entre les « lieux de mémoire », les constructions identitaires, les usages politiques de l’histoire, son écriture - et ses réécritures. Sociologues et politologues se sont emparés de ces thématiques aiguisées par l’effondrement des régimes communistes en Russie et en Europe de l’Est, par les tensions entre constructions nationales et mondialisation, et par la relecture de l’expérience coloniale. Façonné par la quête des ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (49m38s)

L'animal dans la ville

Un monde parallèle, souvent invisible, vit et se reproduit dans nos villes. Nous faisons comme s'il n'existait pas ou, plus simplement, nous l'avons occulté, bâtissant des immeubles insonorisés et climatisés, des places minérales sans vie végétale. Nous souhaitons être les seuls habitants, mais la ville est une « jungle » qui cache dans ses rues, dans ses squares, dans le feuillage de ses arbres, dans les profondeurs de ses égouts, dans ses murs ou sur ses toits d'autres locataires plus ou moins discrets, plus ou moins gênants. La biodiversité d'une ville est une réalité. Des arbres, des espaces verts, des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (23m53s)

Ouverture

Depuis la fin du vingtième siècle, les problématiques mémorielles occupent dans le débat public une place de plus en plus centrale. Les historiens, les ethnologues et les anthropologues ont depuis longtemps développé des questionnements sur les rapports entre les « lieux de mémoire », les constructions identitaires, les usages politiques de l’histoire, son écriture - et ses réécritures. Sociologues et politologues se sont emparés de ces thématiques aiguisées par l’effondrement des régimes communistes en Russie et en Europe de l’Est, par les tensions entre constructions nationales et mondialisation, et par la relecture de l’expérience coloniale. Façonné par la quête des ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte