Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 56
Conférences

le (24m26s)

Physique et biologie dans un perspective historique

A l'occasion de l'année de la physique, ce colloque est destiné à présenter comment se met en place un débat interdisciplinaire, en analysant quel est l'apport de la physique aux sciences du vivant. La physique en effet redéfinit son rôle en prenant en compte les avancées dans les autres domaines de la science.Ce colloque est organisé par le Centre Koyré (centre d'Histoire des Sciences et des Techniques, Muséum National d'Histoire Naturelle) et l'association "Entre-Sciences"
Voir la vidéo
Conférences

le (0s)

L'architecture du vivant

A l'occasion de l'année de la physique, ce colloque est destiné à présenter comment se met en place un débat interdisciplinaire, en analysant quel est l'apport de la physique aux sciences du vivant. La physique en effet redéfinit son rôle en prenant en compte les avancées dans les autres domaines de la science.Ce colloque est organisé par le Centre Koyré (centre d'Histoire des Sciences et des Techniques, Muséum National d'Histoire Naturelle) et l'association "Entre-Sciences"
Voir la vidéo
Conférences

le (2h7m52s)

Comment fonctionne le cerveau ?

A l'occasion de l'année de la physique, ce colloque est destiné à présenter comment se met en place un débat interdisciplinaire, en analysant quel est l'apport de la physique aux sciences du vivant. La physique en effet redéfinit son rôle en prenant en compte les avancées dans les autres domaines de la science.Ce colloque est organisé par le Centre Koyré (centre d'Histoire des Sciences et des Techniques, Muséum National d'Histoire Naturelle) et l'association "Entre-Sciences"
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h12m8s)

Physique et médecine : l'imagerie médicale

L'imagerie médicale a sans aucun doute entraîné ces vingt dernières années une transformation radicale dans la façon d'aborder le diagnostic et le suivi thérapeutique. Un diagnostic de localisation d'une lésion cérébrale qui nécessitait un examen clinique long et minutieux par un neurologue expérimenté se fait aujourd'hui avec une précision millimétrique grâce au scanner ou à l'imagerie par résonance magnétique (IRM). Là où le maître entouré de ses élèves démontrait que la lésion ischémique ou tumorale devait siéger au niveau de tel noyau du thalamus (la vérification ayant lieu malheureusement souvent quelques semaines plus tard sur les coupes de cerveau), le ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte