Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 16
Conférences

le (2h41m3s)

Arts de dire et formes de contrôle en situations de plurilinguisme (1/3) - Passages de langues et légitimités linguistiques

« Passages de langues et légitimités linguistiques » est la première partie de la Grande Leçon Arts de dire et formes de contrôle en situations de plurilinguisme. Il est utile d’aborder les problèmes sociologiques touchant au plurilinguisme par l’observation des conditions de circulation entre les langues. Bilinguisme et diglossie sont parmi les formes les plus évidentes de cette circulation. Ils peuvent alors être analysés comme des expressions de rapports sociaux, qui engagent des questions globales de légitimité et de normes et non pas seulement des questions de degrés de maîtrises des langues. L’alternance codique est l’un des phénomènes marquants de ces ...
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (2h4m47s)

La négociation contemporaine

Cinquième partie de l'Essentiel "Eléments pour une rencontre de la Sociologie et de l'Economie" qui fait suite à la Grande Leçon "La sociologie peut-elle aider à comprendre l'économie ? - La négociation".Les auteurs vous proposent de rencontrer Olgierd Kuty, Jean-François Orianne et Christophe Dubois, tous trois sociologues, pour aborder la question de la négociation contemporaine, au moment même où il est question de souffrance au travail, de stress, de violence au travail, de licenciements massifs ou d'exclusion.L'analyse de la négociation contemporaine (depuis les années 1980), appelée aussi post-fordiste ou post-taylorienne, révèle une tension entre deux pôles microsociologiques : négociation contrainte ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (22m22s)

Entretien avec Andres Duprat (Rencontres 2009)

Dans le film "El artista" de Gaston Duprat et Mariano Cohn, Andrés Duprat joue le rôle de son métier dans la vie, commissaire d’exposition d’art contemporain. Il est l’écrivain du scénario et le film représente un monde très éloigné du public, qui a ses codes et ses travers alors que l’art devrait arriver aux gens sans médiation. L’ironie permet de montrer que l’artiste est à la fois celui qui fait, qui produit l’art, et celui qui le transmet, qui l’expose et le signe.Cet entretien à été réalisé dans les cadre des 21ème Rencontres Cinémas d'Amérique Latine
Voir la vidéo
Entretiens

le (59m45s)

Entretien avec Marilyn Nelson, poète lauréate du Connecticut

« Je m’appelle Marilyn Nelson. Je suis née à Cleveland, dans l’Ohio en 1946. Ma mère était dans l’enseignement et mon père était officier de carrière dans l’aviation américaine, si bien que j’ai grandi dans diverses bases militaires un peu partout aux USA. J’ai fait mes études à l’université de Californie à Davis, puis à l’université de Pennsylvanie pour mon mastaire, et j’ai finalement obtenu mon PhD à l’université du Minnesota. J’enseigne depuis une trentaine d’années et j’écris de la poésie depuis l’âge de 12 ans ». Entretien mené par Wendy Harding, Université Toulouse 2-Le Mirail, 1er mars 2008.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h0s)

Autoritarisme politique et monde musulman - Nadine Picaudou

La formulation même du thème proposé : « Autoritarisme politique et monde musulman », m’interroge et me trouble à la fois. D’abord parce qu’en singularisant la notion d’autoritarisme politique, elle semble s’inscrire dans la postérité d’un lieu commun des représentations occidentales de l’Orient, le despotisme oriental, dont Lucette Valensi a montré ce qu’il devait à la République de Venise soucieuse de stigmatiser le rival ottoman. L’image a été reprise par Volney, l’un des pionniers du voyage en Orient, qui attribue la décadence historique de la Syrie à la tutelle despotique d’Istanbul. Mais la formule présente surtout l’inconvénient majeur de mettre ...
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (13m5s)

Entretien avec Rubén Imaz Castro (Rencontres 2007)

Rubén Imaz Castro, jeune cinéaste mexicain, a choisi le thème de la famille comme le centre intime où la société de son pays se sent protégée par sa carapace, dans une classe sociale intermédiaire qui fait lien entre les plus pauvres, en déréliction, et les plus riches, isolés dans leurs forteresses. Il se situe dans les cinéastes indépendants, libre des influences hollywoodiennes.Générique Interview : Odile BOUCHET Transcription/traduction : Bénédicte MOUY, Christelle MORA, Cécile PEREZ Production et moyens techniques : CAM / Université de Toulouse-Le Mirail.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte