Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 355
Conférences

le (14m20s)

Faut-il traduire les sciences sociales ? 2ème Table ronde. 08 Comment faire circuler les textes ? Points de vue d’acteurs de la chaîne du livre

Faut-il traduire les sciences sociales ?  « Il faut considérer chaque traducteur comme un médiateur s’efforçant de promouvoir un échange intellectuel universel et se donnant pour tâche de faire progresser ce commerce généralisé. » Lettre de Goethe de 1827 à son traducteur Thomas Carlyle.  Comment articuler mondialisation des sciences sociales et pluralité des langues ? Cette question des langues et de leur circulation est cruciale tant elle touche à la réalité des modes d’écriture, de transmission, d’échange, à des enjeux économiques et politiques. Les Éditions ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (31m28s)

Entretien avec Pedro Urano (Rencontres 2009)

Un entretien avec le réalisateur brésilien Pedro Urano qui nous parle de son film : « Estrada Real da Cachaça» est un voyage dans l’espace et dans le temps, car c’est un voyage dans l’imaginaire de tout un pays. Un voyage qui revisite tant les anciens mythes que les projets futurs structurant la vie quotidienne actuelle. Un documentaire sur l’invisible. La tentative de faire un cinéma épidermique, moins préoccupé d’enquêter sur la profondeur des choses et plus intéressé à explorer audiovisuellement leur ampleur.» Pedro Urano. > Voir aussi l'entretien avec Pedro Urano réalisé dans le cadre des 21ème Rencontres Cinémas ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h30m31s)

Le touriste - Jean Didier URBAIN

Bien que tôt reconnu dans son ampleur sociale et économique, à travers ledit « phénomène » touristique et la précoce « industrie » du tourisme qu'il a suscités, le touriste a cependant été longtemps un « célèbre inconnu ». Malgré son nombre et sa valeur marchande, qui ont fait de lui un « objet » de commerce, le touriste a été ignoré dans sa raison d'être : méconnu dans sa complexité, ses désirs, leur diversité et leurs métamorphoses. D'une part, le touriste a été repoussé dans la caricature par un mépris séculaire, que fonde une idéologie du negotium mettant en ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte