Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 9757
Conférences

le (30m45s)

Landis par Landis : une leçon de cinéma (2/4)

Partie 2 : Hamburger Film Sandwich, The Stupids, Dream On"Nous recevons les films exactement comme nous rêvons. C'est pourquoi le cinéma continuera à avoir un impact si fort. Les livres, que j'aime tant, requièrent un processus intellectuel par lequel nous lisons et traduisons ce que l'auteur dit avec l'aide de notre imagination. Mais un film n'a qu'à montrer une chose et elle est là. Un film peut montrer un cyclope, et il est là, en vrai ! Je pense que le film est la forme la plus naturelle de l'imagination car il est sa réalité tangible. Il s'empare de quelque ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h14m34s)

#LundisNum 11/06/18 - Mathias Blanc, projet Ikonikat

Projet Ikonikat : réception sociale des images et histoire de l'art.De mars à juin 2017, à l’occasion de l’exposition « Le Mystère Le Nain », 750 visiteurs du musée du Louvre- Lens ont participé à une étude de réception des œuvres par les publics. Les données analysées grâce au dispositif numérique Ikonikat mettent en lumière différentes modalités de perception des peintures qui varient notamment en fonction du genre et de l’âge des visiteurs, de leur formation et de la configuration sociale des visites. Ces données témoignent également de l’influence de la muséographie sur l’évolution du regard des visiteurs au fur ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h26m40s)

Les cahiers de lycéen d’Eugène Delacroix - 12 juin 2018

En 1806, à l’âge de 8 ans, Delacroix entre au Lycée Impérial. Selon son condisciple et ami Achille Piron, son premier biographe, c’était « un bon écolier, suffisamment appliqué». Au lycée, il étudie les auteurs anciens, le latin et le grec, mais aussi l’anglais et l’italien, comme l’attestent ses cahiers de classe. Au fil des pages, exercices et compositions scolaires se mêlent à d’intrigantes figures et variations calligraphiques à la plume et à la mine de plomb, révélant le tempérament imaginatif du jeune homme. La bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art conserve 16 de ces précieux documents. Datés de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (9m16s)

Landis par Landis : une leçon de cinéma (3/4)

Partie 3 : les monstres, la peur"Nous recevons les films exactement comme nous rêvons. C'est pourquoi le cinéma continuera à avoir un impact si fort. Les livres, que j'aime tant, requièrent un processus intellectuel par lequel nous lisons et traduisons ce que l'auteur dit avec l'aide de notre imagination. Mais un film n'a qu'à montrer une chose et elle est là. Un film peut montrer un cyclope, et il est là, en vrai ! Je pense que le film est la forme la plus naturelle de l'imagination car il est sa réalité tangible. Il s'empare de quelque chose de fantastique ...
Voir la vidéo
Conférences

le (17m51s)

Landis par Landis : une leçon de cinéma (4/4)

Partie 4 : les années 2000, l'aventure de Thriller"Nous recevons les films exactement comme nous rêvons. C'est pourquoi le cinéma continuera à avoir un impact si fort. Les livres, que j'aime tant, requièrent un processus intellectuel par lequel nous lisons et traduisons ce que l'auteur dit avec l'aide de notre imagination. Mais un film n'a qu'à montrer une chose et elle est là. Un film peut montrer un cyclope, et il est là, en vrai ! Je pense que le film est la forme la plus naturelle de l'imagination car il est sa réalité tangible. Il s'empare de quelque chose ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (6m53s)

Episode # 4 : Annabel Vallard s'entretient avec Alice Doublier

Essai d’ethnographie dessinéeLes mystères des cristaux d’oxyde de zinc ou comment apprendre l’art délicat des émaux céramiquesQuatre étudiants d’une université d’art de Kyoto enquêtent sur les émaux cristallins. Chaque jeudi, suivant un protocole minutieux, ces apprentis céramistes testent différentes recettes et combinaisons de matériaux sur des petits carreaux de terre cuite dans l’espoir de parvenir à stabiliser des préparations à base d’oxyde de zinc, particulièrement délicates à maîtriser. L’observation de ces longues heures passées à faire des calculs de pourcentages et de grammages, à remplir des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (46m6s)

Conférence : La sexualité de l’art américain

De Thomas Eakins à Georgia O’Keeffe en passant par Jasper Johns, Jonathan Katz s’attache à observer les jalons de la construction de l’identité sexuelle américaine à travers l’analyse d’œuvres devenues iconiques de ces figures parmi les plus célèbres de l’art nord-américain. L’apparente absence de caractère sexuel dans ces œuvres ne fait qu’amplifier leur résonance queer. Analyzing some of the most celebrated figures in American art from Thomas Eakins to Georgia O’Keeffe and on through to Jasper Johns, Katz traces ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h58m32s)

[# 2] Atelier débat - Entreprises de l’image : faites le pari de la disruption avec la Blockchain !

Osez la blockchain ! Présentée comme Le nouvel internet, cette technologie-monde initialement encapsulée dans le bitcoin et servant de tiers de confiance en pair à pair ouvre des perspectives considérables de transformation de vos entreprises et de leur chaîne de valeur. Pour les industries culturelles et créatives, elle permet tout à la fois une co-création productive, la protection de la propriété intellectuelle, une distribution désintermédiée, une gestion des droits et des contrats transparente, de nouveaux modes de financement ou de paiement. Découvrez les potentialités de la blockchain avec cette vidéo de notre atelier-débat ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2m48s)

Les nouveaux défis du syndicalisme français – François Chérèque

Le syndicalisme évolue en France pour différentes raisons : 1. La réalité de la vie de l’entreprise est différente et tournée vers l’international. 2. Le syndicalisme traditionnellement lié à l’industrie doit s’adapter au développement des métiers de service. 3. Les nouvelles technologies ont transformé les modes de communication. 4. C’est le vote des salariés et non plus la loi qui détermine les syndicats représentatifs. Unionism operates in France for several reasons: 1. The reality of business life is different and internationally oriented. 2. The unions ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (57m57s)

Pourquoi la nuit est elle noire ?

Oui, pourquoi donc ? Après tout, si l’Univers est infini (ou simplement très grand), notre regard, dans toute direction, devrait finir par rencontrer la surface d’une étoile, et le ciel être d’une éblouissante et uniforme luminosité — la même que celle du Soleil, qu’il soit là ou pas. Ce paradoxe attribué — à tort — à l’astronome Olbers (début XIXe siècle), a intrigué des générations de savants, de Kepler à Halley et de Herschel à Kelvin. Sa solution n’a cessé d’évoluer au gré de l’histoire des théories cosmologiques. La réponse aujourd’hui admise, qui avait été préfigurée par l’intuition fulgurante d’un cosmologiste ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte