Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 8543
Conférences

le (2h29m12s)

Finals

This presentation introduces the combinations of main vowel and coda Baxter and Sagart reconstruct for Old Chinese, the main factors which influence their subsequent development (whether the syllable is type A or type B, whether or not there is an *-r- before the main vowel, whether or not a suffix *-s is present. Then there is a survey of the main processes by which Old Chinese finals develop into their Middle Chinese reflexes, with examples of each type of development.
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h27m49s)

Approche diachronique des Indiens de langue nahuatl et tlapanèque de l'Etat de Guerrero au Mexique

Dans cet entretien, Danièle DEHOUVE décrit ses premiers pas dans les villages de l'Etat de Guerrero au Mexique parmi les indiens de langue nahuatl et tlapanèque. Elle revient sur la particularité de son travail d'anthropologue et sur les écoles qui l'ont influencé. Son travail avec les archives lui permettra de développer une réflexion sur l'histoire régionale indienne et d'analyser l'histoire de l'organisation sociale des indiens de cette région du Mexique. Elle évoque également de quelle manière elle a étudié des livres de confréries dans les archives villageoises et des recueils d'exempla dans les bibliothèques européennes et mexicaines. Son travail sur ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h16m46s)

Vivre dans la rue - Jacques Hassin

Les gens des ruesDes gens vivent dans les rues de nos villes. C'étaient les Gueux, les Va-nu-pieds, les Inutiles au monde. Ce sont les Sans domicile fixe, les Clochards, les Zonards. Ils seraient aujourd'hui 10 à 15000 à Paris, dont 15% de femmes. Comment ces personnes vivent-elles ? Et comment peut-on les aider ?Comment vit-on dans la rue ?J'évoquerai ici l'expérience qui peut être celle de ces gens. Je le ferai depuis ma place de soignant, qui m'offre une vision forcément partielle. Certains signes permettent cependant de saisir, de l'extérieur, ce que vivent ces personnes. Ils concernent en particulier le ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h31m44s)

Le désert des nomades - Pierre BONTE

L'un des traits qui caractérise l'adaptation des nomades à la rude vie dans les déserts est la mobilité. Au Sahara où j'ai mené mes recherches d'ethnologue, ils se déplacent de pâturages en pâturages, de points d'eau en points d'eau pour satisfaire les besoins de leurs animaux, chameaux, vaches, moutons ou chèvres qui ne pourraient survivre dans ce milieu difficile sans l'intervention de l'homme. La tente, cet abri mobile qu'ils transportent lors de leurs déplacements est l'emblème de leur mode de vie, artefact complexe malgré la simplicité apparente de sa construction
Voir la vidéo
Conférences

le (1h18m6s)

Les Inuits ne trouvent pas ça extrême - Michèle THERRIEN

L'histoire de l'exploration, la géographique classique et une certaine ethnographie ont contribué à transformer l'Arctique en lieu emblématique de « l'extrême ». Il serait plus juste de considérer que les Inuit de l'Alaska, de l'Arctique canadien et du Groenland vivent dans un milieu exigeant, soumis à de constants changements climatiques. Face à l'imprévisibilité, un système de connaissance ouvert et des mécanismes d'ajustement ont permis à ces sociétés originaires de la Sibérie, de se développer, de perdurer, de connaître une démographie ascendante et de s'affirmer aujourd'hui politiquement. Si le qualificatif « extrême » correspond à l'image que les Occidentaux projettent sur ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (56m2s)

Un regard ethnosociologique sur les musiques chinoise et ouïgoure

Dans cet entretien, Sabine TREBINJAC nous explique la signification de ce que nous appelons « musique chinoise ». Celle-ci comprend l’ensemble des musiques ethniques présentes en Chine et sur lesquelles l'Etat a appliqué une procédure de contrôle et de traditionnalisation. Elle nous détaille ce processus sur l’exemple de la musique ouïgoure, d’origine turque. Le chercheur nous initie également aux particularités de la musique ouïgoure, notamment celles du genre Muqam. Pour donner une idée plus précise et conviviale de la musique ouïgoure, Sabine Trebinjac nous fait écouter deux morceaux de muqam ouïgour, issus de son disque "Turkestan Chinois/ ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte