Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 879
Entretiens

le (1h11m46s)

Rencontre scolaire avec Ana Solares, productrice du film "Corazón del tiempo" (Rencontres 2009)

Une rencontre entre des lycéens du lycée Lyauté de Casablanca et Ana Solares, productrice du film du réalisateur mexicain Alberto Cortés "Corazon del tiempo" et Pedro, traducteur du film, lors des 21èmes Rencontres Cinémas d'Ampérique Latine de Toulouse. Ils parlent du film, des conditions de tournage mais également de leurs vécus, des conditions de vie et des relations entre les individus dans les communautés du Chiapas durant la révolution zapatiste.Cette rencontre a eu lieu dans le cadre des activités pédagogiques organisées par l'Arcalt pendant le festival.
Voir la vidéo
Conférences

le (32m30s)

Serge Pey. Un poète-chercheur en action : ouverture du colloque

Serge Pey. Un poète-chercheur en action : ouverture, in colloque international organisé par le Laboratoire "France, Amériques, Espagne–Sociétés, pouvoirs, acteurs" (FRAMESPA), le laboratoire Cultures Anglo-Saxonnes (CAS) et les membres du séminaire POP (Poésie Ou Poésie…) de l'Université Toulouse Jean Jaurès-campus Mirail, le Centre Transdisciplinaire d’Épistémologie de la Littérature et des arts vivants (CTEL) de Université de Nice Sophia Antipolis, l’Institut d’Histoire des Représentations et des Idées dans les Modernités (IHRIM) de l'École Normale Supérieure de Lyon, l'équipe Esthétique de la Performance et des Arts de la Scène (EsPAS) de l'Institut Arts, Créations, Théories, Esthétiques (ACTE) ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h10m40s)

Serge Pey et la 'Beat" / Hervé Binet

Serge Pey et la 'Beat" / Hervé Binet,  in "Serge Pey. Un poète-chercheur en action", colloque international organisé par le Laboratoire "France, Amériques, Espagne–Sociétés, pouvoirs, acteurs" (FRAMESPA), le laboratoire Cultures Anglo-Saxonnes (CAS) et les membres du séminaire POP (Poésie Ou Poésie…) de l'Université Toulouse Jean Jaurès-campus Mirail, le Centre Transdisciplinaire d’Épistémologie de la Littérature et des arts vivants (CTEL) de Université de Nice Sophia Antipolis, l’Institut d’Histoire des Représentations et des Idées dans les Modernités (IHRIM) de l'École Normale Supérieure de Lyon, l'équipe Esthétique de la Performance et des Arts de la Scène (EsPAS) de l'Institut Arts, Créations, Théories, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h19m41s)

MASTER CLASS DE WANG BING

Cette séance s'inscrit dans le cadre de la rétrospective consacrée au cinéaste WANG BING organisée en octobre à l'EHESS par la Direction de l’image et de l’audiovisuel avec le soutien du Centre de recherche sur les arts et le langage (CRAL), du Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine (CECMC) et du Centre d’études des mondes russes, caucasiens et centre-européens (CERCEC). Auteur d’une œuvre cinématographique monumentale, tant par le nombre de films que par leur durée, Wang Bing documente les transformations de la Chine contemporaine depuis près d’une vingtaine d’années. Il le fait dans un style inimitable, en ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h38m17s)

L'animation japonaise des origines à nos jours. Conférence de Brigitte Koyama-Richard

Le Japon a vu se développer très tôt différents genres picturaux que l'on peut considérer comme les prémices de l'animation. Brigitte Koyama, l'une des meilleures spécialistes du sujet, présente d'abord les similitudes entre les rouleaux peints et l'animation contemporaine. Elle explique ensuite la façon dont les Japonais ont créé l'illusion du mouvement dans les estampes xylographiques. Une large place est accordée aux lanternes magiques japonaises Utsushi-e : très populaires, elles disparurent peu après la naissance du cinématographe. Dans une seconde partie, Brigitte Koyama parle des pionniers de l'animation japonaise, quels genres de films furent produits, quelles étaient les techniques utilisées, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h6m42s)

Le cinéma de Manoel de Oliveira ou le principe de l'incertitude. Conférence de Mathias Lavin

Couvrant désormais plus de quatre-vingts ans d'activités, l'œuvre de Manoel de Oliveira donne l'impression d'avoir recommencé à plusieurs reprises, offrant de la sorte autant de conceptions différentes du cinéma. Cette conférence voudrait ainsi rendre justice à la diversité d'un parcours, caractérisé, entre autres, par sa forte exigence artistique et son goût pour l'innovation.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h21m4s)

Preminger, ou comment survivre en Amérique. Conférence de Mathieu Macheret

De Laura (1944) à The Thirteenth Letter (1951), à travers les dix premiers films qu'Otto Preminger réalisa, et souvent produisit, pour la Twentieth Century Fox, une étude de l'arrivisme, de l'égoïsme, des figures de domination et d'exclusion dans un univers – les États-Unis d'après-guerre – où il faut sans cesse lutter pour espérer rester dans le cadre, assurer sa place devant la caméra.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte