Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 889
Entretiens

le (9m9s)

Patrimoine traditionnel et pérennité de la musique Gnawa

Patrimoine traditionnel et pérennité de la musique gnawaRéalisé par Leïla IzrarLe guembri est un instrument de musique à cordes pincées, très présent dans le répertoire musical traditionnel gnawa. Cette musique, implantée au Maroc par les descendants d'esclaves arrivés d'Afrique noire il y a plusieurs siècles, est à l'origine une pratique rituelle et confrérique. Elle occupe aujourd'hui une place majeure dans le patrimoine d'Afrique du nord, et influence depuis toujours les artistes de tous bords, dont Jimmy Page et Robert Plant, mais aussi toute la nouvelle scène musicale marocaine. Dans ...
Voir la vidéo
Conférences

le (9m16s)

Landis par Landis : une leçon de cinéma (3/4)

Partie 3 : les monstres, la peur"Nous recevons les films exactement comme nous rêvons. C'est pourquoi le cinéma continuera à avoir un impact si fort. Les livres, que j'aime tant, requièrent un processus intellectuel par lequel nous lisons et traduisons ce que l'auteur dit avec l'aide de notre imagination. Mais un film n'a qu'à montrer une chose et elle est là. Un film peut montrer un cyclope, et il est là, en vrai ! Je pense que le film est la forme la plus naturelle de l'imagination car il est sa réalité tangible. Il s'empare de quelque chose de fantastique ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (9m39s)

Le Théâtre Picard "Chés Cabotans d'Amiens"

En plein essor pendant le XIXe siècle, les théâtres de marionnettes disparaissent peu à peu après la première guerre mondiale notamment à cause de l'arrivée du cinéma. Cependant, à Amiens on voit naître une troupe de marionnettistes picards, appelée "Chés Cabotans d'Amiens" et dont le but est de continuer à faire vivre le patrimoine culturel de la région.Le Théâtre Chés Cabotans d'Amiens, c'est aussi une manière de faire perdurer la Langue Picarde. Depuis le début du XXe siècle, alors que l'on prône le français "national", l'usage du picard s'est vu peu à peu disparaître. Le théâtre est le dernier lieu en ...
Voir la vidéo
Conférences

le (9m55s)

Tatiana Julien et Ariane James-Sarazin

Tatiana Julien - chorégraphe À la suite de sa licence d’Art du spectacle chorégraphique à l’université Paris VIII en 2009 et de son diplôme du Conservatoire national de Paris en 2010, Tatiana Julien devient interprète et chorégraphe. En parallèle de ses créations, Tatiana Julien s’investit dans plusieurs laboratoires. À ce titre, elle est chorégraphe pour le projet européen mené par la Briqueterie, Dancing Museums, se déroulant sur deux ans (2015-2017), projet qui explore de nouvelles méthodes d’interactions avec le public. Ariane James-Sarazin - ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (10m0s)

Entretien avec Inés Efrón (Rencontres 2008)

Inés Efrón est actrice argentine, elle a beaucoup de succès et a tourné, malgré son jeune âge avec les plus grands de la génération des jeunes cinéastes argentins. Elle a la chance d'avoir des propositions très intéressantes, aime son travail. Elle désire changer un peu de registre, elle a été l'adolescente type dans plusieurs films, et prenant de l'âge, s'adapte à de nouvelles possibilités. Elle ne se voit pas actrice toute sa vie.
Voir la vidéo
Autres

le (10m8s)

Le suiveur suivi ou la rencontre avec le djinn

Au bord de la mer, une jeune femme, prononce des voeux sur des cauris qu'elle jette dans la mer après leur avoir fait faire trois fois le tour de sa tête.Un jeune homme urine longuement dans l'eau. La jeune fille l'observe stupéfaite.Lorsqu'elle s'en retourne, le jeune homme la suit, la poursuit jusque dans une forêt où elle disparait, remplacée par un djinn au visage effrayant.Terrifié, le jeune homme consulte une jeteuse de cauris qui, effrayée à son tour, lui révèle que c'est à présent la jeune fille-djinn qui le poursuit et le rend fou.C'est le scénario que El Hadj Malick Dione, un ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte