Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 890
Entretiens

le (1h56m56s)

Anthropologie de l'Himalaya : milieux, sociétés, cultures

Dans cet entretien, Gérard TOFFIN nous explique son travail sur les communautés rurales et urbaines Néwar de la vallée de Katmandou au Népal. Il a également mené des enquêtes dans les collines népalaises, chez les Tamang du Ganesh Himal et les Indo-Népalais des districts de Gulmi et d'Argha Kanchi. Il s'est intéressé à la civilisation matérielle, à l'organisation sociale et aux religions des populations himalayennes. Il mène actuellement des recherches en anthropologie de l'espace, tout particulièrement sur les villes asiatiques, ainsi que sur diverses questions touchant aux religions de l'Inde et de l'Himalaya. Il a travaillé au Népal en ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (26m58s)

Marilyn Hacker : poèmes choisis

Marilyn Hacker, éminente poète américaine qui vit entre Paris et New York, nous lit des poèmes extraits de ses livres "Desesperanto" 1999-2002 et "Selected Poems" 1965-1990. Elle évoque l'exil, le deuil, les relations mère-fille, la guerre... avec une virtuosité stylistique, elle modernise les formes classiques de la poésie.GénériqueAuteur : Wendy Harding - Réalisation et montage : Bruno Bastard - Traduction : Claire Malroux et Jean Migrenne
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h39m38s)

Centre d'Etudes Mongoles et Sibériennes

Roberte Hamayon est directeur d'études émérite à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE) de la Sorbonne et responsable du Centre d’Etudes Mongoles et Sibériennes (CEMS). L’objet central de ses recherches est le chamanisme, substrat religieux traditionnel des peuples autochtones de Sibérie et de Mongolie. Il se présente sous des formes variant avec le contexte et connait des interactions tant avec le christianisme russe orthodoxe (à l'ouest et au nord de l'aire considérée) qu'avec le bouddhisme (au sud et à l'est) mais aussi avec l'idéologie communiste. Système symbolique de tradition orale, le chamanisme fait l'objet d'une démarche d'anthropologie religieuse tenant ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (4h6m0s)

La société post-moderne ?

Ce programme est le deuxième chapitre d’un cours de sociologie sur « La société à l’aube du XXIème siècle ».Sous le mode de la conversation, Jean-Yves Trépos, Christelle Stupka et Sabrina Sinigaglia-Amadio nous proposent d’aborder notre société et le passage du XXème au XXIème siècle par le biais de la question de « la société post-moderne ? » Ils s'appuient entre autres sur les réflexions de Talcott Parsons, Anthony Giddens ou encore de Bruno Latour, pour analyser les notions de "modernité" et de "post-modernité et leur pertinence dans notre société contemporaine.Voir l'ensemble des programmes de :"La société à l'aube du ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h25m55s)

Variétés du déplacement - Yves Michaud

L'ensemble de ces conférences aura permis de se faire une idée d'un monde où les déplacements à grande échelle tiennent une place essentielle - un monde mobile et fluide, pour ne pas dire liquide. Ce n'est pas complètement inédit dans l'histoire humaine quand on pense aux exodes ou colonisations qui scandent l'histoire mais l'ampleur du phénomène et sa banalité rendent la situation effectivement nouvelle. Ces déplacements ont deux aspects majeurs : le déplacement des choses et des idées, dont il a été relativement peu parlé mais qui est au coeur de la globalisation, le déplacement des personnes.
Voir la vidéo
Entretiens

le (21m16s)

Entretien avec Nicolás Pereda (Rencontres 2010)

Nicolás Pereda est un cinéaste mexicain. On lui doit trois longs métrages, tous passés à Toulouse, par "Cinéma en Construction" puis en compétition. Il travaille toujours avec le même acteur, très singulier, et d’une façon générale, a une équipe qui varie peu, tout en faisant des propositions chaque fois différentes. Dans son dernier film, "Perpetuum mobile" (2009), il évoque le mouvement permanent des gens qui déménagent, et l’accumulation d’objets qui les fait arriver à la paralysie. Son cinéma est construit avec peu de moyens, quoiqu’il ait aussi un projet plus coûteux mais qu’il ne peut pas encore se permettre.
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (1h9m10s)

La consommation culturelle

Deuxième partie de l’Essentiel "Eléments pour une rencontre de la Sociologie et de l’Economie" qui fait suite à la Grande Leçon "La sociologie peut-elle aider à comprendre l'économie ? - L’économie des singularités".Les auteurs vous proposent de rencontrer l’historien du cinéma Fabrice Montebello pour aborder avec lui le spectacle cinématographique du point de vue des consommateurs, véritables experts pour en mesurer la qualité.L'histoire du spectacle cinématographique, c'est-à-dire du cinéma appréhendé du point de vue de ses consommateurs, est peu développée. Elle permet pourtant de dépasser les limites de l'historiographie des productions cinématographiques nationales et d'étudier le contenu et le sens ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (41m7s)

Théorie du film documentaire (Penser le cinéma documentaire : leçon 3)

THEORIE DU FILM DOCUMENTAIRE Jean Luc Lioult Professeur à l'Université de ProvenceFilms sociaux, ethnographiques, scientifiques ou politiques, développant des formes autobiographiques, portrait, journal filmé : les formes du documentaire sont tellement variées qu’il serait réducteur de l’assimiler à un “genre”. “C’est un champ complexe qui relève aussi bien de critères économiques que de réseaux de fabrication, de diffusion, de références cinématographiques. C’est une zone de travail, un geste : celui d’aller vers le réel... Cette réflexion introductive propose de s'appuyer sur la fausse distinction entre documentaire et fiction pour reposer la question de la partition entre le vrai et le ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (24m23s)

Tentatives de définitions du film documentaire (Penser le cinéma documentaire : leçon 2)

Leçon 1 : définitionsPartie 1 : Tentatives de définition du film documentaire- définir le documentaire occasionne un débat sans fin :- est-ce simplement l’« interprétation créative de la réalité » ?- le documentaire n’est pas un genre au sens des films de genre, caractérisés par leurs sujets ou leurs effets sur les spectateurs- il a une généalogie, il évolue au cours de l’histoire- il a une finalité particulière : donner à connaître- il véhicule bien souvent des valeurs (même contestables !), il a un but sérieux- ses caractéristiques formelles ne suffisent pas à le définir- on constate empiriquement qu’il correspond ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (40m44s)

Profession critique : Jean-Michel Frodon

Le second volet de « Profession critique » est consacré à Jean-Michel Frodon, directeur des "Cahiers du cinéma" depuis la rentrée 2003 après une longue collaboration avec "Le Monde" (comme critique, puis chef de la rubrique cinéma : voir détails dans la partie "Biographie"). Dans cet entretien réalisé aux "Cahiers du cinéma" quelques semaines après qu'il en ait pris les rênes, nous explorons avec lui la notion de liberté critique : quelles sont les conditions qui permettent de l'exercer - conditions internes (le film doit "faire de la place") autant qu'externes (le critique doit pouvoir résister aux pressions de toutes ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte