Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 896
Entretiens

le (41m41s)

Entretien avec Fernando Gómez Grande

A l’occasion de cet entretien, Fernando Gómez Grande, traducteur espagnol de prestigieux noms du théâtre français contemporain (Vinaver, Novarina, Reza, Cormann...), témoigne de son expérience et donne à connaître sa conception de la traduction théâtrale. En grand connaisseur de la scène (il est depuis de nombreuses années le responsable adjoint du festival national « Muestra de Teatro de Autores Españoles Contemporáneos » d'Alicante (Espagne), il expose les « lois » de ce type de traduction si liées à l’oralité de la mise en scène, ainsi que les difficultés et les plaisirs du traducteur.Interview, transcription, traduction : Emmanuelle Garnier.
Voir la vidéo
Entretiens

le (26m44s)

Entretien avec Alfredo Espinoza (Rencontres 2011)

Alfredo Espinoza est le saxophoniste et clarinettiste chilien dont le film Escape al silencio, du cinéaste Diego Pequeño, raconte la singulière trajectoire professionnelle. Il a joué dans les années 70 dans des groupes français tels que "les Haricots Rouges" ou "les Pieds de Poule", puis il est rentré au Chili. Dans cet entretien, il revient sur sa formation de musicien, en Argentine, où il a passé une bonne partie de sa jeunesse.Entretien réalisé par Odile Bouchet,Traduction et transcription : Alessandra Doronzo, Ana Martinez, Thomas Sérignat et Marion Coustau.
Voir la vidéo
Entretiens

le (21m1s)

Entretien avec Niles Atallah (Rencontres 2011)

Niles Atallah, cinéaste chilien-étasunien, revient sur sa formation artistique, sa trajectoire atypique, et les personnages de son film Lucía, premier long métrage de fiction passé par "Cinéma en Construction" [festival Rencontres d'Amérique latine, Toulouse), qui cherche une esthétique de l’incommunication, montrant les barrières sociales et les vieux traumatismes d’une société qui n’offre guère d’alternative à l’isolement. La jeune femme sur qui pèsent tant de lourdeurs non dites finit par se confondre avec la vieille maison qu’elle habite, elle crée des décors surannés comme les objets qui l’entourent, au milieu des rumeurs environnantes qui ne donnent que des nouvelles qui ne ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (15m34s)

Entretien avec Gabino Rodriguez (Rencontre 2011)

Gabino Rodríguez, jeune acteur mexicain a été très présent dans les films des festivals toulousains depuis quelques années. Il travaille comme acteur au cinéma et met en scène des documentaires théâtraux. Il pense que l’acteur doit être lui-même et assumer ses paroles d’acteur en tant que personne, que le jeu d’acteur qui « joue un rôle » est un manque de respect pour les personnages représentés. C’est pourquoi il travaille en cinéma indépendant et en particulier avec Nicolás Pereda.Gabino Rodríguez, joven actor mexicano, ha estado muy presente en las películas de los festivales tolosanos desde hace unos años. Trabaja como ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (15m38s)

Entretien avec Carlos César Arbeláez (Rencontres 2011)

Carlos César Arbeláez, cinéaste colombien qui a eu le prix de Cinéma en Construction [Rencontres Cinémas d'Amérique latine de Toulouse], présente son premier long métrage de fiction, Los colores de la montaña, qui montre à travers des enfants, une relation d’amitié située dans les très difficiles circonstances que vivent les paysans des villages d’Antioquia, zone très affectée par la guerre et les déplacements de population. Le projet a mis une dizaine d’années à se réaliser, le travail avec les enfants est très gratifiant mais exige une grande patience, et le film a du succès en Colombie et en France aussi.Carlos ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (16m24s)

Entretien avec Sebastián Hiriart (Rencontres 2011)

Sebastián Hiriart, mexicain, a été acteur et directeur de la photographie, mais il est à Toulouse pour présenter son premier long métrage de fiction, A tiro de piedra, issu de Cinéma en Construction. C’est un film fait avec un budget minimum et beaucoup de temps, où l’acteur principal, Gabino Rodríguez, a eu aussi le rôle de co-scénariste, et qui suit une trajectoire qui a été celle du cinéaste lui-même. Il s’agit de représenter le voyage initiatique, celui qui ouvre à la personne la perspective de sa propre vie.Sebastián Hiriart, mexicano, ha sido actor y director de la fotografía, pero está ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (15m40s)

Entretien avec Elena Varela (Rencontres 2011)

Elena Varela est éducatrice musicale et cinéaste au Chili, et nantie d’un projet soutenue par plusieurs fonds nationaux, elle est partie pour le sud, pour filmer Newen Mapuche, sur l’histoire récente des Mapuches. Le fait d’approcher la dure réalité l’a amenée à s’engager à fond dans leur cause, ce qu’elle a payé d’années en prison, où sont toujours ses amis et compagnons de lutte, en vertu de la loi antiterroriste créée par Pinochet et toujours en usage, quoiqu’à présent elle se dirige contre l’autre ennemi intérieur qui empêche l’installation d’industries transnationales : les peuples originaires.Elena Varela es educadora musical y ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (13m56s)

Entretien avec Iria Gómez Concheiro (Rencontres 2011)

Iria Gómez Concheiro , cinéaste et éducatrice dans des quartiers populaires de Mexico, vient avec son premier long métrage, Asalto al cine, terminé grâce à deux sessions de Cinéma en Construction [Rencontres Cinémas d'Amérique latine de Toulouse], et qui est un manifeste contre l’absence de perspectives de la jeunesse, qui engendre une grande partie de la violence énorme dont souffre tout son pays. De plus, elle a des projets de films en Colombie.Iria Gómez Concheiro, cineasta mexicana y educadora en barrios populares de México viene con su primer largometraje, Asalto al cine, que se terminó gracias a dos sesiones de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h17m54s)

Stanley Kubrick, l'artiste et sa méthode. Table ronde

Rencontre avec Ken Adam, Marisa Berenson, Michel Ciment, Nigel Galt, Jan Harlan, Christiane Kubrick, Tim Heptner, animée par Serge Toubiana.Directeur artistique britannique d’origine allemande, Ken Adam fait ses débuts à Hollywood sur d’importantes productions : Le Tour du monde en quatre-vingts jours ou Ben-Hur. Par la suite, il travaille notamment avec Jacques Tourneur, Robert Aldrich, J. L. Mankiewicz et pour la série des James Bond des années 1960 et 1970. Pour Stanley Kubrick, il a signé les décors de Docteur Folamour (1964) et de Barry Lyndon (1975).Avant d’interpréter la superbe Lady Lyndon pour Stanley Kubrick (Barry Lyndon, 1975), Marisa Berenson ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte