Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 890
Conférences

le (46m41s)

Truffaut critique : un hussard romantique ? Conférence de Noël Herpe

En ferraillant, aux Cahiers du cinéma et de manière encore plus spectaculaire à Arts, contre les représentants de la « qualité française », Truffaut se construit un style de polémiste, attentif à démasquer à travers la chronique des tournages la figure réelle d'un auteur (ou d'un non-auteur). En même temps, il s'inscrit dans une double continuité : celle des écrivains « hussards » d'après-guerre, parents déjà provocateurs de la revue Arts ; celle du romantisme de 1830, qu'il rejoint dans le culte assumé de la subjectivité.
Voir la vidéo
Témoignages

le (39m44s)

Ecrire un film. Dialogue entre Jean Gruault et Arnaud Desplechin

Truffaut-Gruault : cinq films en commun qui viennent tous de source écrites (romans, rapport, journal, nouvelles), nombre d'autre projets développés et non tournés, une écriture à quatre mains pendant plus de vingt ans. Jean Gruault témoigne d'un compagnonnage d'exception, en compagnie d'Arnaud Desplechin (La Vie des morts, Esther Kahn, Jimmy P.). Dialogue animé par Serge Toubiana.
Voir la vidéo
Témoignages

le (1h19m15s)

L'œuvre en musiques. Dialogue entre François Porcile, Raymond Alessandrini et Stéphane Lerouge

François Porcile, conseiller musical de Truffaut pour quatre films, le compositeur Raymond Alessandrini (ami et pianiste de Georges Delerue) et Stéphane Lerouge (concepteur du coffret discographique Le Monde musical de François Truffaut) reviennent sur la relation d'exception entre Georges Delerue et le cinéaste (onze films partagés), l'étonnante « collaboration posthume » avec Maurice Jaubert (quatre films d'affilée), et les rendez-vous plus orageux avec Bernard Herrmann ou Antoine Duhamel. Où il sera question de la culture musicale de Truffaut, de ses goûts en équilibre entre music-hall et musique baroque, avec l'idée de répondre à une interrogation précise : quel statut attribue-t-il ...
Voir la vidéo
Autres

le (54m21s)

Correspondances : Helen Scott / François Truffaut, années 60. Lecture de Sabine Haudepin et Cédric Kahn

Cinéphile, francophile et bilingue, Helen Scott fut, dès sa rencontre avec Truffaut en 1960, son contact privilégié, un intermédiaire génial, son amie américaine. Sans elle, pas de livre sur Hitchcock, par exemple. Drôles, vives, intimes, leurs lettres, brèves ou longues, témoignent d'une complicité active, d'un incessant trafic d'informations et d'idées, d'une curiosité sans relâche l'un pour l'autre. Une lecture pour un aperçu d'une correspondance de vingt-cinq années et qui reste à publier dans son intégralité.
Voir la vidéo
Conférences

le (56m10s)

Truffaut : la littérature au feu du cinéma. Dialogue entre Carole Le Berre et Serge Toubiana

Truffaut, lecteur acharné dès l'enfance, a vécu avec une haute conception de la littérature. C'est pour cela qu'il s'est toujours refusé à adapter Proust ou Balzac ; pour cela encore qu'il s'est attaqué à une certaine tendance française de l'adaptation au cinéma ; pour cela enfin qu'il a toujours pris l'écriture romanesque à bras le corps, jusqu'au corps-à-corps. Il a célébré la littérature qu'il aimait en la saignant et pour en tirer une émotion vive.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h19m0s)

Filmer après/avec Truffaut. Table ronde de cinéastes

En 1993, Serge Bozon, pas encore cinéaste, écrivait : « Nous croyons que le nom de Truffaut résonne pour les jeunes gens qui veulent faire du cinéma, aujourd'hui et en France, comme promesse. » De quelle promesse de cinéma Truffaut était-il le nom et, vingt ans après, sous quelles formes cette promesse a-t-elle été tenue ? Avec Guillaume Brac, Noémie Lvovsky, Axelle Ropert, Bruno Podalydès et Serge Bozon. Table ronde animée par Bernard Benoliel et Serge Toubiana.
Voir la vidéo
Conférences

le (2h17m23s)

Master class de Jean-Paul Colleyn

La 33ème édition du festival international du film ethnographique Jean Rouch, parrainé par le cinéaste, historien et anthropologue Pascal Blanchard, aura lieu du 4 au 29 novembre 2014 à Paris. La présence de ce spécialiste du colonialisme est la marque d’une édition liant les questions d’actualité à l’histoire. Cette manifestation est le rendez-vous annuel et unique dédié, d'une part aux productions mondiales contemporaines du documentaire d'intérêt anthropologique en présence de ses acteurs, d'autre part, au patrimoine cinématographique.Rencontre avec Jean-Paul Colleyn, directeur d’études à ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte