Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 943
Entretiens

le (15m34s)

Entretien avec Gabino Rodriguez (Rencontre 2011)

Gabino Rodríguez, jeune acteur mexicain a été très présent dans les films des festivals toulousains depuis quelques années. Il travaille comme acteur au cinéma et met en scène des documentaires théâtraux. Il pense que l’acteur doit être lui-même et assumer ses paroles d’acteur en tant que personne, que le jeu d’acteur qui « joue un rôle » est un manque de respect pour les personnages représentés. C’est pourquoi il travaille en cinéma indépendant et en particulier avec Nicolás Pereda.Gabino Rodríguez, joven actor mexicano, ha estado muy presente en las películas de los festivales tolosanos desde hace unos años. Trabaja como ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (26m44s)

Entretien avec Alfredo Espinoza (Rencontres 2011)

Alfredo Espinoza est le saxophoniste et clarinettiste chilien dont le film Escape al silencio, du cinéaste Diego Pequeño, raconte la singulière trajectoire professionnelle. Il a joué dans les années 70 dans des groupes français tels que "les Haricots Rouges" ou "les Pieds de Poule", puis il est rentré au Chili. Dans cet entretien, il revient sur sa formation de musicien, en Argentine, où il a passé une bonne partie de sa jeunesse.Entretien réalisé par Odile Bouchet,Traduction et transcription : Alessandra Doronzo, Ana Martinez, Thomas Sérignat et Marion Coustau.
Voir la vidéo
Entretiens

le (41m41s)

Entretien avec Fernando Gómez Grande

À l’occasion de cet entretien, Fernando Gómez Grande, traducteur espagnol de prestigieux noms du théâtre français contemporain (Vinaver, Novarina, Reza, Cormann...), témoigne de son expérience et donne à connaître sa conception de la traduction théâtrale. En grand connaisseur de la scène (il est depuis de nombreuses années le responsable adjoint du festival national « Muestra de Teatro de Autores Españoles Contemporáneos » d'Alicante (Espagne), il expose les « lois » de ce type de traduction si liées à l’oralité de la mise en scène, ainsi que les difficultés et les plaisirs du traducteur.Interview, transcription, traduction : Emmanuelle Garnier.
Voir la vidéo
Conférences

le (2h14m48s)

Naissance de l'industrie phonographique française

Si l'histoire du cinéma fait l'objet de nombreuses études, il existe en revanche fort peu de travaux sur les débuts de la musique industrielle. La production massive du son enregistré à des fins de divertissement domestique avant 1914 ressemble à un mythe, tant sont devenues rares et fragiles les sources permettant d'écrire cette histoire. Gravure, pantographie, moulage, galvanoplastie : présentation d'un panorama des techniques de reproduction des disques et cylindres à la Belle Époque, avec quelques remarques sur les questions juridiques qui se posent alors. Puis, un aperçu des contenus et des répertoires enregistrés, ce qui permettra de présenter les ...
Voir la vidéo
Conférences

le (53m22s)

Anne Wiazemsky, ciné-fille (sous-titres français)

Anne Wiazemsky, actrice iconique du cinéma d'auteur des années 1960-1970, a trouvé sa voie propre avec la littérature. Son roman Jeune fille, démystifie la relation qu’elle a entretenue sur le plateau avec Robert Bresson, alors qu’elle était une adolescente en mal d'identité. Entre séduction et perversité, soumission et irrévérence. Débat entre Anne Wiazemsky et Yomota Inuhiko, essayiste, critique et historien spécialiste du cinéma et de littérature comparée, professeur à l’université Meiji, à l’occasion de la publication de Jeune fille en japonais et d’une rétrospective organisée à l’Institut franco-japonais de Tokyo, le 17 novembre 2010.
Voir la vidéo
Conférences

le (53m22s)

Anne Wiazemsky, ciné-fille (sous-titres japonais)

Anne Wiazemsky, actrice iconique du cinéma d'auteur des années 1960-1970, a trouvé sa voie propre avec la littérature. Son roman Jeune fille, démystifie la relation qu’elle a entretenue sur le plateau avec Robert Bresson, alors qu’elle était une adolescente en mal d'identité. Entre séduction et perversité, soumission et irrévérence. Débat entre Anne Wiazemsky et Yomota Inuhiko, essayiste, critique et historien spécialiste du cinéma et de littérature comparée, professeur à l’université Meiji, à l’occasion de la publication de Jeune fille en japonais et d’une rétrospective organisée à l’Institut franco-japonais de Tokyo, le 17 novembre 2010.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h16m1s)

David Lynch : la double vie des personnages. Conférence de Diane Arnaud

Le cinéma de Lynch voit double en concevant ses personnages. D'un côté, le geste de l'artiste, modelant ses créatures et animant des figures, jusqu'à les transformer. De l'autre, le désir du metteur en scène de s'attacher au corps d'un acteur, de le rediriger vers un autre rôle, de changer son image. Miroitement incessant entre création et fiction qui reflète les troubles du sujet, d'Eraserhead à Inland Empire.Diane Arnaud enseigne l'analyse et l'esthétique filmiques à l'Université Paris Diderot. Elle a publié des ouvrages sur Alexandre Sokourov et Kiyoshi Kurosawa, ainsi que plusieurs articles sur David Lynch.
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (32m26s)

Le Documentaire et les images d'archives (Penser le cinéma documentaire : leçon 5)

De DzigaVertov à Frédéric Rossif, en passant par Alain Resnais et Chris Marker, de grandes signatures se sont prêtées à cet exercice bien particulier, qui consiste à faire un film sans tourner une seule image, un film qui va s’écrire entièrement sur la table de montage. Ce n’est pas pour rien qu’on appelle bien souvent les documentaires d’archives des « films de montage ».Images d’actualité, émissions de télévision, archives industrielles, militaires, éducatives, films de famille, d’explorateurs ou d’ethnologues, les terrains de chasse du documentaire d’archives sont diverses et variées. Mais quelque soit l’origine du fonds qui va constituer la matière ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte