Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 890
Séminaires

le (0s)

Séminaire du 26 novembre 2004

Les rythmes du corps et de la nature comme ceux qui régissent les activités productrices et symboliques - travail, rituels religieux et profanes, fêtes, etc. - donnent lieu dans toutes les sociétés à des systèmes de représentation (classification, numérologie, calendriers, images) qui ont fortement retenu l'attention des anthropologues et des sociologues et qui méritent pareillement d'être pris en considération par l'historien dans la diachronie de la transformation des sociétés. Après avoir analysé les temps de l'expérience mystique et du prélèvement seigneurial (2002-2003), les rythmes du language, les cycles temporels, définis et mis en scène dans les manuscrits liturgiques enluminés et ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h3m26s)

Les origines intellectuelles du mouvement d'indépendance de l'Inde (1893-1918)

Prithwindra MUKHERJEE est chercheur au CNRS au Laboratoire de Langues et Civilisations à Tradition Orale (LACITO). Il est un historien renommé dans les domaines de l'Histoire de la Pensée Moderne et de la sociologie historique.Ses nombreux travaux contribuent à la connaissance de l'Inde plurielle. Il travaille plus particulièrement dans les domaines de la littérature orale et de l'ethnomusicologie où il étudie les systèmes Hindustâni et Karnâtique.
Voir la vidéo
Séminaires

le (44m2s)

Séminaire du 5 novembre 2004

Les rythmes du corps et de la nature comme ceux qui régissent les activités productrices et symboliques - travail, rituels religieux et profanes, fêtes, etc. - donnent lieu dans toutes les sociétés à des systèmes de représentation (classification, numérologie, calendriers, images) qui ont fortement retenu l'attention des anthropologues et des sociologues et qui méritent pareillement d'être pris en considération par l'historien dans la diachronie de la transformation des sociétés. Après avoir analysé les temps de l'expérience mystique et du prélèvement seigneurial (2002-2003), les rythmes du language, les cycles temporels, définis et mis en scène dans les manuscrits liturgiques enluminés et ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (23m52s)

Autour de Norbert Elias (4) Civiliser, c'est domestiquer

Civilisation ou domestication ? Domestiquer/civiliser le corps, l'espace, la société rurale, l'enfant. Elias a montré comment le modèle curial se diffuse lentement dans toutes les couches sociales par la voie de l'autocontrainte. L'école, la police, l'armée monopolisent ainsi l'usage de la violence symbolique/pratique et constituent des vecteurs de cette colonisation de l'intérieur. A côté du modèle curial, des formes d'insubordination se répandent, au coeur même de la cour avec le collège des pages et son charivari ou dans les salons du XVIII°s. où s'élaborent des formes critiques de sociabilité. On retrouve les traces de cette euphémisation des corps et des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h8m18s)

La vidéo, un art de l'espace et du temps

Nous assistons ces dernières années à l'expansion, dans et hors du champ des musées, du phénomène vidéo. Depuis que la vidéo est enseignée dans les écoles d'art et les facultés d'art plastiques, au même titre que la peinture, le dessin, la sculpture et la photographie, et parallèlement à la diffusion de celle-ci par l'intermédiaire du DVD, elle trouve sa place dans les salles de nos grands musées et dans des collections privées, mais rarement à la télévision. La création vidéo peut prendre la forme de l'installation occupant un espace bien spécifique ou de la cassette et du DVD se diffusant ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h28m23s)

L'image sonore

Image sonore désigne le lien établi entre une image visuelle et le son qui l'accompagne ; le cinéma n'est qu'une des occurrences de cette relation. Image sonore caractérise également une faculté propre au son. Ecouté seul, tenu hors de tout accompagnement visuel, le son engage en chacun de nous une production d'imaginaire. Lecture sans narration, les sons entendus entretiennent une polysémie toujours active. Lorsque l'on entend un verre se casser, la nature de ce son permet de l'associer à un verre en Duralex, une bouteille ou une vitre. Dans son déroulement rien n'est attendu, la surprise se renouvelle à chaque ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h5m49s)

Cinéma, Télévision : entre réalité et fiction

Tout le monde sait à peu près ce qu'est mentir. Chacun trace la frontière entre ce qu'il vit et ce qu'il invente. Même pour la fiction, qui prête à bien des discussions depuis quelques dizaines de siècles, il est possible de s'accorder sur une définition minimale comme « création, invention de choses imaginaires, irréelles » (Larousse 1996). D'où vient alors que, dès qu'intervient l'image, nos certitudes vacillent ? Les uns affirment sans ambages que les images mentent, les autres qu'elles sont manipulées, d'autres que, dès qu'il y a récit, il y a fiction. D'où vient la fiction, s'agissant de l'image ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h35m24s)

Le cinéma Hollywoodien

Durant des décennies, le cinéma hollywoodien a été l'une des cinématographies les plus prestigieuses, réussissant, de Rome à Rio de Janeiro, de Stockholm à Dallas à imposer ses productions. Ce qui n'aurait pu être qu'une stérile dictature économique sans aucune contrepartie artistique a au contraire été à l'origine d'une succession d'oeuvres prestigieuses. Comment et pourquoi? Comment d'authentiques auteurs tels que Alfred Hitchcock, Howard Hawks, Joseph L. Mankiewicz, John Ford ou Josef von Sternberg ont-ils pu travailler avec ces "despotes éclairés" qu'étaient les grands producteurs des "major companies"? Par quelle mystérieuse alchimie certains des plus grands succès de la production hollywoodienne ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h40m14s)

Les séries TV et le soap opera

En France, la télévision est considérée comme un support « impur », inapte à véhiculer des productions artistiques conçues spécifiquement pour elle. Il n'en va pas de même partout. Aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, où spectacle populaire et production artistique vont toujours de pair (et ont toujours été indépendants du pouvoir), les productions télévisées sont infiniment plus audacieuses et plus inventives qu'en France. Le mépris habituellement réservé aux « séries » et aux « soaps » par les intellectuels français repose sur une seule chose : leur ignorance profonde de ce genre, certes populaire, mais aussi créatif que la bande dessinée, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h34m4s)

Economie du cinéma

Le cinéma n'est pas né seulement en France. Edison avant les Lumière lui a apporté des inventions majeures, même si ce sont eux qui ont parfait le dispositif en lui ajoutant notamment la part que l'on sait décisive de la projection. Mais la France est le pays de la cinéphilie. Intellectuels de renom, revues spécialisées, ciné-clubs, Cinémathèque, salles d'art et essai parisiennes ont forgé cette tradition, ici répandue plus que partout ailleurs au monde, en profondeur réflexive comme en surface sociale. Elle est aussi depuis de nombreuse années le pays qui défend une certaine idée du cinéma, art autant que ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte