Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 973
Conférences

le (2h7m14s)

Kluge par Kluge : une leçon de cinéma

Alexander Kluge est l'un des chefs de file de ce que l'on a appelé, au début des années 60, le nouveau cinéma allemand. Son œuvre, qu'elle soit documentaire ou de fiction entreprend une critique sociale et politique de l'Allemagne contemporaine.« Réaliser des films est une activité rigoureusement anti-académique, c'est un métier impertinent, à fondements historiques, mais inconstant. Il y a suffisamment de divertissements soignés, de problèmes bien traités, comme si le cinéma était une promenade à travers les chemins tout tracés d'un parc. Respecter l'interdiction de s'écarter des sentiers battus a déjà voué à l'échec plus d'une révolution allemande. Il ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h9m8s)

Andromaque et le monde des passions selon Racine (par Patrick DANDREY)

Descendante lointaine de l’Iliade d’Homère, qui bruit de toutes les passions listées par les Anciens, la tragédie Andromaque que Racine livre au public en 1667 est également bien contemporaine de son siècle, celui des moralistes qui non seulement renouvellent la syntaxe des passions, mais interrogent leurs origines et leur progrès dans les profondeurs labyrinthiques de l’âme. En choisissant d’en réorganiser la farandole autour de l’amour, Racine ne trahissait pas l’esprit de la tragédie antique : il suggérait que la passion amoureuse, c’est-à-dire le désir, est la Fatalité tragique de l’homme moderne.
Voir la vidéo
Conférences

le (2h10m5s)

Henri Langlois / Jean-Luc Godard. Conférence de Nicole Brenez

La relation mutuellement admirative entre Henri Langlois et Jean-Luc Godard s'avère l'une des plus fidèles et créatrices qu'ait connue l'histoire du cinéma. Henri Langlois tenait l'auteur d'À bout de souffle pour un « génie poétique » et considérait qu'il y avait « un cinéma d'avant Godard et d'après Godard ». Dès 1964, il rend un « Hommage à Godard » à la Cinémathèque de Chaillot, et l'une de ses dernières grandes entreprises, la série des Anti-cours en 1976, consacre un épisode à une comparaison entre Andy Warhol et Jean-Luc Godard. Réciproquement, la conception du cinéma défendue par Jean-Luc ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (2h11m42s)

Le travail et sa représentation. Lectures et table ronde.

Lecture (50 mn) d’extraits de pièces de théâtre de Joël Pommerat (Les Marchands), de Michel Vinaver (La Demande d’emploi), de Dominique Wittorski (Ohne), et table ronde (50 mn). Avec : Lyly Chartiez et Noémie Gantier: lectrices, Les Marchands, de Joël Pommerat Aude Denis, metteur en scène, comédienne Vincent Dhelin, metteur en scène (Compagnie « Les Fous à réaction ») Pierre Gembala, responsable du Pôle emploi spectacle de Lille Frédéric Gendre, chargé de médiation scientifique à la MESHS Yannic Mancel, dramaturge, conseiller littéraire du Théâtre du Nord Olivier Menu, metteur en scène, comédien (Compagnie « Les ...
Voir la vidéo
Autres

le (2h11m44s)

Confusion. Lecture bruitée d'un scénario non-réalisé de Jacques Tati

Une lecture exceptionnelle de Confusion, un scénario jamais réalisé et visionnaire signé Jacques Tati. Une lecture mise en scène par Bruno Podalydès et jouée par Caroline Santini, Sylvie Aureille, Géraldine Barbe et Julien Duval.A Paris, la C.O.M.M. (« Compagnie d'Ordinateurs et de Matériels Multividéo »), immense usine ultra-réglée en apparence, veille à la bonne circulation des images et de l'information. Bref, « c'est moderne, tout communique ! », comme s'exclamait déjà Madame Arpel dans Mon Oncle. Mais la C.O.M.M. est un Big Brother aux pieds d'argile et peu à peu, suite à une série d'incidents techniques et humains indépendants de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h11m52s)

Profession : chef décorateur. Conférence de Jacques Ayroles et Françoise Lémerige

La collection des dessins de la Cinémathèque française est l'une des plus riches au monde, avec ses fonds de décorateurs russes (Ivan Lochakoff, Paul Minime, Boris Bilinsky), allemands (Hermann Warm, Emil Hasler, Rochus Gliese, Erich Kettelhut) et bien sûr français (Lazare Meerson, Alexandre Trauner, André Andrejew, Max Douy, Serge Pimenoff, René Renoux, Léon Barsacq). Les maquettes de décors peuvent être également des maquettes en trois dimensions, « petits théâtres » signés Jacques Saulnier ou Pierre Guffroy. Parmi la nouvelle génération, Jean-Marc Kerdelhué, Thierry Flamand, Jean Rabasse, Anne Seibel perpétuent la tradition des « architectes du rêve ».
Voir la vidéo
Conférences

le (2h13m52s)

"Restauration des films sonores : des origines aux Enfants du Paradis" : une conférence du Conservatoire des Techniques cinématographiques

La technique numérique rend d'énormes services à la restauration des films – à condition que l'on s'en serve prudemment et en respectant les formats et techniques originels. Comment restaurer les sons de films parfois très anciens comme ceux du Phono- Cinéma-Théâtre de 1900 ? Comment restituer les sons du Vitaphone ? Comment nettoyer sans transformer la bande son d'un classique comme Les Enfants du Paradis Intervention des historiens, archivistes et techniciens Henri Chamoux, Jean- Lionel Etcheverry (Digimage), Maurice Gianati, Martin Kœrber (Deutsche Kinemathek), Eric Lange (Lobster Films) Laurent Mannoni (Cinémathèque française), Léon Rousseau ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h14m48s)

Naissance de l'industrie phonographique française

Si l'histoire du cinéma fait l'objet de nombreuses études, il existe en revanche fort peu de travaux sur les débuts de la musique industrielle. La production massive du son enregistré à des fins de divertissement domestique avant 1914 ressemble à un mythe, tant sont devenues rares et fragiles les sources permettant d'écrire cette histoire. Gravure, pantographie, moulage, galvanoplastie : présentation d'un panorama des techniques de reproduction des disques et cylindres à la Belle Époque, avec quelques remarques sur les questions juridiques qui se posent alors. Puis, un aperçu des contenus et des répertoires enregistrés, ce qui permettra de présenter les ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h15m4s)

Tourne au son ! : Evolutions et révolutions de la prise de son au cinéma Conférence de Philippe Vandendriessche

Depuis que le cinéma a appris à parler, on n'a jamais autant crié « Silence ! » sur les plateaux de tournage. C'est que le champ sonore est beaucoup plus difficile à cadrer qu'une image, et sa capture est une manœuvre où le microphone doit faire preuve d'agilité pour rester hors du cadre, pour éviter les rayons de lumière, mais sans perdre l'émotion, cristallisée dans d'infimes vibrations de l'air. Le preneur de sons réalise une savante composition entre le réel et l'idée d'un film à faire, d'une histoire à raconter, d'une émotion à susciter. L'entreprise est complexe car si l'œil ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (2h15m48s)

Cinéma, adaptation, restauration : autour des "Misérables" d’Henri Fescourt (1925) / Yves Reboul, Béatrice de Pastre

Cinéma, adaptation, restauration : autour des Misérables d’Henri Fescourt (1925) / Yves Reboul, Béatrice de Pastre, in 2ème séance du séminaire "Le passé au présent : les passeurs du patrimoine. 1. Conservation, transmission" organisé, sous la responsabilité scientifique de Jean-Yves Laurichesse, par le laboratoire Patrimoine, Littérature, Histoire (PLH) de l'Université Toulouse-Jean Jaurès, 12 décembre 2015.Connu jusqu’à présent uniquement en noir et blanc et dans une version de courte durée, le film d’Henri Fescourt "Les Misérables" -adapté du roman de Victor Hugo- a fait l'objet d'une restauration qui lui a permis de retrouver sa durée initiale (6 ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte