Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 973
Conférences

le (1h40m14s)

Les séries TV et le soap opera

En France, la télévision est considérée comme un support « impur », inapte à véhiculer des productions artistiques conçues spécifiquement pour elle. Il n'en va pas de même partout. Aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, où spectacle populaire et production artistique vont toujours de pair (et ont toujours été indépendants du pouvoir), les productions télévisées sont infiniment plus audacieuses et plus inventives qu'en France. Le mépris habituellement réservé aux « séries » et aux « soaps » par les intellectuels français repose sur une seule chose : leur ignorance profonde de ce genre, certes populaire, mais aussi créatif que la bande dessinée, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h40m8s)

River Phoenix : un ange engourdi. Conférence de Jean-Marc Lalanne

Tapin narcoleptique entre assomption et évanouissement, River Phoenix incarne dans My Own Private Idaho la quintessence du nouage van-santien entre angélisme et autodestruction, jeunesse suave et trépas imminent. Cette figure, l'acteur l'a aussi prolongée dans la vie, jusqu'à disparaître à l'âge de vingt-trois ans d'une overdose. De sa brève mais intense filmo d'acteur aux œuvres qui le réfléchissent comme icône (My Own Private River, le film de James Franco à partir des rushes de celui de Gus Van Sant), pérégrination sur les traces du plus vibrant des anges foudroyés.
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h39m38s)

Centre d'Etudes Mongoles et Sibériennes

Roberte Hamayon est directeur d'études émérite à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE) de la Sorbonne et responsable du Centre d’Etudes Mongoles et Sibériennes (CEMS). L’objet central de ses recherches est le chamanisme, substrat religieux traditionnel des peuples autochtones de Sibérie et de Mongolie. Il se présente sous des formes variant avec le contexte et connait des interactions tant avec le christianisme russe orthodoxe (à l'ouest et au nord de l'aire considérée) qu'avec le bouddhisme (au sud et à l'est) mais aussi avec l'idéologie communiste. Système symbolique de tradition orale, le chamanisme fait l'objet d'une démarche d'anthropologie religieuse tenant ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h38m34s)

Cinéma syrien : Solidarité et héritage - Table ronde

Enregistrement audiovisuel de la table ronde organisée le 28 mars 2014 dans le cadre de la troisième édition de la Semaine des Arts par l'équipe d'accueil ESTCA à l'Université Paris 8.Depuis 2011, les acteurs de la révolution syrienne se sont massivement emparés de la vidéo comme d'une arme au service de la contestation. Avant eux, plusieurs générations de réalisateurs syriens ont fait du cinéma un art de l’engagement. Leurs films racontent des histoires de luttes dont l'actualité est aujourd’hui renouvelée. C’est à la fable médiatique d'un Orient éternellement compliqué "qu’on s’attaque en se retournant sur leurs images. Elles nous rappellent ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h38m21s)

Leçon de l’Université "Le bruit du monde " avec Gérard Gelas Auteur, metteur en scène, directeur du Théâtre du Chêne Noir

16 juillet I > 11hAmphithéâtre AT01 (durée : 1h environ)Gérard Gelas fonde en 1967 le Théâtre du ChêneNoir, compagnie qu’il dirige depuis.En tant qu’auteur, il signe pour le théâtre mais aussi un roman : Je broie du Bleu. Sociétaire dela SACD, Gérard Gelas est Professeur honoraire de la Shanghai Theatre Academy et administrateurdes Molières. Il a créé à ce jour plus de 60 mises en scène (Fassbinder, Artaud, Camus,Haïm, Arrabal, Azzeddine…). Parmi elles, Le Lien d'Amanda Sthers avec Chloé Lambert et StanislasMerhar, pièce programmée cette année au Festival.Dernièrement, il a mis en scène Rivierad’Emmanuel Robert-Espalieu, ainsi que Les derniers jours ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h38m17s)

L'animation japonaise des origines à nos jours. Conférence de Brigitte Koyama-Richard

Le Japon a vu se développer très tôt différents genres picturaux que l'on peut considérer comme les prémices de l'animation. Brigitte Koyama, l'une des meilleures spécialistes du sujet, présente d'abord les similitudes entre les rouleaux peints et l'animation contemporaine. Elle explique ensuite la façon dont les Japonais ont créé l'illusion du mouvement dans les estampes xylographiques. Une large place est accordée aux lanternes magiques japonaises Utsushi-e : très populaires, elles disparurent peu après la naissance du cinématographe. Dans une seconde partie, Brigitte Koyama parle des pionniers de l'animation japonaise, quels genres de films furent produits, quelles étaient les techniques utilisées, ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte