Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 975
Conférences

le (1h38m14s)

Table ronde : Éduquer, demain ?

Table ronde "Eduquer, demain ?"animée par Sylvain BORDIEC, MCF à l'Université de Bordeaux (Faculté Sciences de l'éducation/Collège Sciences de l'homme)>> Voulons-nous encore d'une éducation commune ?Bernard DELVAUX, Sociologue, chercheur à l’UCL (Université catholique de Louvain) où il travaille au Girsef (Groupe de recherche interdisciplinaire sur la socialisation, l’éducation et la formation)>> L'école et des acteurs.trices sous la terreur de la performativitéStéphanie DEMERS, PhD, Université du Québec en Outaouais>> Eduquer demain, innovations et pratiques pédagogiquesLaurent LESCOUARCH, MCF HDR, CIRNEF, Université de Rouen Normandie>> Formation / intégration / citoyenneté dans un pays quadrilingue : l'éducation en Suisse ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h37m55s)

Conversation avec Gao Xingjian, prix Nobel de littérature 2000

Une conversation avec Gao Xingjian, prix Nobel de littérature en 2000, et Nathalie Bittinger, maître de conférences en cinéma à l'Université de Strasbourg, est organisée jeudi 12 décembre 2013  au Palais universitaire dans le cadre du séminaire Interarts de la Faculté des arts. Gao Xingjiang conversera sur sa vision de l’'art cinématographique en présence de Nathalie Bittinger. Cette agrégée de littérature, maître de conférences en cinéma, passionnée de littérature et de cinéma chinois a étudié et enseigné les œoeuvres de Gao Xingjian. Elle a écrit à plusieurs reprises sur les œoeuvres romanesques et filmiques de Gao Xingjian. Elle définit l’'art ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h37m4s)

Conférence de Kengo KUMA - The power of location

20th century was the age when architecture turned to gigantic commodities circulating around the globe. In 90s, I was thinking hard if any architecture could be possible that transcend economic waves. Then I concluded it should be a conduct of design that puts its location first before anything else. You use materials available only from that place, work with local specialists who know the site inside out, create a building that harmonizes with the climate and environment of the place and is truly wanted by the ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (1h36m58s)

Marc Henri Piault Leçon 9 : Anthropologie et Cinéma, Morale et Politique

Le cinéma direct, inventé par Rouch, s’est largement développé au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande à partir des années soixante. La plupart des cinéastes et anthropologues anglo-saxons qui nous concernent, ont parcouru pour leur formation universitaire et professionnelle les différents pays anglophones où ils ont vécu et travaillé. Ils se connaissent presque tous et quelques uns ont travaillé ensemble. En Australie, à partir de 1965 dix neuf courts métrages, sous la direction de Ian Dunlop en collaboration avec l’anthropologue Robert Tomkinson, filment la vie quotidienne de deux groupes aborigènes (People of the Australian Western Desert. A  nineteen part series ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h36m44s)

Avant/après 2001 : Kubrick et la recherche de la nouveauté

Dès le début de son oeuvre, Kubrick s’est démarqué des styles hollywoodiens dominants, privilégiant la recherche de la singularité et de la nouveauté. C’est ainsi qu’il élabore son odyssée de l’espace, destinée à révolutionner la science-fiction. Nourri de plusieurs films des années 1950, qu’il améliore techniquement, 2001 puise dans les registres des cinémas expérimental et scientifique, comme dans la musique classique, avec l’idée, a priori paradoxale, d’un grand spectacle sidérant en Cinerama.Pierre Berthomieu est enseignant et critique à Positif. Il a publié une histoire des formes du cinéma américain, Hollywood classique : le temps des géants (2009) et, récemment, le ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h36m42s)

Projections et colportages : la lanterne magique au XVIIIe siècle. Conférence de Roger Gonin

Il y a quelques années, Roger Gonin découvrait en Auvergne un objet d'une rareté exceptionnelle : une lanterne magique de colporteur, avec dix plaques de verre peintes à la main. Certaines des plaques conservées, simples ou à système, peintes avec grande minutie, représentent des images de propagande pour Napoléon Bonaparte pendant le Consulat. D'autres résistent à une identification précise. Comme dans une véritable enquête policière, Roger Gonin est parti à la recherche des origines de cette machine. Comment se déroulait une séance de projection avec cet appareil ? Comment comprendre cette iconographie ? Qui était le colporteur de cette lanterne ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h36m12s)

La Poursuite infernale : sanctuaire classique. Conférence de Pierre Berthomieu

Le temps du western était différent, disait John Ford : la simple survie réclamait plus que l'ordinaire, et les hommes qui ont dominé ce temps sortaient de l'ordinaire. La griffe du cinéaste grandit alors les corps et les fait se dépasser, en route vers leur propre aura. Le récit de Tombstone et de Wyatt Earp vu par Ford en 1946, à la Fox, sous l'égide de Darryl Zanuck, reste comme une idéale plongée dans la fabrique de la légende et les tensions du style classique.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h35m59s)

L'adaptation, une trahison ? Table ronde

Table ronde sur le thème de l'adaptation littéraire au cinémaQui ne sait pas que L'Arroseur arrosé, ou plus précisément Le Jardinier et le petit espiègle, fait partie du programme de la première séance du cinématographe des frères Lumière au Grand Café, à Paris, le 28 décembre 1895 ? Mais on sait moins qu'il s'agit là de la première adaptation littéraire de l'histoire mondiale du cinéma. Intervenants :- Claude Miller (cinéaste)- Gilles Taurand (scénariste)- Patrice Hoffmann (directeur littéraire et des droits audiovisuels aux éditions Flammarion)- François Samuelson (agent littéraire)- Philippe Grimbert (psychanalyste, écrivain)- Alain Absire (président de la Société des gens ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h35m59s)

Quelles éditions pour les jeunes cinéphiles ? Table ronde

Table ronde sur le thème de l'édition de cinéma pour le jeune publicAujourd'hui, pourquoi accompagner les premières découvertes du cinéma par le livre ? Quelles initiatives en ce sens, comment écrire le cinéma, non pas comme c'est l'usage, pour des adultes, mais pour des enfants et des adolescents ? Quelles perspectives à l'échelle européenne ? Points de vue croisés d'éditeurs, d'auteurs et d'acteurs de l'éducation artistique.Une rencontre animée par Antoine Guillot (journaliste).Intervenants :- Thierry Magnier (éditeur)- Chloé Mary (responsable de collection)- Malika Ferdjoukh (écrivain)- Nathalie Bourgeois (directrice du service pédagogique de la Cinémathèque française)- Carole Desbarats (directrice des études à ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte