Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 941
Conférences

le (2h10m5s)

Henri Langlois / Jean-Luc Godard. Conférence de Nicole Brenez

La relation mutuellement admirative entre Henri Langlois et Jean-Luc Godard s'avère l'une des plus fidèles et créatrices qu'ait connue l'histoire du cinéma. Henri Langlois tenait l'auteur d'À bout de souffle pour un « génie poétique » et considérait qu'il y avait « un cinéma d'avant Godard et d'après Godard ». Dès 1964, il rend un « Hommage à Godard » à la Cinémathèque de Chaillot, et l'une de ses dernières grandes entreprises, la série des Anti-cours en 1976, consacre un épisode à une comparaison entre Andy Warhol et Jean-Luc Godard. Réciproquement, la conception du cinéma défendue par Jean-Luc ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (9m9s)

Patrimoine traditionnel et pérennité de la musique Gnawa

Patrimoine traditionnel et pérennité de la musique gnawaRéalisé par Leïla IzrarLe guembri est un instrument de musique à cordes pincées, très présent dans le répertoire musical traditionnel gnawa. Cette musique, implantée au Maroc par les descendants d'esclaves arrivés d'Afrique noire il y a plusieurs siècles, est à l'origine une pratique rituelle et confrérique. Elle occupe aujourd'hui une place majeure dans le patrimoine d'Afrique du nord, et influence depuis toujours les artistes de tous bords, dont Jimmy Page et Robert Plant, mais aussi toute la nouvelle scène musicale marocaine. Dans ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (11m32s)

Entretien avec Anup Singh à propos de son film Qissa

Entretien en anglais réalisé par Jennifer Bocquillon étudiante en CFI / HINDI à l’INALCO, avec Anup Singh à propos de son film QISSA THE TALE OF A LONELY GHOST, drame fantastique indo germano franco néerlandais, tourné en langue punjabi.En 1947 lors de la Partition de l’Inde et la création du Pakistan, Umber Singh, un père de famille sikh, est contraint de fuir son village et de tout abandonner derrière lui. Son dernier espoir est d'avoir un fils comme héritier. Mais sa femme donne naissance à une quatrième fille. Umber décide alors de changer ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h15m29s)

Antonioni, moderne ou contemporain ? Conférence de Dominique Païni

Antonioni est un cinéaste du présent et au présent. C'est dans son époque qu'il cherche à construire des points de vue, des perspectives inédites. Presque aucun de ses films n'inscrit sa fiction dans le passé, y compris dans l'histoire même récente de l'Italie, celle située entre son unité nationale (les années 1870) et la Seconde Guerre mondiale. En d'autres termes, il est un cinéaste indéfectiblement contemporain. C'est dans le présent de la réalisation de ses films qu'il construisit des réponses aux questions que lui imposa ce même présent et celles-ci parurent contre toute attente, en leur temps, des énigmes à ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h29m30s)

Antonioni : l'évidement des lieux. Conférence de José Moure

Depuis les horizons brumeux et désolés du Cri jusqu'au désert de Profession : reporter, des cabanes de pêcheurs abandonnées de Gente del Po jusqu'à la maison bâtie sur du vide d'Identification d'une femme, le cinéma de Michelangelo Antonioni semble avoir toujours été habité par une vacuité environnementale. C'est un nouvel art que celui de porter l'évidement au cœur des lieux et des paysages.
Voir la vidéo
Conférences

le (2h11m52s)

Profession : chef décorateur. Conférence de Jacques Ayroles et Françoise Lémerige

La collection des dessins de la Cinémathèque française est l'une des plus riches au monde, avec ses fonds de décorateurs russes (Ivan Lochakoff, Paul Minime, Boris Bilinsky), allemands (Hermann Warm, Emil Hasler, Rochus Gliese, Erich Kettelhut) et bien sûr français (Lazare Meerson, Alexandre Trauner, André Andrejew, Max Douy, Serge Pimenoff, René Renoux, Léon Barsacq). Les maquettes de décors peuvent être également des maquettes en trois dimensions, « petits théâtres » signés Jacques Saulnier ou Pierre Guffroy. Parmi la nouvelle génération, Jean-Marc Kerdelhué, Thierry Flamand, Jean Rabasse, Anne Seibel perpétuent la tradition des « architectes du rêve ».
Voir la vidéo
Conférences

le (1h18m0s)

Antonioni, ou l'érosion d'Éros. Conférence de Céline Scemama

Dès Chronique d'un amour, les hommes ne savent plus quoi faire en face des femmes. Quelque chose a disparu, quelque chose est perdu, il y a un malaise. Les hommes sont érotiques parce qu'ils sont « malades d'Éros », nous dit Antonioni. Les femmes les regardent peinées, voire avec pitié. L'érosion d'Éros les conduit dans une quête érotique nouvelle. Les corps s'éclipsent, s'envolent, disparaissent dans le brouillard, mais les choses s'animent d'une intensité nouvelle et portent une charge érotique et existentielle insolite, inquiétante peut-être, mais aussi vertigineuse, euphorique.
Voir la vidéo
Entretiens

le (52m10s)

Rencontre avec Pedro González Rubio autour de son film "Alamar" (Mexique, 2009) / Paola Garcia

Rencontre avec Pedro González Rubio autour de son film "Alamar" (Mexique, 2009) / Paola Garcia, in l'Atelier Cinéma organisé par l'Université Toulouse Jean-Jaurès-campus Mirail, en collaboration avec la Maison Universitaire Franco-Mexicaine dans le cadre du Festival Cinélatino 2015. Reprenant la thématique de la Muestra du festival Cinélatino 2015 consacrée cette année à l’adolescence sous le titre « L’âge des possibles », l’Atelier Cinéma fera un pas de côté en proposant deux films sur l’enfance. Cette année, l'Atelier Cinéma reçoit le mexicain Pedro González Rubio avec Alamar. Projeté au festival de Toronto, à la Berlinale, au Cinéma du Réel et primé ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte