Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 975
Séminaires

le (0s)

8e séance du séminaire-cycle de rencontres "Fiction littéraire contre Storytelling: formes, valeurs, pouvoirs de la littérature aujourd'hui"

Entretien d’Yves Citton avec Jean-Charles Massera, avec écoute d’extraits de la bande-son de l’installation « Barbie is Dead » (2011) et visionnage du court-métrage « Le jogger qui vient aborder les nanas dans leur voiturette de golf » (2014) de Jean-Charles Massera. L’entretien est suivi d’un débat avec le public.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h5m23s)

Débat autour du film "Le Fils de Saul" de László NEMES 

Représentation de la Shoah au cinéma : une expérience immersive dans le système génocidaire naziavec• Antoine de Baecque, historien du cinéma (ENS)• Georges Didi-Huberman, philosophe, historien de l'art (EHESS) • Judith Lyon-Caen, historienne (EHESS)• Modérateur : Jean-Marie Schaeffer, philosophe (EHESS)Octobre 1944, Auschwitz-Birkenau.Saul Ausländer est membre du Sonderkommando, ce groupe de prisonniers juifs isolé du reste du camp et forcé d’assister les nazis dans leur plan d’extermination. Il travaille dans l’un des crématoriums quand il découvre le cadavre d’un garçon dans les traits duquel il reconnaît ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (28m47s)

Transmission de la tradition orale par l'adaptation de contes

Valentina ARCE nous explique le travail qu'elle a effectué avec sa troupe du Théâtre du Shabano pour adapter le conte quechua traditionnel "Le jeune garçon et l'étoile" en pièce de théâtre pour enfants intitulée "Inti et le Grand Condor". >> Accédez au spectacle filmé en cliquant sur le lien suivant : "Inti et le Grand Condor". Ce conte explore la relation entre l’homme, la nature et les constellations. Ce thème est riche de significations dans une société agraire comme celle des Andes. C’est dans sa relation avec les éléments, le ciel et les étoiles que l’homme puise ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h16m29s)

Easy Rider et les routes paradoxales du Nouvel Hollywood. Conférence de Jean-Baptiste Thoret

Réalisé en 1969, coup d'envoi d'un âge d'or du cinéma américain baptisé le Nouvel Hollywood, Easy Rider invente l'une des formes reines de la décennie à venir (le road movie), impose une représentation du hippie et de ses aspirations, et s'achève par une réplique énigmatique de Peter Fonda improvisée sur le tournage : « We blew it! » (« On a tout foutu en l'air ! »). Au cinéma, la révolution contre culturelle débute à peine mais l'un de ses initiateurs prophétise déjà son échec. Il s'agit donc de s'interroger sur les possibilités de cette mort annoncée (genèse, triomphe et ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte