Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 976
Conférences

le (41m42s)

Michael Mann par Michael Mann : une leçon de cinéma (2/3)

Michael Mann est l'un des plus importants cinéastes du cinéma américain contemporain. Il débute sa carrière en réalisant documentaires, spots de publicité, courts métrages. Scénariste pour la télévision, il réalise son premier film en 1979 et mettra en scène quelques uns des plus grands polars des années 90. Michael Mann était à la Cinémathèque française les 2 et 4 juillet 2009, pour présenter Public Enemies en avant-première, et dispenser une leçon de cinéma.
Voir la vidéo
Conférences

le (30m5s)

Michel Legrand et la musique de film (2/8) : Les années de formation

"Jacques Demy, Louis Malle, Jean-Luc Godard et les autres... Ils voulaient tous changer le cinéma et travailler avec des gens nouveaux. La musique de jazz collait merveilleusement à leurs films. Privé d'un repère mélodique précis, le spectateur ne pouvait pas anticiper l'évolution de la musique : les personnages devenaient ainsi plus imprévisibles, plus mystérieux. Ils étaient nombreux à fréquenter les clubs de Saint-Germain. Je pense à Roger Vadim, qui fit appel à Thelonious Monk pour la musique de ses Liaisons dangereuses, ou à Marcel Carné, qui décrivit cette atmosphère dans Les Tricheurs, avec des musiques de Dizzy Gillespie, Oscar Peterson ...
Voir la vidéo
Conférences

le (23m32s)

Michel Legrand et la musique de film (3/8) : Du jazz au cinéma

"Jacques Demy, Louis Malle, Jean-Luc Godard et les autres... Ils voulaient tous changer le cinéma et travailler avec des gens nouveaux. La musique de jazz collait merveilleusement à leurs films. Privé d'un repère mélodique précis, le spectateur ne pouvait pas anticiper l'évolution de la musique : les personnages devenaient ainsi plus imprévisibles, plus mystérieux. Ils étaient nombreux à fréquenter les clubs de Saint-Germain. Je pense à Roger Vadim, qui fit appel à Thelonious Monk pour la musique de ses Liaisons dangereuses, ou à Marcel Carné, qui décrivit cette atmosphère dans Les Tricheurs, avec des musiques de Dizzy Gillespie, Oscar Peterson ...
Voir la vidéo
Conférences

le (54m17s)

Michel Legrand et la musique de film (4/8) : le travail avec Jacques Demy

"Jacques Demy, Louis Malle, Jean-Luc Godard et les autres... Ils voulaient tous changer le cinéma et travailler avec des gens nouveaux. La musique de jazz collait merveilleusement à leurs films. Privé d'un repère mélodique précis, le spectateur ne pouvait pas anticiper l'évolution de la musique : les personnages devenaient ainsi plus imprévisibles, plus mystérieux. Ils étaient nombreux à fréquenter les clubs de Saint-Germain. Je pense à Roger Vadim, qui fit appel à Thelonious Monk pour la musique de ses Liaisons dangereuses, ou à Marcel Carné, qui décrivit cette atmosphère dans Les Tricheurs, avec des musiques de Dizzy Gillespie, Oscar Peterson ...
Voir la vidéo
Conférences

le (31m11s)

Michel Legrand et la musique de film (5/8) : La période américaine

"Jacques Demy, Louis Malle, Jean-Luc Godard et les autres... Ils voulaient tous changer le cinéma et travailler avec des gens nouveaux. La musique de jazz collait merveilleusement à leurs films. Privé d'un repère mélodique précis, le spectateur ne pouvait pas anticiper l'évolution de la musique : les personnages devenaient ainsi plus imprévisibles, plus mystérieux. Ils étaient nombreux à fréquenter les clubs de Saint-Germain. Je pense à Roger Vadim, qui fit appel à Thelonious Monk pour la musique de ses Liaisons dangereuses, ou à Marcel Carné, qui décrivit cette atmosphère dans Les Tricheurs, avec des musiques de Dizzy Gillespie, Oscar Peterson ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h26m20s)

Théâtre antique et enjeux contemporains : créer dans l’écart / Pierre Letessier, Jean-Claude Bastos, Grégory Bourut

Théâtre antique et enjeux contemporains : créer dans l’écart / Pierre Letessier, Jean-Claude Bastos, Grégory Bourut, in 4ème séance du séminaire "Le passé au présent : les passeurs du patrimoine. 2. Transformation, recréation", organisé, sous la responsabilité de Jean-Yves Laurichesse, par le laboratoire Patrimoine, Littérature, Histoire (PLH) de l'Université Toulouse Jean Jaurès. Toulouse, Théâtre Daniel Sorano, 12 février 2016.Et si, loin d’être « moderne » comme nous l’aimerions, le théâtre antique était « autre » ? S’il appartenait à un territoire si éloigné et différent du nôtre que notre lecture ne saurait s’en faire que ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (28m47s)

Transmission de la tradition orale par l'adaptation de contes

Valentina ARCE nous explique le travail qu'elle a effectué avec sa troupe du Théâtre du Shabano pour adapter le conte quechua traditionnel "Le jeune garçon et l'étoile" en pièce de théâtre pour enfants intitulée "Inti et le Grand Condor". >> Accédez au spectacle filmé en cliquant sur le lien suivant : "Inti et le Grand Condor". Ce conte explore la relation entre l’homme, la nature et les constellations. Ce thème est riche de significations dans une société agraire comme celle des Andes. C’est dans sa relation avec les éléments, le ciel et les étoiles que l’homme puise ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte