Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 105
Entretiens

le (36m56s)

L'importance de la géologie dans l'archéologie

Jean-Louis GUENDON est ingénieur de recherche à l'UMR - Economies, Sociétés et Environnements Préhistoriques (ESEP) contractualisé par l'Université de Provence - Aix-Marseille I, le CNRS et le Ministère de la Culture et de la Communication. (http://www.mmsh.univ-aix.fr/esep/accueil/page-titre.html) Cet entretien a été réalisé dans le cadre du projet de coopération « Les exploitations de minerais de cuivre préhistoriques. Etude conjointe des technologies minières préhistorique au Chili et néolithiques en Europe occidentale », développé par des chercheurs chiliens et français. Le projet se compose de deux phases: un premier terrain de recherche dans le district ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h1m46s)

Lucy, la pionnière

A l’occasion du colloque « Les sciences dans les années 70 », Yves Coppens revient sur son activité de paléontologiste et sur les nombreuses campagnes de fouilles menées dès les années 1920 dans le cadre de la recherche sur les origines de l’homme. Il retrace en particulier les prémices et la découverte dans les années 70 de l’Australopithecus afarensis, la célèbre Lucy. Très médiatisée lors de sa découverte car elle détenait le record du plus vieil hominidé connu, Lucy était loin de posséder en réalité la palme de l’ancienneté (3 millions d’années). Bien d’autres hominidés ont en effet été découverts ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h18m19s)

Végétaux : diversité, hybridation

En 1998, le Groupe sur la Phylogénie des Angiospermes (APG) publie une étude phylogénétique des plantes à fleurs en comparant des séquences de l'ADN chloroplastique. Ces taxonomistes moléculaires ne retiennent que les groupes strictement monophylétiques (c'est-à-dire descendant tous d'un ancêtre commun). Autant que possible, ils ont tenu à conserver les noms des ordres et des familles bien connus. Des études portant sur des gènes avec des fonctions différentes, la petite sous-unité de l'ARN ribosomique, le 18S, et les espaceurs internes transcrits, les ITS, ont abouti aux mêmes conclusions. Plus important encore, la classification moléculaire est basée sur des séquences consultables ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte