Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 2338
Label UNT Cours magistraux

le (48m27s)

CAV 2012 – Sources – Projecteurs de sources. Radioprotection – Organisation du service - Législation

Titre : CAV 2012 – Sources – Projecteurs de sources. Radioprotection – Organisation du service - LégislationIntervenant : Isabelle BUCHHEIT (CAV NANCY).Résumé : Aujourd’hui en France : surtout des projecteurs de sources PDR, HDR Ir 192. Bonnes pratiques : Garantir la radioprotection, procédures rigoureuses, contrôle qualité régulier.Radioprotection – Organisation du service - LégislationDétention et utilisation de radionucléides à des fins médicales sont soumises à autorisation préalable délivrée par l’Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) Formulaire « Autorisation de détention et utilisation de radionucléides en curiethérapie (sources scellées) »Disponible sur http://www.asn.fr Formulaire MED/CT/002L’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêt concernant les données diffusées dans cette vidéo ou ...
Voir la vidéo
Label UNT Cours magistraux

le (39m43s)

CAV 2012 – Bases biologiques de la Curiethérapie.

Titre : CAV 2012 – Bases biologiques de la Curiethérapie.Intervenant : Sofia RIVERA (Hôpital Saint Louis – Paris). Résumé : Radiobiologie :• Etape physique: dépôt de l’énergie dans la matière• Etape chimique: création des ionisations:– Sur les macromolécules– De l’eau• Formation de radicaux libres• Attaque des macromolécules (ADN)L’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêt concernant les données diffusées dans cette vidéo ou publiées dans la référence citée.Conférence enregistrée dans le cadre des Cours Nationaux du DES de Radiothérapie Oncologique de la Société Française des Radiothérapeutes Oncologues (SFRO). Nancy les 2,3 et 4 février 2012.Centre de Lutte Contre le Cancer de Lorraine (CLCCL) Centre Alexis ...
Voir la vidéo
Label UNT Cours magistraux

le (44m38s)

CAV 2012 – Dosimétrie interstitielle, système de Paris.

Titre : CAV 2012 – Dosimétrie interstitielle, système de Paris.Intervenant : Jacques BONNET (Institut Claudius Régaud) Résumé : Les lignes radioactives doivent être parallèles et équidistantes. Il est illusoire  d’espérer  une bonne distribution de dose avec une mauvaise  géométrieL’activité doit être uniforme. L’utilisation des déplacements de source pas à pas  rend cette règle caduque Les centres des lignes radioactives doivent appartenir à un même plan: le plan central. Si l’utilisation du plan central reste de règle (Pieters B; Saarnak A; Steggerda; Borger J; Radiother Oncol; 2000;58;63-70. Les logiciels de dosimétrie modernes tendent à  lui substituer d’autres plans;  plan sagittal. Il est concevable de déterminer ...
Voir la vidéo
Label UNT Cours magistraux

le (33m15s)

CAV 2012 – Rationnel de l’optimisation de la distribution de dose. Modèles : les curiethérapies gynécologiques.

Titre : CAV 2012 – Rationnel de l’optimisation de la distribution de dose. Modèles : les curiethérapies gynécologiques.Intervenant : Isabelle BARILLOT (CHU de TOURS).Résumé : Pourquoi optimiser ?- Couvrir de manière optimale les volumes cibles en épargnant les organes à risques- Escalader la dose pour un obtenir un meilleur contrôle localL’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêt concernant les données diffusées dans cette vidéo ou publiées dans la référence citée.Conférence enregistrée dans le cadre des Cours Nationaux du DES de Radiothérapie Oncologique de la Société Française des Radiothérapeutes Oncologues (SFRO). Nancy les 2,3 et 4 février 2012.Centre de Lutte Contre le Cancer de Lorraine (CLCCL) ...
Voir la vidéo
Label UNT Cours magistraux

le (24m5s)

CAV 2012 – Contrôle qualité. Analyse et évaluation des risques en curiethérapie.

Titre : CAV 2012 – Contrôle qualité. Analyse et évaluation des risques en curiethérapie.Intervenant : Catherine DEJEAN (Centre Antoine Lacassagne).Résumé : * Curiethérapie : assurer une délivrance de dose précise à un volume cible tout en évitant de délivrer une dose inutile aux tissus sains environnants.* Contrôle qualité : garantir une utilisation conforme aux spécifications (définition de tests, fréquence, tolérances, actions correctives).* Rapport IAEA n°17 : (Leçons tirées des expositions accidentelles en radiothérapie, 2000): la curiethérapie n’est utilisée que dans 5% de tous les traitements, 35% des accidents signalés étaient liés à l'utilisation de sources de curiethérapie.* CIPR 97 (2005): Plus de 500 ...
Voir la vidéo
Label UNT Cours magistraux

le (17m36s)

CAV 2012 curiethérapie – Développement de la curiethérapie en France et en Europe.

Titre : CAV 2012 curiethérapie – Développement de la curiethérapie en France et en Europe.Intervenant : Didier PEIFFERT (CAV NANCY).Résumé : Rapport d’expertise sur la curiethérapie : centres, régions, prise en charge des patients, évolution de l’activité, équipements, évolution des techniques.L’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêt concernant les données diffusées dans cette vidéo ou publiées dans la référence citée.Conférence enregistrée dans le cadre des Cours Nationaux du DES de Radiothérapie Oncologique de la Société Française des Radiothérapeutes Oncologues (SFRO). Nancy les 2, 3 et 4 février 2012.Centre de Lutte Contre le Cancer de Lorraine (CLCCL) Centre Alexis Vautrin (CAV).Réalisation, production : Canal U/3S.Mots clés : ...
Voir la vidéo
Label UNT Cours magistraux

le (1h2m42s)

CAV 2012 curiethérapie – Curiethérapie des cancers du col utérin.

Intervenant : Christine HAÏE-MEDER (Cancérologue, Institut Gustave Roussy, Villejuif).Résumé : Incidence des cancers du col utérin, classification FIGO, examen clinique, indications thérapeutiques. Rôle de la curiethérapie dans la prise en charge des patientes porteuses d’un cancer du col utérin? Techniques.L’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêt concernant les données diffusées dans cette vidéo ou publiées dans la référence citée.Conférence enregistrée dans le cadre des Cours Nationaux du DES de Radiothérapie Oncologique de la Société Française des Radiothérapeutes Oncologues (SFRO). Nancy les 2, 3 et 4 février 2012.Centre de Lutte Contre le Cancer de Lorraine (CLCCL) Centre Alexis Vautrin (CAV).Réalisation, production : Canal U/3S.Mots ...
Voir la vidéo
Label UNT Cours magistraux

le (33m15s)

CAV 2012 curiethérapie – Cancers du col de l’utérus. Imagerie IRM et Optimisation.

Titre : CAV 2012 curiethérapie – Cancers du col de l’utérus. Imagerie IRM et Optimisation.Intervenant : Isabelle BARILLOT (CHU de TOURS).Résumé : Que faut-il pour optimiser la distribution de dose des curiethérapies gynécologiques ? Imagerie en coupe avec les applicateurs en place* La curiethérapie utéro-vaginale optimisée sur IRM permet d’augmenter le contrôle local des patientes porteuses de tumeurs localement avancées en gardant des taux de complications sévères identiques à ceux observés dans le passé avec des techniques 2D* La dose nécessaire et suffisante pour obtenir ces résultats n’est pas encore définie et la D90Gy ou la D100Gy ne sont vraisemblablement pas les seuls ...
Voir la vidéo
Label UNT Cours magistraux

le (17m8s)

CAV 2012 curiethérapie – Curiethérapie pour les cancers du col de l’utérus.

Titre : CAV 2012 curiethérapie – Curiethérapie pour les cancers du col de l’utérus. Intervenant : Claire BRUNAUD (Oncologue option radiothérapie, Centre Alexis Vautrin, Nancy).Résumé : Études prospectives concernant la curiethérapie des cancers du col encore raresUne étude française basée sur le scanner a montré la supériorité de la curie 3DGrande étude européenne en cours basée sur l’IRM Corrélations doses/volume sur CTV et OARs attenduesL’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêt concernant les données diffusées dans cette vidéo ou publiées dans la référence citée.Conférence enregistrée dans le cadre des Cours Nationaux du DES de Radiothérapie Oncologique de la Société Française des Radiothérapeutes Oncologues ...
Voir la vidéo
Label UNT Cours magistraux

le (28m11s)

CAV 2012 curiethérapie – Curiethérapie pour les cancers du col de l’endomètre.

Titre : CAV 2012 curiethérapie – Curiethérapie pour les cancers du col de l’endomètre. Intervenant : Claire BRUNAUD (Oncologue option radiothérapie, Centre Alexis Vautrin, Nancy).Résumé : Technique simple* Intérêt pour patientes inopérables pour raisons médicales* Intérêt aussi pour patientes inopérables pour extension tumorale; mais risque de récidive loco régionale/ à distance important* Au CAV 5 à 10 patientes par anL’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêt concernant les données diffusées dans cette vidéo ou publiées dans la référence citée.Conférence enregistrée dans le cadre des Cours Nationaux du DES de Radiothérapie Oncologique de la Société Française des Radiothérapeutes Oncologues (SFRO). Nancy les 2,3 et ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte