Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 236
Entretiens

le (14m51s)

PARTIE I : Approche prosopographique des inspecteurs en charge de l'EP (1945-fin des années 70).

Cas des Inspecteurs généraux et des inspecteurs principaux (1945-fin des années 1970) Après avoir rappelé en quoi consiste la « prosopographie », cette contribution envisage la constitution sociologique de l'inspection générale en éducation physique. Elle s'attache à montrer ce qui semble forger le « corps » de l'inspection générale à chacune des périodes mais aussi l'existence et le jeu des fractions plus minoritaires, voire marginales, ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (14m55s)

PARTIE II : 1988-2002. Une contribution à l'éducation à la citoyenneté : vers des attitudes citoyennes en EPS.

En EPS, et dans le système éducatif en général, le périmètre de la citoyenneté est plus ou moins ouvert aux trois dimensions définies par Dominique Schnapper (politique, sociale, culturelle) dans la période 1967-2010, avec un recours croissant à cette catégorie. Sous la double influence des réformes éducatives et des didacticiens de l'EPS, la « citoyenneté » devient un objectif explicite dès le début des années 1980. ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (15m19s)

PARTIE II : Les inspecteurs principaux de la Jeunesse et des Sports du milieu des années 60 au milieu des années 70.

Cas des Inspecteurs généraux et des inspecteurs principaux (1945-fin des années 1970) Après avoir rappelé en quoi consiste la « prosopographie », cette contribution envisage la constitution sociologique de l'inspection générale en éducation physique. Elle s'attache à montrer ce qui semble forger le « corps » de l'inspection générale à chacune des périodes mais aussi l'existence et le jeu des fractions plus minoritaires, voire marginales, ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (15m29s)

PARTIE I : Contexte, enjeux et conditions de la naissance de la science des mouvements productifs.

Une tentative de rationalisation scientifique de l'éducation physique à la fin du XIXᵉ siècle Cet exposé traite des origines historiques de la « science des mouvements ». D'invention française, elle s'est inscrite à la fin du XIXᵉ siècle dans une phase de mise en mouvement des sciences. Mais ces avancées scientifiques et méthodologiques largement méconnues de la physiologie mécaniste s'offrent aussi comme l'un des plus paradigmatiques efforts de rationalisation scientifique de l'éducation physique. ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (15m41s)

PARTIE I : Le Paysage théorique de l'éducation physique : méthodes et « guerre des méthodes »

Les débuts de la IIIe République voient l'éducation physique s'imposer dans le champ scolaire, dans un projet plus large : le procès hygiénique. Si l'exercice physique est alors un temps hygiénique parmi d'autres, il se déploie aussi de façon privilégiée dans l'Armée. Ce développement de la gymnastique dans l'École s'accompagne conjointement de réflexions sur la méthode et sur la nécessité de prendre en compte la spécificité de l'enfant. Cette institutionnalisation et cette définition de l'exercice physique ne peuvent cependant s'appréhender uniquement à travers la ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (16m25s)

PARTIE IV. Les réformes napoléoniennes : retour ou progrès ? (1801-1814)

A quel moment peut-on dire que la gymnastique est devenue scolaire ? Bien sûr, la loi George de 1880 instituant l'obligation scolaire de la gymnastique est la réponse la plus facile, mais est-elle la plus convaincante ? Au cours du XIXème siècle, des tentatives d'impositions législatives antérieures (1854 Fortoul, Duruy 1869) ont eu lieu. Or, elles-mêmes sont les conséquences d'idées, de courants et d'actions politiques et culturelles plus ou moins abouties qui ont commencés bien avant. Par ailleurs, la nature des pratiques elles-mêmes pose le souci de l'identité scolaire de cet enseignement. Il faut donc remonter le temps et le ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (16m47s)

PARTIE III : Moyens engagés par l'Etat français

La période 1939 - 1945 est très importante dans la construction de la discipline éducation physique, mais c'est une période également très délicate. En effet, il y a souvent confusion entre Education Physique et Sportive et Education Générale et Sportive. De nombreux changements vont apparaître au sein de l'école : le professeur d'EPS prend une place réelle et importante au sein de l'établissement scolaire, l'apparition d'un nouveau corps d'enseignant les moniteurs, de nouveaux statuts : maîtres et maîtres volontaires d'E.G, le développement du suivi ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (16m53s)

PARTIE II : la question de la méthode et des finalités de l'exercice

Les débuts de la IIIe République voient l'éducation physique s'imposer dans le champ scolaire, dans un projet plus large : le procès hygiénique. Si l'exercice physique est alors un temps hygiénique parmi d'autres, il se déploie aussi de façon privilégiée dans l'Armée. Ce développement de la gymnastique dans l'École s'accompagne conjointement de réflexions sur la méthode et sur la nécessité de prendre en compte la spécificité de l'enfant. Cette institutionnalisation et cette définition de l'exercice physique ne peuvent cependant s'appréhender uniquement à travers la ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (17m32s)

PARTIE I : La peur collective de l'accident corporel.

Le cas du lycée Victor Hugo Cette étude aborde le thème de la sécurité en éducation physique depuis les prémices de l'intégration scolaire de cette matière d'enseignement en France. A partir de l'analyse des documents officiels et des discours qui entourent cette discipline particulière ayant l'éducation du corps pour objet, elle se propose de montrer comment la prise en compte de cet impératif par ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte