Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1604
Conférences

le (1h29m10s)

Mémoire et traumatisme. Entre sciences humaines et sciences du vivant

Conférence donnée par Denis Peschanski (CNRS) et modérée par Ivan Jablonka (Université Sorbonne Paris Nord).Historien, Denis Peschanski travaille depuis longtemps sur l’histoire et la mémoire de la Seconde Guerre mondiale, mais il a opéré un tournant à la fin des années 2000 en se centrant sur une nouvelle approche de la mémoire. Postulant qu’il est impossible de comprendre pleinement la mémoire collective sans prendre en compte les dynamiques cérébrales de la mémoire et, à l’inverse de comprendre pleinement ces dynamiques cérébrales sans prendre en compte l’impact du social, il a privilégié, entre autres, un dialogue avec les neuroscientifiques. Ce fut d’abord ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h54m44s)

5/6 Table-ronde : la prise en charge disciplinaire des situations de violences sexistes et sexuelles et de discriminations 20 novembre 2020

Les règles de fonctionnement des procédures disciplinaires  : Présentation par Thierry Reynaud, DGRH-MESRI et Adrien Levrat, DAJ de Paris Saclay, Jurisup des procédures disciplinaires concernant les personnels enseignantes-enseignants : Présentation du guide Jurisup/DGRH et perspectives réglementaires. Présentation par Evelyne Testas et Julie Astier, service de la réglementation MESRI : présentation du guide sur les procédures disciplinaires concernant les étudiantes et étudiants. Point sur la prise en charge de situations : Présentation par Hélène Moulin-Rodarie, DGRH-MESRI, de chiffres issus du recensement des décisions disciplinaires dans les établissements et du travail de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h26m56s)

Mémoire iconographique de la Seconde guerre mondiale: entre récits globaux et ancrages locaux

La Seconde Guerre mondiale fut aussi une guerre des images : propagande et contre-propagande ont créé d’inusables répertoires de clichés d’horreur et d’héroïsme. À force de les reproduire, ces représentations perdent toute référence à leur contexte de création et deviennent des symboles iconographiques pour le Mal et le Bien, le totalitarisme et l’individualisme. Ainsi, les photos des rassemblements de masse du parti nazi à Nuremberg, ou des portraits comme celui d’Anne Frank, sont devenus quasi globalement reconnaissables. Ils sont repris non seulement par des manuels, des musées et des films documentaires, mais aussi par des films historiques grand public voire ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte