Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 10405
Label UNT Conférences

le (1h11m58s)

Géographie, pouvoir et géopolitique

"La question du contrôle des territoires par les États est au fondement de la géographie politique dont Friedrich Ratzel à la fin du XIXe siècle a jeté les bases dans sa " Politische Geographie ". Si la géopolitique qui en est l'une des héritières a pu faire figure de science instrumentalisée par les intérêts contingents des pouvoirs, et singulièrement ceux du IIIe Reich nazi, l'une et l'autre posent la question fondamentale de l'appropriation étatique du territoire. Aujourd'hui où des phénomènes majeurs englobés sous le terme générique de globalisation ou de mondialisation viennent cisailler les modalités traditionnelles d'appropriation des territoires par ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (34m30s)

Les bas fourneaux de Lercoul / Claude Dubois

Les bas fourneaux du IIIe siècle de notre ère, fouillés à Lercoul, en Ariège (Vicdessos), sont les plus anciens et les mieux connus des Pyrénées. L'un des antiques creusets, taillés dans le schiste de la montagne, a été utilisé pour une reconstitution, avec les matériaux locaux. Le charbon de bois de hêtre a été fabriqué en meule, sur place. Le minerai de fer, goéthite et hématite, a été récolté aux abords de la célèbre mine voisine de Rancié. La réduction expérimentale directe du minerai a produit un fer très doux et une scorie coulée. Un petit lingot a pu être ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h10m34s)

Le pouvoir

"Dans cette Université de tous les savoirs, il semble que vienne naturellement prendre place une étude du pouvoir. Je suis conscient de ce qu'il y avait de téméraire à la prendre en charge. Il n'est pas, en effet, de discipline scientifique dont l'objet spécifique soit la nature, l'origine et l'exercice du pouvoir, bien que ce phénomène ait suscité depuis longtemps la réflexion de grands esprits. Je doute d'ailleurs qu'une telle discipline ait quelque chance de se former, pour des raisons qui apparaîtront au cours de cet exposé. Rien, en tout cas, ne permet de croire que nous puissions bénéficier des ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h13m55s)

Les risques industriels

Le développement des sciences et des techniques a permis d'atteindre dans les pays modernes, un niveau de vie jamais atteint. Cependant une sensibilité particulière apparaît désormais dans l'opinion à l'égard du risque. Le risque est une notion complexe. Il est autant social que scientifique. Le risque industriel est encadré par une réglementation détaillée et complexe. Il fait l'objet d'une démarche exigeante de l'entreprise pour favoriser la prévention et la mise en place des dispositions qui en permettent la maîtrise. Par ailleurs, des dispositions sont également en place ou en développement afin de répondre aux attentes et interrogations des parties intéressées ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h19m30s)

Les transferts de technologies

"Le but de cette conférence est d'illustrer à partir d'exemples concrets et vécus par l'auteur la complexité du mécanisme permettant de transférer dans le domaine industriel des découvertes ou des connaissances fondamentales. La thèse principale développée est que le processus de transfert de technologie n'est pas linéaire et ne suit en aucune façon un schéma "" classique "" où la science fondamentale serait en amont suivie d'une recherche technologique pour à la fin donner lieu à un développement technologique. Au contraire, nous argumenterons, sur la base des exemples présentés, que le caractère interconnecté des différentes étapes et leur inter relation ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h18m12s)

Les nouveaux visages du commerce et les nouveaux moyens de paiements

"Dans les milieux financiers qui s'intéressent à Internet, il existe une notion à laquelle on se réfère pour apprécier la valeur d'une entreprise : "" le cash burning "". Il s'agit de la vitesse avec laquelle une entreprise va utiliser les liquidités qu'elle a levées. Le fait même qu'on puisse utiliser sans distance une telle notion témoigne d'un sentiment d'accélération, de rapidité, un peu d'insignifiance. On dit souvent qu'une année Internet dure trois mois du temps classique. Tout défile à un tel rythme qu'on peut se demander s'il n'existe pas aussi un "" concept burning "", une vitesse avec laquelle ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h15m28s)

Supply chain management, logistique et entreprise virtuelle

Cette conférence relève d'une triple incongruité. D'abord parce que la logistique trouve peut-être, mais ça n'est pas évident en soi, sa place dans une " Université de tous les savoirs ". Elle n'est pas encore une discipline universitaire reconnue. Cette science ne se caractérise pas encore par une somme de savoirs reconnus. La deuxième incongruité est le fait que le thème qui m'a été proposé présente deux paradoxes. Le premier est qu'il commence par un terme américain sans traduction, le deuxième est qu'il juxtapose deux termes tout à fait antinomiques. Qu'y a-t-il de plus matériel que la logistique ? La ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h15m42s)

Structures de financement, exigences des actionnaires et nouveaux modes de gouvernement des entreprises françaises

Les changements intervenus dans le système financier se traduisent par une transformation de la structure de financement des entreprises et par une modification profonde des comportements d'épargne des ménages et des autres acteurs. Ces changements conduisent à l'expression beaucoup plus ouverte des exigences de rendement requis par les actionnaires. Ils entraînent également la mise en place de nouveaux modes de gouvernement. La véritable "révolution financière " qui s'est diffusée dans la plupart des pays développés a bouleversé la structure de la demande et la structure de l'offre de capitaux en France, au cours des deux dernières décennies. S'agissant de la ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h9m42s)

La concentration économique et ses limites

La concentration économique recouvre un processus dynamique de regroupement des entreprises, qui tend à conférer aux firmes concernées un certain pouvoir d'influence sur les marchés dont l'aboutissement extrême serait un pouvoir de monopole. Selon la théorie économique, la meilleure forme d'organisation des marchés est celle de la concurrence pure et parfaite. Pour préserver l'intérêt général, il faut donc surveiller la concentration et les conséquences qu'elle peut avoir sur la vigueur de la concurrence. C'est aux États-Unis que cette fonction de surveillance a été établie, dès 1890 à la suite de la première loi antitrust, le Sherman Act. La concentration économique ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte