Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 2907
Entretiens

le (1h9m20s)

L'oeuvre littéraire médiévale comme forme-sens

Danièle JAMES-RAOUL est maître de conférences en ancien français à l'Université de la Sorbonne - Paris IV. Elle est habilitée à diriger des recherches. Elle a été amenée dans un premier temps à étudier comment un motif particulier élabore sa propre rhétorique. Les articles et travaux publiés ensuite l'ont portée progressivement et plus précisément à envisager le sens à partir de la forme adoptée. Elle emprunte à Henri Meschonic son concept de "forme-sens" et fait apparaître la modernité des textes narratifs et encyclopédiques des XIIe et XIIIe siècles face au poids de la tradition gréco-latine ou judéo-chrétienne.Son ouvrage sur ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h9m24s)

Concert Ensemble instrumental La Badinerie-La Tempesta

Concert Ensemble instrumental La Badinerie-La Tempesta Sous la direction de Mats Liljefors (Royal Festivals Stockholm). Avec Patrick Bismuth, violon solo, Saskia Lethiec, violon, Julie Friez, violon, alto, Bernard Vandenbroucque, violoncelle, Jean-Christophe Deleforge, violon, Claire Devilleneuve, flûte à bec et Guillaume Cuiller, hautbois. Marie Arnet, soprano, Amanda Liljefors, mezzo soprano. Programme Anonyme  L’Amour constant, suite pour ballet (créé à Stockholm en 1646) Claudio Monteverdi (1567-1643)  Ohimè ch’io cado Jean-Philippe Rameau (1683-1764)  Coulez mes pleurs, extrait de Zaïs Alessandro Stradella (1639-82)  La forza delle stelle N°1 Ouverture N°3 Sospiri quanto (S)   N°15 Chi viva godendo (MS) N°7 Sinfonia and Dances ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h9m24s)

Les nouvelles logiques migratoires

Les migrations internationales concourent depuis toujours à façonner les territoires, les sociétés et les civilisations. Au fil de l'histoire, leurs motivations résultent de facteurs politico-religieux, économiques et démographiques, ou de la combinaison de ces différents facteurs. Mais le monde contemporain connaît de nouvelles logiques migratoires en raison de la « mondialisation ». Cette dernière influe les migrations selon les trois types de processus qui l'accompagnent. Le premier, la globalisation, c'est-à-dire l'ensemble des décisions politiques ayant pour effet d'estomper les barrières étatiques, rend licites des migrations qui ne l'étaient pas auparavant. Le deuxième, l'internationalisation, permise par les révolutions dans les transports ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h9m38s)

L'Europe et la Méditerranée

La Méditerranée constitue aujourd'hui une des zones de fractures les plus inquiétantes de la planète. D'un côté unification de l'Europe, croissance économique, démocratisation profonde des relations sociales, innovations culturelles, mutation en profondeur des moeurs et des coutumes, élargissement à l'Est, de l'autre aggravation de la pauvreté, décomposition des rapports sociaux, trouble identitaire, fixations défensives au sud de la Méditerranée. Cette opposition ne doit pas occulter la profonde interdépendance des deux rives. Le projet de zone de libre-échange adopté en 1995 à Barcelone n'a pas eu les effets escomptés. Les revendications économiques d'ouverture des marchés de libre circulation des biens et ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h9m40s)

LES « SANS PAPIERS », DES MIGRANTS PAS COMME LES AUTRES ? (2) Frontières et politiques migratoires, en France

On les appelle les « sans papiers », comme s’il s’agissait d’un statut, comme si les hommes et les femmesqu’on désigne ainsi n’avaient pas tous les papiers, sauf le seul qui leur permettrait d’être des citoyen-ne-sà part entière, issu-e-s de l’immigration, avec tout ce que cela implique comme discriminations (travail,logement etc.), mais citoyen-ne-s malgré tout. Et pourtant, ces « sans papiers », comme on les appelle,participent à la vie de la cité, par leur travail, par les loyers et taxes diverses auxquelles ils et elles sontassujetties, mais aussi par leur engagement au sein de collectifs ou en convergence avec des ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h9m44s)

Les courbes planes aléatoires

Une des questions fondamentales en théorie des probabilités ainsi qu'en physique statistique est de comprendre le comportement macroscopique "typique" d'un système formé de nombreuses composantes microscopiques aléatoires. Parfois, on peut comprendre ce système en utilisant un modèle continu duquel le système discret (mais grand) se rapproche. Ainsi, les longues marches aléatoires ressemblent à une courbe continue aléatoire - le mouvement brownien. On peut décrire de nombreux systèmes plans à l'aide de courbes qui sont autoévitantes : la frontière d'un domaine aléatoire par exemple. L'étude de telles formes aléatoires est une question à laquelle les chimistes, les physiciens théoriciens et plus ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte