Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 6208
Conférences

le (1h4m36s)

La médiation

1) Constat : L'explosion de la médiation dans le dernier quart du XXème siècle (dans le monde et en France) : - Les différents domaines où elle s'est exprimée - La principale source de cette explosion - Ses raisons 2) Concept : Il y a, non pas une mais deux médiations, deux conceptions de la médiation : - La médiation institutionnelle - La médiation citoyenne 3) Prospective : Quelle évolution de ces médiations au XXIème siècle . - Prévisions de la médiation institutionnelle - Prémisses et promesses de la médiation citoyenne Conclusion : Les effets possibles de ces deux médiations ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h21m46s)

Les groupes

"A l'opposé d'un monde moderne dominé par une grande homogénéisation et ce dans l'ordre du social, de l'économie ou du politique , ce dont rend bien compte les grandes institutions qui se sont constituées au siècle dernier, nombreux sont les indices actuels qui soulignent une, non moins importante, hétérogénéisation. L'émergence, dans tous les domaines, des ""tribus"" postmodernes, en témoigne. Reposant sur une sorte ""d'affinité élective"", celles-ci mettent l'accent sur le sentiment d'appartenance. Une telle fragmentation des sociétés mérite attention en ce qu'elle est, peut-être, l'annonce d'un idéal en gestation : celui d'un nouvel ""idéal communautaire"". "
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h8m29s)

Les associations et la démocratie : la singularité française

"La crise profonde qui affecte la démocratie représentative invite à l'hypothèse d'une discontinuité ou d'une rupture : le politique paraît en recul, et avec lui ses expressions ""conventionnelles"", syndicales et partisanes. Le mise en avant de la ""citoyenneté associative"", répond aujourd'hui à cet effacement. Un regard sur les différentes phases du développement associatif éclaire ce constat. Fruit d'un compromis entre l'idéal républicain et les courants anti-individualistes, le modèle associatif français consacré en 1901 présente une incontestable originalité. Les formes juridiques, symboliques et politiques du ""partenariat"" qui s'instaurent entre l'État et les associations, et la spécificité du modèle originel conduisent au ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h15m25s)

La propriété sociale

"La question sociale moderne s'est posée à partir de l'existence d'une ""classe non-propriétaire"", comme on commence à l'appeler à la fin du XVIIIème siècle, constituée essentiellement d'une masse croissante de travailleurs qui n'ont que leur travail pour vivre. Ils paraissent condamnés à la misère et à l'insécurité sociale permanente. Menacés de tomber à chaque instant dans la déchéance, ils portent en même temps une menace de subversion complète de l'ordre social : classes travailleuses = classes dangereuses. La propriété sociale est la réponse qui a été élaborée à partir de la fin du XIXème siècle pour faire face à ce ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h26m10s)

Le consommateur roi

Depuis longtemps, le commerce a une maxime : " le client est roi ". Pourtant, l'offre a longtemps mené le marché. Aujourd'hui, les choses s'inversent : les industriels et les distributeurs proposent, mais c'est le consommateur qui décide. La situation apparaît bien paradoxale : nous sommes dépendants de la consommation, il n'y a pas une journée où il ne nous faille sortir plusieurs fois un peu de monnaie, ou une carte de crédit et pourtant, nous n'avons jamais été autant libres d'accepter ou de refuser d'acheter chacune des références qui nous sont proposées. L'hyper choix dans le supermarché incite certes ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h19m28s)

Cycles et fluctuations économiques

Après un bref historique de l'apparition, puis de la disparition (provisoire) de l'analyse et de la théorie des cycles, cette contribution sera centrée sur les développements contemporains. L'originalité de la théorie sans doute dominante depuis un quart de siècle est que les cycles ne sont plus une manifestation de déséquilibre, mais de réactions optimales des agents optimisateurs aux chocs de nature diverse qui frappent le système économique ; si au départ l'accent a été mis, à la suite des travaux de R. Lucas (prix Nobel 1995) sur les chocs ""monétaires"", c'est aux chocs ""réels"" que s'attachent les analyses plus récentes ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte