Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1866
Label UNT Conférences

le (1h18m13s)

Défenses immunitaires et vaccination - Philippe KOURILSKY

"Chez tous les organismes multicellulaires développés, qu'il s'agisse de plantes, d'insectes, ou d'animaux, des systèmes de défense complexes contiennent l'invasion par des microorganismes. Chez l'homme, le système immunitaire apparaît comme constitué par une série de strates composées et recomposées au cours de l'évolution, où l'on retrouve des mécanismes défensifs semblables à ceux que l'on observe chez des organismes moins évolués, comme les insectes. A cette immunité dite ""innée"", s'est ajoutée l'immunité adaptative, fondée sur la multiplicité des anticorps et des cellules tueuses. Le système immunitaire est donc un élément de régulation critique d'un équilibre écologique particulier entre les invisibles prédateurs ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h8m57s)

Plantes, molécules et médicaments

"Plongé dès l'origine dans un univers hostile, l'homme a appris à utiliser les ressources de son environnement pour se nourrir, pour tuer, mais aussi pour se soigner. Ce sont ces connaissances ancestrales qui ont permis de constituer notre pharmacopée, l'arsenal des médicaments que nous utilisons. L'essor de la chimie au début du XXème siècle a donné naissance à une autre catégorie de médicaments, sans rapport avec la structure d'une molécule naturelle, ce qu'on appelle les ""médicaments de synthèse"" par opposition aux ""médicaments d'origine naturelle"". La recherche, aujourd'hui, de nouvelles molécules dans le monde naturel pour leur utilisation en thérapeutique humaine, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h18m21s)

L'allergie ou la démesure hypersensible - David Bernard

"On estime qu'il existe en France 10 millions de sujets atteints de maladies allergiques dont les ¾ (soit environ 15% de la population) sont des allergies respiratoires. On compte 2000 décès par asthme sévère chaque année. En réalité, le terme ""allergie"" correspond à un état d'hypersensibilité de l'organisme dont la fonction première est de réagir contre des substances étrangères par des mécanismes immunologiques très élaborés. Cette réaction de défense qui a pour but de protéger l'organisme contre une agression spécifique peut, outrepasser son rôle (bénéfique) et devenir excessive favorisant alors l'expression pathologique de l'allergie. Les manifestations cliniques les plus fréquentes ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h15m45s)

Les maladies cardio-vasculaires (le risque vasculaire)

Les maladies cardiovasculaires sont toujours la première cause de mort chez l'adulte. Toutefois, la fréquence des accidents vasculaires cérébraux, à l'origine de handicaps redoutables, a spectaculairement régressé. En l'espace d'une centaine d'années, les différents facteurs responsables du risque cardiovasculaire ont été individualisés, leur rôle respectif soupesé, leur traitement rigoureusement évalué et codifié. Le traitement des facteurs du risque vasculaire a bouleversé les maladies cardiovasculaires. L'objectif médical n'est plus tant de définir la normalité d'une tension artérielle, d'un chiffre de cholestérolémie ou de glycémie, que d'amener le patient à un risque cardiovasculaire minime. Cette démarche médicale est nouvelle dans le cadre ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h18m39s)

Les maladies infectieuses

Chaque année, environ 17 millions d'individus décèdent de maladies infectieuses dans le monde. Neuf fois sur dix il s'agit d'individus vivant dans des pays en voie de développement. Ainsi, au-delà des effets de mode et des concepts médiatiques l'émergence et la réémergence des maladies infectieuses sont réelles dans le monde industrialisé comme dans le tiers-monde. En fait, le progrès comme le sous-développement portent en eux le risque d'émergence de nouveaux pathogènes ou de réémergence d'anciens sous des formes modifiées, en particulier résistantes aux agents anti-infectieux. L'optimisme inconscient affiché il y a vingt ans devant les progrès acquis en santé publique ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h17m38s)

Bons et mauvais microbes

"Les microbes sont des êtres vivants unicellulaires que leur petite taille ne permet d'observer qu'à l'aide de microscopes optiques ou électroniques. Ce terme s'applique à deux sortes de populations. Les premières sont composées de cellules dont la structure est voisine de celle des organismes supérieurs et qui sont donc classées dans le règne des eucaryotes. Certaines sont proches des cellules des végétaux comme par exemple les champignons microscopiques ; d'autres, comme les protozoaires, se rapprochent des cellules des animaux. Les autres populations de microbes sont classées dans le règne des procaryotes, car le matériel génétique de leurs cellules ne forme ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h16m11s)

Science et cuisine : avancées récentes en gastronomie moléculaire - Hervé THIS

Depuis des siècles, la science des aliments a progressé. Elle a progressivement éliminé les famines, au moins dans les pays industrialisés, mais s'est peu préoccupée des millions de personnes qui cuisinent quotidiennement. N'est-il pas étrange que nous connaissions mieux la surface de Mars que la température au coeur des frites ? Que nous détections des particules aussi insaisissables que les neutrinos, alors que nous ignorons comment obtenir une viande tendre à coup sûr ? Que nous sachions produire des voitures en série, alors que nos pâtes feuilletées ne montent que très irrégulièrement ? La gastronomie moléculaire se préoccupe de ceux ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h17m28s)

Le cerveau de la connaissance: physiologie de la cognition et images du cerveau

L'existence de relations entre cerveau et pensée a alimenté de nombreuses querelles philosophiques, et ce en raison de l'absence de techniques d'observation du fonctionnement normal de cet organe. A la fin du 19e siècle, physiologistes et neurochirurgiens ont établi que les fonctions cognitives généraient des modifications localisées de la circulation sanguine cérébrale, et que des stimulations ou des lésions du cortex pouvaient provoquer une interruption ou un trouble de leur exécution. Jusqu'aux années 1980, cette dernière approche - la neuropsychologie - a constitué la méthode expérimentale prédominante pour l'étude des relations entres structures et fonctions cérébrales. Elle est cependant limitée ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h19m17s)

La transgenèse et ses applications

La découverte de la structure de l'ADN et du code génétique ainsi que la mise au point des techniques du génie génétique ont logiquement conduit à la modification du patrimoine génétique des cellules et des organismes entiers. Celle-ci est obtenue par le transfert direct de gènes isolés natifs ou modifiés, à l'aide de techniques qui sont adaptées aux différentes espèces concernées. La transgenèse consiste, soit à ajouter une information génétique étrangère, soit à remplacer très précisément un gène endogène par un gène étranger. Ces modifications génétiques sont définitives et elles conduisent à l'obtention de lignées d'animaux ou de plantes transgéniques.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte