Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 19666
Documentaires

le (1h46m48s)

RETOUR DANS LE "B3" DE LA SOCIÉTÉ CASE AVEC JEAN-PIERRE DUBOUR, ANCIEN DÉCOLLETEUR PUIS CARISTE (VISITE 1).

Jean-Pierre Dubour exerce comme décolleteur-tourneur dans plusieurs entreprises vierzonnaises, avant d’être embauché en mai 1965 à l’âge de 20 ans chez CASE, d’abord comme décolleteur puis comme cariste. Il y travaillera pendant 30 ans jusqu'à la fermeture. Délégué du personnel, délégué CGT, conseiller prud'homme et secrétaire du comité d’entreprise et du CHSCT, il possède une bonne connaissance de l'entreprise. A notre demande, il se rend dans le bâtiment 3 dit "B3" de l'ancienne Usine vierzonnaise CASE, où il n'avait pas remis les pieds depuis plus de 20 ans.Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la recherche MEMOVIV ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (40m36s)

RETOUR DANS LE "B3" DE LA SOCIÉTÉ CASE AVEC JEAN-PIERRE DUBOUR, ANCIEN DÉCOLLETEUR PUIS CARISTE (VISITE 2 / PARTIE 2).

Jean-Pierre Dubour exerce comme décolleteur-tourneur dans plusieurs entreprises vierzonnaises, avant d’être embauché en mai 1965 à l’âge de 20 ans chez CASE, d’abord comme décolleteur puis comme cariste. Il y travaillera pendant 30 ans jusqu'à la fermeture. Délégué du personnel, délégué CGT, conseiller prud'homme et secrétaire du comité d’entreprise et du CHSCT, il possède une bonne connaissance de l'entreprise. A notre demande, il se rend une seconde fois dans le bâtiment 3 dit "B3" de l'ancienne Usine vierzonnaise CASE. A partir d'un plan et de différents éléments sur place, il précise certains points évoqués lors de sa première visite du ...
Voir la vidéo
Conférences

le (14m10s)

04 - Justice et mémoire : continuités de l'antagonisme entre Etat et peuple en Algérie

Résumé de la communication par Walter Ruf, Professeur émérite (Université de Kassel)Sans mémoire il ne peut y avoir légitimité. C’est ainsi que la mémoire, c’est-à-dire la construction de l’histoire, est continuellement sujette à des luttes politiques [1]. Ce débat continuel, s’il peut avoir lieu, a besoin d’un système démocratique ouvert et pluraliste. Dans ce cas il y a concurrence, voire lutte autour de cette construction du « nous » qui est le résultat de la construction de mémoire.En Algérie indépendante, la prise « réelle » du pouvoir par l’armée des frontières et la mise en place d’un système de parti ...
Voir la vidéo
Conférences

le (30m2s)

09 - L'Algérie coloniale : la constante militaire dans le pouvoir français

par Jacques Frémeaux (Université Paris 4Colloque pour une histoire critique et citoyenne - le cas de l'histoire franco-algérienne En Algérie, l’armée française a d’abord fait la guerre selon des méthodes inconnues dans les conflits classiques. Mais en même temps, elle s’est voulue constructrice d’une certaine Algérie, très différente de celle des civils. Le temps de la conquête et celui du combat pour l’indépendance, qu’il importe de rapprocher mais non de confondre, sont les deux moments de cette action, qui engendra des représentations contraignantes. Il faut souligner aussi un point trop mésestimé : l’armée a fourni à la France le renfort ...
Voir la vidéo
Conférences

le (29m33s)

07 - La minorité européenne d'Algérie (1830-1962)

La minorité européenne d'Algérie (1830-1962) : inégalités entre "nationalités", résistances à la francisation et conséquences sur les relations avec la " majorité musulmane ". par Fanny Colonna (Ecole des Hautes études en Sciences sociales), Christelle Taraud (Ecole des Hautes études en Sciences sociales)Colloque pour une histoire critique et citoyenne - le cas de l'histoire franco-algérienne Cette contribution a pour objet la nature hétéroclite du peuplement européen en Algérie, laquelle fut longtemps objet d’inquiétude et de mesures palliatives de la part du pouvoir politique français (loi de « francisation automatique » de 1889). On interrogera les résistances à cette uniformisation, y ...
Voir la vidéo
Conférences

le (20m4s)

08 - Le FLN à l'été 1962 : le pourquoi d'une crise

par Amar Mohand Amer (Université Paris 7)Colloque pour une histoire critique et citoyenne - le cas de l'histoire franco-algérienne La crise de l’été 1962 n’est pas un épiphénomène historique, c’est l’aboutissement logique et objectif des différents soubresauts qu’a connus le Front de libération nationale - FLN - depuis sa naissance. Chronologiquement, cette crise recouvre les événements qui s’étaient déroulés entre la nuit du 6 au 7 juin 1962 - interruption des travaux de la quatrième session du CNRA à Tripoli - au 5 septembre 1962 - cessez-le-feu conclu entre les forces de l’Armée des frontières appuyées par les wilâyât 1, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (22m28s)

15 - Le système fiscal colonial et la dynamique d’identification communautariste en Algérie

Colloque pour une histoire critique et citoyenne - le cas de l'histoire franco-algérienne Le système fiscal colonial et la dynamique d’identification communautariste en Algérie (1830-1918) par Ahmed Henni (Université d’Artois)L’analyse de la fiscalité et de la politique budgétaire coloniale en matière de dépenses fait ressortir qu’entre 1830 et 1918 un principe de communautarisation a été mis en place en Algérie, installant pour une longue période une pratique d’administration séparée sur des bases officielles d’identification ethnique.La « communauté indigène », composée essentiellement d’agro-pasteurs, si elle a été la première à contribuer aux finances publiques, a été la dernière servie. L’autorité publique ...
Voir la vidéo
Conférences

le (38m14s)

14 - Les banques et l’Algérie

Les banques et l’Algérie : mise en valeur impériale ou exploitation impérialiste ? par Hubert Bonin (Institut d’études politiques, Bordeaux)Le soubassement économique : session thématique (prés. René Gallissot)Colloque pour une histoire critique et citoyenne - le cas de l'histoire franco-algérienne Nos études sur le déploiement de la Compagnie algérienne, du Crédit foncier d’Algérie & de Tunisie, de la Société générale, du Crédit lyonnais et du Comptoir national d’escompte de Paris en Afrique du Nord, qui ont prolongé les analyses effectuées sur diverses maisons au Maroc - Guillen - ou en Tunisie - Gharbi -, permettent désormais de mieux comprendre les ...
Voir la vidéo
Conférences

le (28m47s)

10 - Les militaires nord-africains dans l'armée française pendant la seconde guerre mondiale

par Belkacem Recham (Université de Strasbourg 2)Colloque pour une histoire critique et citoyenne - le cas de l'histoire franco-algérienne La participation de soldats venus de l’empire colonial français à la Seconde Guerre mondiale est aujourd’hui un véritable enjeu de mémoire. Divers mouvements et associations initiés par les petits-enfants des anciens tirailleurs demandent à la France plus de reconnaissance.Troupes destinées initialement aux conquêtes coloniales et à leur protection, la France les utilisa, non sans hésitation, pour la défense de la métropole, d’abord lors de la guerre franco-allemande de 1870 puis lors de la Grande Guerre et enfin lors de la Seconde ...
Voir la vidéo
Conférences

le (22m4s)

11 - Les nouveaux colons ? L'installation des militaires français démobilisés en Algérie

(1956-1962) par Raphaëlle Branche (Université Paris 1)Colloque pour une histoire critique et citoyenne - le cas de l'histoire franco-algérienne Alors que la guerre se généralise sur le territoire algérien, en 1956, le gouvernement français décide de promouvoir l’implantation de nouveaux Français. Les militaires métropolitains que leur service national a conduits sur les rives de l’Algérie paraissent des candidats potentiels de choix. Le gouvernement amorce une entreprise de séduction en leur direction, avec le soutien de l’armée d’Algérie. Ce sont au maximum quelques centaines d’individus qui paraissent avoir répondu à cet appel. Ce travail se propose d’étudier cette politique particulière, renouant, ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte