Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 17045
Entretiens

le (0s)

Aspect socio-culturel des récits des résidents français en Russie aux XVIIIe-XIXe siècles

Nathalie VOCHTCHINSKAYA est chercheuse à l'Université des Sciences Sociales de Moscou (Russie). Elle consacre son travail, à travers une approche socio-culturelle, à l'étude des récits sur la Russie des voyageurs français du XVIIIe - XIXe siècles. L'ensemble de ces récits a reçu, dans l’histoire russe, le nom de "Rossica". Depuis le XVIe siècle, les voyageurs européens posaient des questions cruciales sur l’origine, l’essence, le régime politique de la Russie ainsi que sur la religion et l’Eglise orthodoxes et les relations entre la société et l’Etat, l’Etat et l’Eglise en Russie. Ces voyageurs s’intéressaient également au caractère national ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h36m24s)

Le sport intensif, un univers « hors normes ». Du normal au pathologique

Sport intensif : Cultures de l’anormalité2ème journées de Psychopathologie du sport5 & 6 juin 2008 - CAPS / CHU de Bordeaux / Université Victor Segalen Bordeaux 2* Le sport intensif, un univers « hors normes ». Du normal au pathologique- Intervenants : François Dubet (Bordeaux)Est-il normal de se faire mal ?Marc Auriacombe (Bordeaux)Le point de vue de l’addictologueAndré Rauch (Strasbourg)Faire du sport dans les normes- Président / Modérateur : Marc Lévêque (Orléans)L’engouement que suscite aujourd’hui le sport dans nos sociétés modernes est à la hauteur des performances réalisées par les sportifs. Le sport fascine et rassemble les foules. Mais cet ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h56s)

Le sport intensif, un univers « hors normes ». Le rapport au corps

Sport intensif : Cultures de l’anormalité2ème journées de Psychopathologie du sport5 & 6 juin 2008 - CAPS / CHU de Bordeaux / Université Victor Segalen Bordeaux 2* Le sport intensif, un univers « hors normes ». Le rapport au corps- Intervenants : Matthieu Duboys de Labarre (Bordeaux)Pathologies et normes sociales : jeux et enjeux autour de la médicalisation de l’image du corpsAlain Perroud (Ville la Grand)Sport intensif et troubles des conduites alimentaires- Président / Modérateur : Stéphane Prétagut (Nantes)L’engouement que suscite aujourd’hui le sport dans nos sociétés modernes est à la hauteur des performances réalisées par les sportifs. Le sport ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h59m59s)

La « bulle sportive ». De l’exemplarité à la marginalité

Sport intensif : Cultures de l’anormalité2ème journées de Psychopathologie du sport5 & 6 juin 2008 - CAPS / CHU de Bordeaux / Université Victor Segalen Bordeaux 2* La « bulle sportive ». De l’exemplarité à la marginalité- Intervenants : Marc Lévêque (Orléans)Effets et méfaits de l’idéologie sportiveChristophe Brissonneau (Paris)Du monde ordinaire vers le monde extraordinaire du haut niveau. Le choc des normesDaniel Hardelin (Font Romeu)Adolescents en Pôle Espoir à Font Romeu : un monde à part ?- Président / Modérateur : Joël Delplanque (Paris)Fondée sur une idéologie structurante et protectrice forte, l’institution sportive a des effets régulateurs sur le comportement ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h13m59s)

La « bulle sportive ». Les micros sociétés, l’élitisme, la marginalité

Sport intensif : Cultures de l’anormalité2ème journées de Psychopathologie du sport5 & 6 juin 2008 - CAPS / CHU de Bordeaux / Université Victor Segalen Bordeaux 2* La « bulle sportive ». Les micros sociétés, l’élitisme, la marginalité- Intervenants : Patrick Mignon (Paris)Vivre dans le petit monde du sport d’éliteMakis Chamalidis (Paris)« Je ne veux pas me prendre la tête »- Président / Modérateur : Grégory Michel (Bordeaux)Fondée sur une idéologie structurante et protectrice forte, l’institution sportive a des effets régulateurs sur le comportement des sportifs qu’elle mobilise vers un idéal. Le sentiment d’appartenance à une communauté et d’engagement vers ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (55m10s)

La forme des émotions

Partant de l’affirmation que l’action est subordonnée à l’état affectif, Jean-Didier Vincent nous entraîne dans les méandres des émotions, formes du corps et formes de l’âme. Tous les comportements humains et animaux sont organisés autour de deux états affectifs : le plaisir et l’aversion, il s’agit pour l’homme de jouir le plus et de souffrir le moins. Nous avons donc tous en nous une forme de subjectivité qui nous fait être ce que nous éprouvons.Traduction de notre état affectif, les émotions ont donc une fonction communicante, elles nous permettent par le biais de notre gestuelle, de notre visage de partager ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte