Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1147
Label UNT Documentaires

le (15m22s)

Glorieuses génétique...

Mai 2004 : 12 scientifiques, 3 cinéastes et 8 hommes d’équipage se rendentsur l’archipel des Glorieuses à l’est de la pointe nord de Madagascar.Des immenses plages de sable blanc au laboratoire du CIRAD, ce filmillustre le travail de recherche de Jérôme Bourjea sur la génétique destortues vertes.Cette thématique a été développée conjointement par l’Ifremer et le Centre d’Etude et de Découverte des Tortues Marines de La Réunion.Les premiers résultats apportent déjà des informations nouvelles surles comportements migratoires de ces reptiles.
Voir la vidéo
Conférences

le (49m29s)

Statut de la connaissance dans les organisations apprenantes : tentative de description d'un écosystème favorable au développement de l'espèce Homo sapiens retiolus

De la théorie de la rémininiscence aux récents travaux relatifs au Web Sémantique, les questionnements philosophique, organisationnel et technologique concernant la production, l'accessibilité et l'exploitation des connaissances s'expriment avec une acuité particulière depuis la récente mutation de notre société en société de l'information que certains qualifient même de société du savoir. C'est un nouveau paradigme sociétal qui se présente à nous où Informations, Connaissances et Savoirs constituent les concepts clefs d'une (r)évolution engagée et relayée par d'imposantes initiatives telles que celles relevant du politique, de l'économique et de l'éducatif. Dans ce processus de dématérialisation qui a suivi le déferlement de ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h29m46s)

L'économie mondiale à l'ère des flux

Flux de marchandises, de capitaux, de technologies, d'images, de références culturelles : l'économie mondialisée est celle de toutes les mobilités, à l'exception notable des personnes les moins qualifiées, ou nées dans les pays les plus pauvres. Cette fluidité s'accompagne d'une fragmentation des systèmes productifs qui se déploient désormais à l'échelle du monde, en s'appuyant sur des réseaux de sites de plus en plus homogènes en termes de niveau technologique. Elle s'accompagne aussi d'une concentration croissante des activités au sein d'un archipel de grands pôles interconnectés, par delà la mosaïque des nations et des économies nationales. Mais ce n'est pas seulement ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h15m29s)

Le tourisme et les institutions culturelles

L'irruption du tourisme culturel de masse, il y a une trentaine d'années, a pris au dépourvu musées, monuments et sites. C'est alors que les opérateurs professionnels du tourisme, détenteurs du choix des itinéraires et de l'organisation des visites de groupe, adaptant leurs programmes à des publics - cibles identifiés, ont pris une place dominante dans l'économie, l'image, la pratique et l'interprétation même du patrimoine. Tandis que musées et monuments n'incluaient pas les touristes étrangers dans leur mission éducative, considérant les groupes comme un mal nécessaire bien que convoité, - le marché du tourisme, en associant systématiquement voyage et visites contribuait ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (26m27s)

LE KARTHALA, un volcan méconnu ?

16 avril 2005 sur l'île de la Grande Comores, le volcan Karthala se réveille après 14 ans de sommeil. Les conséquences de cette éruption sont catastrophiques : les puits d'eau et une partie de l'ile sont envahis par la cendre.Le Laboratoire des Sciences de la Terre de l'Université de La Réunion, en collaboration avec l'Observatoire Volcanologique du Karthala, mettent en place des missions scientifiques pour comprendre le fonctionnement de ce volcan et d'en prévenir les éruptions.
Voir la vidéo
Documentaires

le (9m29s)

Chronique du littoral gabonais 2006 : pièges à poissons en bambou

Dans la lagune Banio, de nombreuses femmes vili possèdent des pièges en bambou à l’intérieur desquels poissons-chats (« singodo ») et crevettes (« mikoss ») élisent domicile, essentiellement durant la saison des pluies. Les pièges sont formés de tubes de bambous évidés, attachés régulièrement sur une ligne de fond amarrée à deux poteaux sous l’eau. Pendant la saison sèche, les femmes en profitent pour renouveler les « bambous » usés par leur séjour dans la lagune. Sur cette séquence, un homme apporte pour une femme une commande de « bambous » coupés sur l’autre rive. Ils sont ensuite évidés et ...
Voir la vidéo
Reportages

le (1h58m11s)

L'homme et le climat : comprendre et agir

Le changement climatique provoqué par les activités humaines est un problème d'une telle complexité qu'il nécessite une approche globale - relevant des domaines de la climatologie, de l'environnement, de la gestion des sources d'énergie, de l'économie - où la modélisation joue un rôle crucial, tant pour comprendre que pour agir. Trois scientifiques, Didier PAILLARD (climatologue,Commissariat à l'Energie Atomique), Amy DAHAN-DALMEDICO (mathématicienne, historienne des sciences, Muséum National d'Histoire Naturelle), Olivier GODARD (économiste, Ecole Polytechnique) répondront aux questions du public à l'occasion d'un "café des sciences" animé par la journaliste Marie-Odile MONCHICOURT et co-organisé par les associations "Entre-Sciences" et " Bar des Sciences". ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (17m4s)

Les cocons de l'Imérina

Les hauts plateaux de l’Imerina, à Madagascar, abritent encore, sur certaines zones, une forêt essentiellement peuplée de tapias. Denise habite aujourd’hui à Arivonimamo, un gros bourg à cinquante kilomètres d'Antananarivo. Elle possède, non loin de là, adossée à son village natal, une concession dans la forêt voisine.C’est là, avec le restant de sa famille, qu'elle ramasse les cocons de borocera qui fourniront, après traitement, la fameuse soie sauvage du pays. L'activité du tissage redémarre doucement à Arivonimamo sous l’impulsion d'associations. Quelques jeunes couples, à l'image de Raymond et Elina, s'équipent de machines à tisser plus modernes que les métiers traditionnels.La ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte