Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 83
Conférences

le (2h7m52s)

Comment fonctionne le cerveau ?

A l'occasion de l'année de la physique, ce colloque est destiné à présenter comment se met en place un débat interdisciplinaire, en analysant quel est l'apport de la physique aux sciences du vivant. La physique en effet redéfinit son rôle en prenant en compte les avancées dans les autres domaines de la science.Ce colloque est organisé par le Centre Koyré (centre d'Histoire des Sciences et des Techniques, Muséum National d'Histoire Naturelle) et l'association "Entre-Sciences"
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h35m57s)

La vie : origine et distribution possible dans l'univers

Il y a environ 4 milliards d'années, se développèrent dans l'eau terrestre des structures capables de se reproduire et d'évoluer. L'omniprésence de la cellule dans tous les systèmes vivants suggère un ancêtre commun de type cellulaire. Dans la mesure où la formation des ARN/ADN porteurs de la mémoire cellulaire apparaît comme peu probable dans l'eau de la Terre primitive, on peut penser que la vie primitive émergea de structures plus simples que la cellule et l'ARN. La simplicité de ces structures suggère qu'elles ont de réelles chances d'apparaître et de se développer chaque fois que sont réunies les conditions qui ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h33m58s)

Médicaments et chimie : un brillant passé et un vrai futur

Très tôt l’homme a utilisé les produits de la Nature pour traiter les différentes maladies auxquelles il était confronté. Les premiers traités de chimie thérapeutique moderne, décrivant la relation entre un composé chimique et une activité thérapeutique datent maintenant de plusieurs siècles. Toutefois, c'est au tournant du 19ème et du 20ème siècle avec le développement de la chimie moléculaire et de la microbiologie que la chimie thérapeutique prend son essor. L'évolution rapide de ces deux disciplines a conduit aux premiers antibiotiques. Sait-on encore que la production à grande échelle de la pénicilline a mobilisé aux Etats-Unis entre 1943 et 1945 ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h20m57s)

L'impact de la génétique sur les thérapies

Depuis 1990, nous avons tenté de mettre la génétique moléculaire au service de la pédiatrie et de concilier génétique clinique et génétique moléculaire. Ces efforts ont conduit à réunir dans un même lieu i) une Unité de Recherches de l'INSERM consacrée à la localisation et à l'identification de gènes responsables de handicaps neurologiques, métaboliques, malformatifs et sensoriels de l'enfant, ii) un Service de Génétique Clinique de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, iii) une Unité de Génétique Moléculaire hospitalière pré et postnatale au service des patients et des familles Grâce aux progrès de la carte génétique, notre groupe a pu localiser et/ou ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h20m51s)

Physique instrumentale et biologie

A l'occasion de l'année de la physique, ce colloque est destiné à présenter comment se met en place un débat interdisciplinaire, en analysant quel est l'apport de la physique aux sciences du vivant. La physique en effet redéfinit son rôle en prenant en compte les avancées dans les autres domaines de la science.Ce colloque est organisé par le Centre Koyré (centre d'Histoire des Sciences et des Techniques, Muséum National d'Histoire Naturelle) et l'association "Entre-Sciences"
Voir la vidéo
Conférences

le (1h20m26s)

Suivre les réactions entre les atomes en les photographiant avec des lasers

"Les progrès de l'optique ont conduit à des avancées significatives dans la connaissance du monde du vivant. Le développement des lasers impulsionnels n'a pas échappé à cette règle. Il a permis de passer de l'ère du biologiste-observateur à l'ère du biologiste-acteur en lui permettant à la fois de synchroniser des réactions biochimiques et de les observer en temps réel, y compris in situ. Ce progrès indéniable a néanmoins eu un coût. En effet, à cette occasion le biologiste est (presque) devenu aveugle, son spectre d'intervention et d'analyse étant brutalement réduit à celui autorisé par la technologie des lasers, c'est à ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h20m25s)

Le cerveau : de la biologie moléculaire aux sciences cognitives

L'apport de multiples disciplines de recherche, qui incluent la biologie moléculaire, la physiologie nerveuse, les sciences du comportement et l'anthropologie, converge vers une conception synthétique des fonctions supérieures du cerveau de l'homme, qui s'inscrit dans l'emboîtement de multiples évolutions au niveau des gènes, du réseau neuronal, de l'expérience individuelle et des acquis socioculturels.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h20m22s)

Réfléchir sur l'interdisciplinarité

A l'occasion de l'année de la physique, ce colloque est destiné à présenter comment se met en place un débat interdisciplinaire, en analysant quel est l'apport de la physique aux sciences du vivant. La physique en effet redéfinit son rôle en prenant en compte les avancées dans les autres domaines de la science.Ce colloque est organisé par le Centre Koyré (centre d'Histoire des Sciences et des Techniques, Muséum National d'Histoire Naturelle) et l'association "Entre-Sciences"
Voir la vidéo
Conférences

le (1h19m45s)

La médecine pour le vieillissement

Le vieillissement appartient aux peurs de notre siècle, peur collective devant l'augmentation du nombre de sujets âgés facteur de déséquilibre des comptes sociaux, peur individuelle face à un état lu comme une dégradation inexorable incompatible avec un état de santé satisfaisant. L'objet de cette conférence sera de combattre ces peurs, de démystifier les fausses croyances, d'apporter l'état des connaissances scientifiques sur les chemins du vieillissement réussi. Vieillir appartient à la logique du vivant et constitue une des étapes du parcours de vie. C'est un processus dynamique d'adaptation et non une série de pertes inexorables vers la déchéance. Ce processus physiologique ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte