Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 3452
Conférences

le (0s)

Les constructions identitaires entre pavages et réseaux dans et face à la mondialisation

La Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine inaugure en 2008 une série de manifestations scientifiques d’envergure, dont l’objectif principal est la mise en exergue de sa vocation interdisciplinaire, interuniversitaire et internationale dans le domaine des sciences humaines et sociales. L’idée du projet a germé dans le contexte actuel de remodelage du paysage universitaire bordelais, aquitain et national. Dans ce but, nous avons décidé de mettre en oeuvre le « Printemps de la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine/MSHA », qui a eu lieu sur une journée et demie les 20 et 21 mars 2008. Cette rencontre a ...
Voir la vidéo
Conférences

le (0s)

Bilan des journées et perspectives

La Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine inaugure en 2008 une série de manifestations scientifiques d’envergure, dont l’objectif principal est la mise en exergue de sa vocation interdisciplinaire, interuniversitaire et internationale dans le domaine des sciences humaines et sociales. L’idée du projet a germé dans le contexte actuel de remodelage du paysage universitaire bordelais, aquitain et national. Dans ce but, nous avons décidé de mettre en oeuvre le « Printemps de la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine/MSHA », qui a eu lieu sur une journée et demie les 20 et 21 mars 2008. Cette rencontre a ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (0s)

Manger – Les rites alimentaires

Le judaïsme normatif est un système de « commandements » (en hébreu mitzwoth), ainsi appelés parce qu’ils prescrivent ou interdisent un certain nombre d’actes ou de comportements. L’ensemble constitue la « Loi » dite « mosaïque » (Tora). Parmi ces commandements « négatifs » ou interdits, beaucoup concernent les aspects les plus concrets ou les plus ordinaires de la vie humaine. La cashrouth (du mot hébreu casher qui signifie « adéquat ») ne concerne donc pas seulement ce qui est « licite » en matière d’alimentation, mais concerne un domaine beaucoup plus vaste qui organise la vie quotidienne du juif ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (0s)

Aspect socio-culturel des récits des résidents français en Russie aux XVIIIe-XIXe siècles

Nathalie VOCHTCHINSKAYA est chercheuse à l'Université des Sciences Sociales de Moscou (Russie). Elle consacre son travail, à travers une approche socio-culturelle, à l'étude des récits sur la Russie des voyageurs français du XVIIIe - XIXe siècles. L'ensemble de ces récits a reçu, dans l’histoire russe, le nom de "Rossica". Depuis le XVIe siècle, les voyageurs européens posaient des questions cruciales sur l’origine, l’essence, le régime politique de la Russie ainsi que sur la religion et l’Eglise orthodoxes et les relations entre la société et l’Etat, l’Etat et l’Eglise en Russie. Ces voyageurs s’intéressaient également au caractère national ...
Voir la vidéo
Conférences

le (0s)

Ouverture du colloque

Alors qu’il est devenu banal de parler de la faiblesse de la société civile en Russie, une série de mobilisations sociales se sont produites depuis 2005. Sans que l’on puisse parler de mouvements de masse, la Russie voit néanmoins se développer plusieurs fronts de protestation, mouvements de grèves et autres conflits du travail courant 2007, et d’autres plus modestes mais inscrits dans la durée sous forme de groupes d’initiatives citoyennes. Ces faits posent la question des mobilisations de leurs acteurs et du sens de ces mouvements dans un pays dont les structures institutionnelles sont réputées défavorables à l’émergence d’initiatives citoyennes ...
Voir la vidéo
Conférences

le (0s)

1ère session : Dynamiques de mobilisation

Alors qu’il est devenu banal de parler de la faiblesse de la société civile en Russie, une série de mobilisations sociales se sont produites depuis 2005. Sans que l’on puisse parler de mouvements de masse, la Russie voit néanmoins se développer plusieurs fronts de protestation, mouvements de grèves et autres conflits du travail courant 2007, et d’autres plus modestes mais inscrits dans la durée sous forme de groupes d’initiatives citoyennes. Ces faits posent la question des mobilisations de leurs acteurs et du sens de ces mouvements dans un pays dont les structures institutionnelles sont réputées défavorables à l’émergence d’initiatives citoyennes ...
Voir la vidéo
Conférences

le (0s)

2ème session : Les acteurs des mobilisations : motivations et pratiques

Alors qu’il est devenu banal de parler de la faiblesse de la société civile en Russie, une série de mobilisations sociales se sont produites depuis 2005. Sans que l’on puisse parler de mouvements de masse, la Russie voit néanmoins se développer plusieurs fronts de protestation, mouvements de grèves et autres conflits du travail courant 2007, et d’autres plus modestes mais inscrits dans la durée sous forme de groupes d’initiatives citoyennes. Ces faits posent la question des mobilisations de leurs acteurs et du sens de ces mouvements dans un pays dont les structures institutionnelles sont réputées défavorables à l’émergence d’initiatives citoyennes ...
Voir la vidéo
Conférences

le (0s)

3ème session : Emergence de significations communes et apprentissage des solidarités

Alors qu’il est devenu banal de parler de la faiblesse de la société civile en Russie, une série de mobilisations sociales se sont produites depuis 2005. Sans que l’on puisse parler de mouvements de masse, la Russie voit néanmoins se développer plusieurs fronts de protestation, mouvements de grèves et autres conflits du travail courant 2007, et d’autres plus modestes mais inscrits dans la durée sous forme de groupes d’initiatives citoyennes. Ces faits posent la question des mobilisations de leurs acteurs et du sens de ces mouvements dans un pays dont les structures institutionnelles sont réputées défavorables à l’émergence d’initiatives citoyennes ...
Voir la vidéo
Conférences

le (0s)

4ème session : Mobilisations sociales, pouvoir et politique

Alors qu’il est devenu banal de parler de la faiblesse de la société civile en Russie, une série de mobilisations sociales se sont produites depuis 2005. Sans que l’on puisse parler de mouvements de masse, la Russie voit néanmoins se développer plusieurs fronts de protestation, mouvements de grèves et autres conflits du travail courant 2007, et d’autres plus modestes mais inscrits dans la durée sous forme de groupes d’initiatives citoyennes. Ces faits posent la question des mobilisations de leurs acteurs et du sens de ces mouvements dans un pays dont les structures institutionnelles sont réputées défavorables à l’émergence d’initiatives citoyennes ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte