Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 3453
Séminaires

le (2h50m7s)

Perspectivisme et animisme : débat avec Philippe Descola

Eduardo Viveiros de Castro enseigne l’anthropologie au Museu Nacional de Rio de Janeiro, depuis 1984. Il a été Professeur de Latin American Studies à l’Université de Cambridge (1997-98) et Directeur de recherches au CNRS (1999-2001). Il a publié notamment : From the Enemy’s Point of View : Humanity and Divinity in an Amazonian Society (1992) et A Inconstância da Alma Selvagem (2002). Ses recherches récentes visent à produire une réflexion systématique sur les processus et conditions d’autodétermination ontologique des collectifs amérindiens et le conduisent à explorer les frontières et conflits conceptuels entre philosophie et anthropologie. Son article sur le perspectivisme amérindien ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h51m46s)

1. Paul Vieille animateur de la recherche, la revue Peuples Méditerranéens

Colloque international Méditerranée/Mondialisation - Hommage à Paul Vieille - Peuples méditerranéens. Le sociologue Paul VIEILLE (1922-2010), directeur de recherche au CNRS de 1975 à 1988, puis professeur à l’Université d’Illinois (1988-2003), fondateur de la revue Peuples méditerranéens, a joué un rôle majeur dans les études sur les sociétés et les États de la Méditerranée et de l’Iran. Ce colloque lui rend hommage et cherche à rappeler et à préciser : son itinéraire et son rôle dans la création et les travaux d’institutions académiques (revue Peuples Méditerranéens, Institut d’études et de recherches sociales de l’Université de Téhéran, Laboratoire CHRYSEIS du CNRS, enseignements ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (2h53m33s)

La deixis dans le parler quotidien en maya yucatèque contemporain

L’étude de la deixis implique l’analyse des formes linguistiques et la description ethnographique des contextes d’énonciation. La perspective indexicale nous conduit aux champs perceptif, spatial, affectif et surtout interactif de l’énonciation. Les pratiques de référence déictique fonctionnent à base de plusieurs principes comprenant le sens linguistique, les heuristiques rapides et les résolutions inférentielles de référence. La capacité d’individuer un objet de référence dépend donc d’une synthèse de facteurs qui, dans l’ensemble, définissent le champ de l’énonciation. Téléchargez en pdf l’exemplier de la séance N°1.
Voir la vidéo
Conférences

le (2h53m39s)

Espaces exiliques

L’initiative Non-lieux de l’exil  (Fondation maison des sciences de l’homme) organise en collaboration avec l’Université d’Aix-Marseille (CIELAM, axe Transpositions) le colloque international : ETUDIER L'EXIL. Alors que le nombre des migrants dans le monde est estimé à près d’un milliard (migrants externes et internes) et que le nombre des déplacés à l’intérieur de leurs propres pays vient de dépasser celui de la Seconde guerre mondiale, ce qui entraîne de graves crises en Europe comme ailleurs, les sciences sociales et humaines se doivent de mieux comprendre ce qu’impliquent ces phénomènes sur le plan social comme sur le plan politique. Les réalités migratoires ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h56m4s)

Après la Cop 21 : quels acteurs pour une transition juste ?

Conférence organisée par la Chaire "reconversion écologique, travail, emploi et politiques sociales" (FMSH/Dauphine), le Laboratoire de Changement Social et Politique (dont  les travaux portent sur les phénomènes sociaux et politiques envisagés dans leurs dimensions sociologique, philosophique, historique et esthétique et dans leurs déploiements internationaux et genrés) et l'Institut Veblen, avec le soutien de la Fondation de l'Ecologie Politique-FEP Nos sociétés sont confrontées à une possibilité radicalement nouvelle : laisser notre planète devenir inhabitable, à moins de mettre en œuvre les moyens permettant de l’éviter. La prise de conscience que le rythme de croissance des sociétés occidentales est ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h56m37s)

Les grands traumatismes : Partition, Apartheid, Génocides, Guerres

Depuis la fin du vingtième siècle, les problématiques mémorielles occupent dans le débat public une place de plus en plus centrale. Les historiens, les ethnologues et les anthropologues ont depuis longtemps développé des questionnements sur les rapports entre les « lieux de mémoire », les constructions identitaires, les usages politiques de l’histoire, son écriture - et ses réécritures. Sociologues et politologues se sont emparés de ces thématiques aiguisées par l’effondrement des régimes communistes en Russie et en Europe de l’Est, par les tensions entre constructions nationales et mondialisation, et par la relecture de l’expérience coloniale. Façonné par la quête des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h59m26s)

Dispositifs de représentation de l'exil

L’initiative Non-lieux de l’exil  (Fondation maison des sciences de l’homme) organise en collaboration avec l’Université d’Aix-Marseille (CIELAM, axe Transpositions) le colloque international : ETUDIER L'EXIL. Alors que le nombre des migrants dans le monde est estimé à près d’un milliard (migrants externes et internes) et que le nombre des déplacés à l’intérieur de leurs propres pays vient de dépasser celui de la Seconde guerre mondiale, ce qui entraîne de graves crises en Europe comme ailleurs, les sciences sociales et humaines se doivent de mieux comprendre ce qu’impliquent ces phénomènes sur le plan social comme sur le plan politique. Les réalités migratoires ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (2h59m27s)

5. Patrimonialisation des Musiques Traditionnelles du XIXème siècle à nos jours.

Cette Leçon a pour double ambition de se livrer à une analyse historique des diverses entreprises de patrimonialisation de la musique, du chant et de la danse dans le domaine français, depuis 1789 jusqu’au mouvement contemporain des revivalismes en musiques et danses dites « traditionnelles », ainsi que de faire l’anthropologie de la notion de patrimoine, et plus particulièrement du patrimoine culturel immatériel musical français à travers les politiques publiques qui lui sont attachées. Cette anthropologie de la patrimonialisation en sous-tend une autre, ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (2h59m30s)

La société du risque ?

Ce programme est le troisième chapitre d’un cours de sociologie sur « La société à l’aube du XXIème siècle ».Sous le mode de la conversation, Jean-Yves Trépos, Christelle Stupka et Sabrina Sinigaglia-Amadio nous proposent d’aborder notre société et le passage du XXème au XXIème siècle par le biais de la question de « la société du risque ? » A travers les travaux de d’Ulrich Beck, Anthony Giddens, Peter Knight ou Robert Castel, entre autres auteurs, ils abordent la question de la place de différents types de risques dans notre société, leur mesure, leur expertise et leur perception (risques calculés, ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte