Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 3452
Conférences

le (1h11m51s)

08 - Nanotechnologies : débat d’anticipation et débat impossible ?

La place de la science dans la société s’est modifiée au cours des dernières décennies, à la fois du fait des scientifiques eux-mêmes, mais aussi des risques liés à l’idée de progrès qu’elle pouvait incarner, en particulier dans les sciences dites exactes. De plus, la libéralisation croissante de l’économie, la construction d’un espace politique supra-national et le mouvement de réformes des années quatrevingt-dix en Europe sont autant de questions qui interrogent les sciences humaines et sociales et en particulier le rapport entre recherche et action.Des conceptions alternatives de la science peuvent-elles désormais avoir leur place dans un dialogue renouvelé avec ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h11m51s)

1- Ouverture et conférence inaugurale

Ouverture du colloque par Pierre-Cyrille Hautcoeur, président de l’EHESS, Guy Amsellem, président de la Cité de l’architecture et du patrimoine, et les représentants de l’IRD, de l’ANR et de la Ville de Paris.        Conférence inaugurale d’Achille MBEMBE (Witwatersrand University, Johannesburg) “Le monde-zero: Reflexions sur l’infra-humain” Un paysage global de campsOrganisé autour de l’ouvrage collectif Un Monde de Camps, dirigé par Michel Agier et publié aux éditions La Découverte, un débat réunit un riche panel d’intervenants français et internationaux sur les espaces de la mobilité, la diffusion de la forme-camp à l’échelle mondiale et ses effets sociaux, politiques, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h11m47s)

Les ONG et la question humanitaire

En préambule, un constat s'impose : l'explosion des ONG depuis la fin de la Guerre froide, et leur rôle croissant sur la scène internationale. ONG « de terrain » comme mouvements de lobbying et de sensibilisation, ONG du Nord et du Sud, ONG « associatives » mais aussi ce que les Anglo-Saxons appellent les « GONGOS » (gouvernemental NGO...) tirant leurs ressources de financements publics, les ONG sont partout, l'humanitaire fait recette et ses hérauts figurent en tête des personnalités préférées des opinions publiques occidentales Mais déjà un premier paradoxe se fait jour : pourfendeurs de la mondialisation, les ONG ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h11m46s)

Tourisme et culture surgelée

L'art et la culture deviennent de plus en plus des produits comme les autres, et les stratégies de marketing commencent à égaler celles du commerce. Le monde de l'art, par exemple, se manifeste aujourd'hui comme festival permanent avec, à tous moments, des biennales partout sur le globe. En même temps le rôle de l'artiste change rapidement en celui d'un amuseur. Pourtant il y a conscience générale de la qualité de l'art et la culture, en tant qu'expression d'expériences, de sentiments et de manières de pensée individuelles et collectives, ainsi que de leur capacité de former une mémoire commune. Cela se ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h11m43s)

L'appropriation du vivant : de la biologie au débat social

Conférence du 22 janvier 2000 par Bernard Chevassus. Si la possession d'êtres vivants individualisés est une pratique ancienne, la volonté de revendiquer une propriété plus globale, s'étendant à un ensemble indéfini d'individus et à leur progéniture, n'est apparu qu'au vingtième siècle et s'est particulièrement affirmée avec l'essor des biotechnologies. L'émergence de cette revendication résulte en effet d'une conjonction entre des possibilités techniques nouvelles et des enjeux économiques devenus planétaires. Nous examinerons dans un premier temps la genèse scientifique et technique de cette "maîtrise de la génération", en montrant que les procédés sur lesquels la société s'interroge aujourd'hui - transgenèse, clonage, ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h11m39s)

Les avancées de Tshernovits (Czernowitz) en 1908

Le séminaire couvre le domaine de l’anthropologie linguistique (au sens américain du terme), de l’anthropologie de la Parole ou de l’énonciation (performance), en particulier dans les arts vivants (performing arts) comme le théâtre, l'anthropologie cognitive (ethnoscience) et les interfaces de l'anthropologie sociale et culturelle avec la linguistique, la philosophie, la théorie littéraire, en particulier la narratologie, et la psychanalyse. Il s’adresse à trois auditoires. Les uns s’intéressent aux langues: les langues en contact, les rapports de force entre les langues, le bilinguisme. Les autres s’intéressent à la parole: la parole et le geste, les situations interactionnelles, les arts vivants ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h11m32s)

AFS: Socialisations Economiques Vidéo 2

Journée  d'étude organisée par le RT5 (« Classes sociales, inégalités, fragmentations »), le RT12  (« Sociologie économique »), et le RT50 (« Socialisations ») de l’Association Française de Sociologie. Les comportements économiques ont fait l’objet de travaux riches et variés, mettant en avant les logiques de calcul, l’organisation des dépenses, de l’investissement et de l’épargne dans des groupes sociaux soumis à différentes contraintes. Ces recherches ont cependant moins abordé la problématique de la socialisation, entendue classiquement comme les processus par lesquels des dispositions, génératrices de pratiques et de représentations, sont incorporées jusqu’à apparaître spontanées. L’intention de cette journée d’étude ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h11m22s)

Le mouvement dans les sociétés hypermodernes - François ASCHER

La modernité a toujours eu indissolublement partie liée avec le mouvement, qu'il s'agisse du mouvement des idées, des biens, des personnes, des informations, des capitaux…. Mais l'entrée dans la « troisième modernité » - c'est ainsi que François Ascher caractérise les évolutions contemporaines- suscite des développements considérables dans les techniques de transport et de stockage (le stockage est le corrélat du mouvement) des personnes, des biens et surtout des informations. De fait, ces dernières jouent un rôle central dans la dynamique de passage au capitalisme cognitif. Cette extension quantitative et qualitative du mouvement s'ajoute aux dynamiques d'individualisation et de différenciation, ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h11m17s)

JACQUELINE BEDU, ANCIENNE COUTURIÈRE EN CHARGE DU CONTRÔLE DU TRAVAIL DE COUTURIÈRES À DOMICILE POUR DES MAISONS PARISIENNES ET MICHELINE DARTIER, MÉCANICIENNE EN CONFECTION AUX ETS ROBINET PUIS CHEZ MEYER.

Jacqueline Bedu et Micheline Dartier nous livrent leurs expériences professionnelles dans le secteur de la confection de vêtements pour enfants à Vierzon. Après avoir travaillé à domicile comme couturière pour différentes entreprises, Jacqueline est recrutée en 1962 par la société parisienne Bloch puis en 1974 par la société parisienne Yvelaine pour superviser le travail de couturières à domicile vierzonnaises. Quant à Micheline, après l’obtention d’un CAP Couture, elle travaille au sein des Ets Robinet entre 1961 et 1965 avant d’être recrutée chez « Meyer », une petite confection familiale.Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la recherche ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte