Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 10495
Documentaires

le (42m35s)

Le Monde merveilleux du cristal

Sagamore XI Conference on Charge, Spin Momentum Distribution, Brest - France, 7-12 août 1994.On voit directement dans l'espace cristallin l'organisation spatiale électronique spécifique de l'atome. La contribution électronique des atomes voisins est filtrée. Ce vidéofilm concerne CoO en phases para- et antiferromagnétique. A partir de différents sites d'observation, on voit les répartitions électroniques de Co2+ et O2- . Ensuite, sur fond de la répartition spatiale totale de l'atome, on observe des valeurs individuelles de la répartition électronique entre -0,4 et +0,4 e/Å3. La dernière partie est la comparaison de répartitions électroniques de Co2+ et 02- pour les 2 états magnétiques.
Voir la vidéo
Documentaires

le (24m0s)

Le Namib : un désert original / 1. La quête de l'eau et de la nourriture

Au sud-ouest de l'Afrique, le long des côtes, se situe une étroite bande hyper aride : le désert du Namib, constitué de trois types de milieux : dunes, oued et désert de pierres. Ce désert est baigné, la nuit, par des brouillards d'advection, dont l'origine est liée au courant du Benguela et qui provoquent des adaptations animales et végétales originales pour la récupération de l'eau. Exemple de divers coléoptères térébrionides et de deux plantes endémiques du Namib : Welwitschia et Treanthema. La chaîne alimentaire est décrite. Vues réelles - macro et microcinématographie - accéléré - ralenti - animation.
Voir la vidéo
Documentaires

le (17m0s)

Le Namib : un désert original / 2. Locomotion et thermorégulation

La fluidité du milieu dunaire a pour conséquence l'adaptation à la locomotion dans les sables de quelques espèces endémiques du désert du Namib : clown du Namib, Bitis peringueyi (serpent Side Winder), exemples de fouisseurs, d'excavateurs et de nageurs. Le cycle thermique de la dune nécessite l'accommodation physiologique ou morphologique des espèces, on observe en particulier le comportement de thermorégulation d'un lézard endémique : Aporosaura. Vues réelles - macro et microcinématographie - ralenti.
Voir la vidéo
Documentaires

le (20m0s)

Le Plancton - Quelques aspects de sa biologie

L'ensemble des organismes ou végétaux vivant dans la mer peut être divisé en 3 catégories : le benthos, le necton et le plancton. Le plancton comprend tous les organismes flottant dans les eaux et dont les déplacements, même s'ils sont actifs, sont trop faibles pour les soustraire à l'action des courants marins. On distingue le phyto et le zooplancton, le macro, micro et nanoplancton, enfin le holo et le méroplancton. Après toutes ces différenciations, sont présentées les différentes méthodes de récolte et d'examen. Les principales adaptations à la vie pélagique sont décrites avec quelques exemples parmi la grande variété des ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (14m0s)

Le Poussin de l'aigle Jean Le Blanc (Circaetus gallicus)

Le circaète Jean le Blanc, petit aigle prédateur de serpents, est, comme de nombreux rapaces, en voie de disparition. On le trouve néanmoins de la mi-mars à l'automne, dans les régions sauvages du sud de la France où il revient d'Afrique chaque année sur le même territoire pour assurer sa reproduction. Les adultes étant très sensibles à la présence humaine, leur observation filmée ne commence qu'au début de juin pour ne pas perturber l'incubation et l'éclosion.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h31m29s)

LE PROBLÈME DES RAYONS COSMIQUES D'ULTRA HAUTE ÉNERGIE

Conférence donnée le 7 janvier 2003 par Etienne Parizot. Voilà près d'un siècle que les rayons cosmiques ont été découverts, mais on ignore toujours leur origine. Ces particules énergétiques sillonnent la Galaxie et l'univers entier, et certaines d'entre elles atteignent des énergies proprement stupéfiantes : macroscopiques ! Leur extrême rareté (on en compte à peine une par siècle et par kilomètre carré !) ne fait pas moins d'elles un brûlant mystère pour l'astrophysique et peut-être même la physique en général. Nous retraçons ici la riche épopée de leur découverte, et discutons les enjeux de l'effort expérimental sans précédent qui ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (20m0s)

Le Rat musqué

Dans les roselières des zones humides, on rencontre souvent le rat musqué, rat aquatique d'origine américaine, proche du campagnol, de la famille des microtinés. Après un résumé de sa biologie (locomotion, nutrition, domaine vital, prédateurs et concurrents, reproduction, évolution des populations, bilan d'activité) sont décrites les principales nuisances de cet animal et les moyens de lutte pour la capture et la destruction de cet animal. Dit nuisible, son action est parfois bénéfique.
Voir la vidéo
Documentaires

le (15m0s)

Le Tassili n'ajjer - Un château d'eau au Sahara

L'étude de la réserve naturelle d'eau au Tassili N'Ajjer, faisant intervenir les techniques spéléologiques, permet d'y trouver des animaux qui fréquentent habituellement des pays tempérés : les trichoptères cavernicoles. Il y a quelques milliers d'années, le Sahara n'était pas un désert. Au Tassili, quelques cyprès millénaires résistent encore par leurs puissantes racines qui puisent l'eau profondément dans le sol, sans jamais pouvoir se reproduire. Des peintures rupestres attestent d'une vie beaucoup plus active par les girafes, les bovidés, les cervidés et les scènes de chasse qu'elles reproduisent.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte