Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1778
Conférences

le (27m30s)

08 / Comment faire vivre des collections spécialisées grâce au numérique - Cas du musée de la Légion d'honneur et des ordres de chevalerie (Paris)

Carrefour des regards et des connaissances, la journée de rencontres forme l’un des temps forts de l’année scientifique du musée de l’Air et de l’Espace : un moment d’échanges et de réflexions permettant de rassembler les professionnels de musée et le monde associatif en charge de la protection et de la présentation au public du patrimoine aéronautique. Cette journée est également accessible à toutes les personnes qui souhaitent se familiariser avec les thématiques abordées par les intervenants. En 2018, les échanges porteront sur la diffusion ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h45m39s)

De l'art à l'écran, et retour

L’histoire de la relation de l’art à l’image en mouvement n’est certes pas terminée, mais plus de cent ans après la naissance du cinéma, le rapport s’est pour une part inversé : les galeries sont désormais truffées d’écrans, grands ou petits. Pour n’être plus argentique, du moins dans la plupart des cas, ces écrans empruntent au moins autant au cinéma que ce que celui-ci autrefois emprunta (et continue d’emprunter) à l’art. Entre-temps l’art et le cinéma n’ont cessé de « s’entreportraiturer ».
Voir la vidéo
Conférences

le (48m45s)

Éditer la guerre / Morad Montazami

Éditer la guerre / Morad Montazami, in "L'image empruntée : l'artiste comme éditeur", journée d'étude co-organisée par le laboratoire (LLA-CREATIS) de l'Université Toulouse II-Le Mirail, l'Institut supérieur des arts de Toulouse (ISDAT) et le musée des Abattoirs de Toulouse, le 24 janvier 2013.Trois oeuvres basées sur l’appropriation d’images de guerre et le spectre plus large de leur fabrication, leur transmission et leur mise en discours, servent d’exemples dans la perspective singulièrement politique d’« éditer la guerre » : Zineb Sedira, Gardienne d’images (2010), Walid Raad, Atlas Group (1989-2004), Jean-Luc Godard, Ici et ailleurs (1974). Entre images de Palestine, du Liban ...
Voir la vidéo
Conférences

le (58m56s)

Les Nécropoles antiques de Tavaux (Jura) : Nouvelles données sur la population du finage dolois, contribution à l'étude des pratiques funéraires séquanes. Lydie Joan (INRAP)

A Tavaux, une nécropole de type familiale (nécropole I, au lieu dit : « Les Charmes d’Amont »), composée de 25 sépultures à crémations, ainsi que 62 sépultures de périnataux en imbrex apporte des données nouvelles sur la population de ce secteur.En effet, une tombe fondatrice dont la datation se situe entre l’année 40 et l’année 60 de notre ère y a été mise au jour. Les études post-fouilles aujourd'hui publiées ont permis de confirmer qu’il s’agit de la sépulture d’un légionnaire, porte-enseigne ou plus probablement d’un bénéficiaire. La situation de sa sépulture au centre d’une nécropole familiale, pourrait indiquer ...
Voir la vidéo
Conférences

le (30m50s)

Voyage dans les nanosciences et l'art contemporain / Niki Baccile

Voyage dans les nanosciences et l'art contemporain / Niki Baccile. In "Images & mirages @ nanosciences", colloque international organisé par le Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires (LISST) de l'Université Toulouse II-Le Mirail, le Centre d'Élaboration de Matériaux et d'Études Structurales (CEMES) rattaché à l'Institut de Physique du CNRS et le Laboratoire de Physique et Chimie de Nano-Objets (LPCNO) de l'INSA Toulouse. Université Toulouse II-Le Mirail / La Fabrique Culturelle, 9-10 décembre 2010. Thématique 4 : Visions et visées artistiques. L'inscription d'une esthétique nanotechnologique dans le contexte scientifique et artistique, 9 décembre 2010. Que sont les nanosciences? Comment se les ...
Voir la vidéo
Conférences

le (17m19s)

Vestiges antiques et occupation médiévale à Bessoncourt (Territoire de Belfort). Lydie Joan (Inrap)

Dans le cadre de la création d’une ZAC par la municipalité de Bessoncourt (Territoire de Belfort) au lieu-dit « Les rives de l’Autruche », une surface de 96 168 m2 a fait l’objet de trois campagnes de diagnostic. Ces travaux ont été réalisés sous la direction de Lydie Joan (Inrap) les 15 et 16 décembre 2008 et du 9 au 17 février 2009, puis de Valérie Viscusi (Inrap) du 24 au 28 août 2009. La mise au jour de vestiges lors des deux premiers diagnostics (découverte de structures en creux de type trous de poteau, fosse, foyer de l’époque antique) ...
Voir la vidéo
Conférences

le (20m15s)

Premiers résultats du diagnostic archéologique de Pontarlier (Doubs) « ZAE Les Gravilliers » : découverte d’un habitat et d’une nécropole du premier Moyen Âge. Grégory Videau (Inrap)

La réalisation en juin 2011 d’un diagnostic archéologique en préalable à la création d’une Zone d’Activité Économique sur la commune de Pontarlier (Doubs) apporte des informations inédites sur l’occupation humaine du secteur de la Chaux d’Arlier. Les principaux résultats de cette campagne de sondages intéressent deux périodes : le Mésolithique d’une part et le haut Moyen Âge d’autre part. La découverte de pièces lithiques datées du Mésolithique moyen (8000 et 7000 avant notre ère) constitue les indices d’occupation humaine les plus anciennement connus pour le secteur de Pontarlier.
Voir la vidéo
Conférences

le (17m34s)

Montmorot (Jura) « Saline, En Gueguin, L’Étang du Saloir » : saline du XVIIIe siècle et dynamique du comblement du vallon de l’Étang du Saloir. Luc Jaccottey (inrap), Dominique Sordoillet (Inrap), Christophe Méloche (Inrap)

La réalisation par l’Inrap, fin2009, de diagnostics archéologiques sur le tracé du contournement routier de Lons-le-Saunier a permis la découverte des vestiges du bâtiment des salines de « L’Étang du Saloir » qui ont fonctionné de 1735 à 1746. Le service régional de l’Archéologie de Franche-Comté a prescrit une fouille préventive du site qui s’est déroulée en avril et mai 2011. Les opérations de fouilles réalisées à Montmorot se situent à l’amont d’un vallon étroit, aujourd’hui presque entièrement colmaté, mais dont le comblement, étudié au travers de deux vastes tranchées, révèle une longue histoire. L’étude litho-stratigraphique du colmatage de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (17m33s)

Meules hydrauliques et à traction animale antiques en Bourgogne/Franche-Comté. Luc Jaccottey (INRAP)

La reprise de l’ensemble des collections archéologiques de ces deux régions a amené à la découverte de toute une série de meules dont le diamètre trop important permet d’exclure un entrainement à bras. Ces meules sont principalement de deux types : les premières présentent une conicité assez forte, une surface supérieure du catillus parallèle à la surface active et un système d’entrainement le plus généralement par anilles crampons. Les secondes plus plates, sont typologiquement plus proches des meules à main. Le premier groupe peut sans problème être rattaché à des meules hydrauliques, proches de celles découvertes sur le site d’Avenches ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte