Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 64
Conférences

le (58m9s)

Les musées et les collectionneurs

Que seraient les musées sans les collectionneurs ? Une grande partie des œuvres qui y sont conservées leur ont en effet été offertes. Quelles sont les motivations des donateurs ? Le mécénat des collectionneurs est-il suffisamment reconnu par les musées ? Comment augmenter le nombre de dons ? Quel est le rôle de la fiscalité ? Que doivent faire l’État et les conservateurs pour encourager les donations ? Cette table ronde, à laquelle participeront de grands collectionneurs et donateurs des musées français, tentera de répondre à ces questions.     Le Festival de l'histoire de l'art, un ...
Voir la vidéo
Conférences

le (37m6s)

La tradition de l'apophtegme dans l'Antiquité / Françoise Frazier

La tradition de l'apophtegme dans l'Antiquité / Françoise Frazier. In journées d'études "Usages et enjeux de l'apophtegme dans les littératures européennes des XVIe et XVIIe siècles", organisées par l'équipe "Littérature et Herméneutique" du laboratoire Patrimoine, Littérature, Histoire (ELH-PLH) à Université de Toulouse-Le Mirail, les 2 et 3 février 2012.Plus qu'à une « tradition de l'apophtegme », on a affaire avec l'apophtegme à un des éléments d'une riche tradition sapientielle et historique, orale dans ses origines. Les œuvres écrites portant ce titre se limitent aux deux recueils transmis dans le corpus de Plutarque ...
Voir la vidéo
Conférences

le (22m19s)

Les premiers imitateurs de Diogène de Laërce au XVIe siècle / Michail Bitzilekis

Les premiers imitateurs de Diogène de Laërce au XVIe siècle / Michail Bitzilekis. In journées d'études "Usages et enjeux de l'apophtegme dans les littératures européennes des XVIe et XVIIe siècles", organisées par l'équipe « Littérature et Herméneutique » du laboratoire Patrimoine, Littérature, Histoire (ELH-PLH) à Université de Toulouse-Le Mirail, les 2 et 3 février 2012.Le premier traducteur français de Diogène Laërce est François de Fougerolles (1601), mais il ne fut pas le premier imitateur français de Diogène. Le premier imitateur de Diogène est Guillaume Tardif. Les emprunts à Diogène faits par Guillaume Tardif sont innombrables. Pas plus que d’une ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte