Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1160
Conférences

le (1h57m37s)

Femmes victimes de violences dans la sphère publique

1- Conférence - Femmes victimes de violences dans la sphère publique.  En écho à l'exposition Go de nuit, Abidjan les belles retrouvées, soutenue par le LabEx TEPSIS, des chercheuses questionneront ce que Véronique Nahoum Grappe appelle la nuit du social, cette nuit qui s'étend sur les femmes violées comme sur celles qui vendent leur sexe à tous. Alors que des hommes cèdent à leurs pulsions irrépressibles et licites (Françoise Héritier), ce sont les femmes qui subissent la honte, la souillure et le déshonneur qui s'étend aux leurs. Intervenants : Véronique Nahoum-Grappe, EHESS ; Catherine Deschamps, co-auteur avec Christophe ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h56m38s)

Le sport, pour une richesse responsable ?

Table ronde avec Franck Béria, Emmeline Brouard et Leonardo MatarunaLe sport est un objet social dont les valeurs d’intégration, de fair-play et de self-government ont été largement remises en question par la médiatisation de ses dérives, en premier lieu desquelles on trouve le dopage, l’affairisme ou encore la violence.Poser la question de la richesse dans le sport n’est-il pas, dans la conjoncture actuelle de défiance vis-à-vis des sportifs, dopés, trop payés, et de la corruption pour l’organisation des grands événements que sont les Jeux olympiques de Sotchi (2014), la Coupe du Monde de football au Brésil (2014) ou au Qatar ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h56m28s)

Ecrire l'histoire par les marges : l’esclavage en Amérique du Nord (XIXe - XXIe s.)

La fin du XXe siècle a vu émerger une histoire-monde qui questionne les modalités complexes de mise en relation des parties du monde à travers la variation des échelles d’observation, des points de vue. La traite négrière transatlantique fait partie de ces grands mouvements historiques planétaires qui ont durablement marqué les sociétés africaines et la société américaine. Comment appréhende-t-on cette histoire aujourd’hui à l’échelle du globe ? Quelles voix et quels témoignages sont parvenus jusqu’à nous ? La table ronde mettra en regard les recherches ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h56m6s)

Vrai boulot / bon boulot / sale boulot

PRINTEMPS DES SHS 2012 - QUE FAIRE DU TRAVAIL ? Conférences présentées par Karel Yon, sociologue à l’université Lille 2, chercheur au CERAPS (UMR 8026). Alexandra Bidet, chargée de recherche en sociologie au CNRS, Centre Maurice Halbwachs (CNRS-EHESS-ENS)Ces cinquante dernières années ont vu l’épuisement des représentations mécanistes du travail, issues du laboratoire industriel du XIXe siècle. De nouvelles figurations se cherchent aujourd’hui pour mettre en mots, en images, en récits, en critiques le travail. Pour nous aider à suivre leur genèse, mon ouvrage L’Engagement dans le travail. Qu’est-ce ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h56m3s)

Un droit au travail ? Les promesses d'une utopie.

PRINTEMPS DES SHS 2012 - QUE FAIRE DU TRAVAIL ?Emmanuel Dockès, professeur de droit privé à l’université de Paris Ouest Nanterre - La DéfenseMarc Pichard, professeur de droit privé à l’université de Paris Ouest Nanterre - La Défense, co-directeur du CRD&P (EA 4487).Affichage ? Incantation ? Ironie ? Cruauté ? La reconnaissance d’un droit au travail ou d’un droit d’obtenir un emploi laisse perplexe – à l’heure où les politiques publiques semblent désarmées, incapables de satisfaire le besoin d’emploi. Pourtant les textes - la constitution du 27 octobre 1946 ou le pacte international relatif ...
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (1h55m53s)

Introduction à une socio-anthropologie des marchés

Une coproduction Université Paul Verlaine-Metz / Université Ouverte des HumanitésPremière partie de la Grande Leçon « La sociologie peut-elle aider à comprendre l’économie ? ». Les auteurs vous proposent de rencontrer le sociologue Jean-Yves Trépos pour une introduction à la socio-anthropologie des marchés.L'approche socio-anthropologique du marché qui est présentée ici, tout en se situant par rapport à certaines théories usuelles, économiques, voire sociologiques (notamment ce qu'on appelle la Nouvelle Sociologie Economique), cherche surtout à combiner ce qui fait le point fort des approches sociologiques récentes (le caractère construit et encastré du marché) et ce qui fait le point fort de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h55m41s)

Rire et totalitarismes

Conférences d'Annette Disselkamp, maître de conférences en sociologie à l'Université Lille 1 et de Marie-Anne Matard-Bonucci, professeur d'histoire contemporaine à l'Université Paris 8, membre de l'Institut universitaire de France. Modération : Holger Schmid, maître de conférences en philosophie à l'Université Lille 3.Adorno et le rire Considérant le «fun» comme un «bain d’acier», T.W. Adorno décrit le rire comme réactionnaire, abrutissant, conformiste : être joyeux, c’est être d’accord, dit-il. Toute sa hargne se tourne contre l’industrie culturelle, qui dégrade tout plaisir en un produit de masse et dont la ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h55m9s)

L’accumulation de richesses: admiration, envie et réprobation

Conférences d'Éléonore Le Jallé et Philippe Légé18h-20h | MESHS, espace BaïettoPour interroger le phénomène courant d’admiration pour les riches, nous expliquerons comment le philosophe et économiste Adam Smith l’a expliquée, tout en rendant compte également du phénomène inverse, à savoir l’existence de l’envie à leur égard. C’est à travers une «sympathie» avec les satisfactions des riches qu’Adam Smith rend compte de l’admiration qu’on leur accorde, tandis que l’envie, cette «aversion à l’égard du bonheur d’autrui» empêche de sympathiser. Adam Smith nous permettra en outre de nous demander si les admirateurs de la richesse, aussi désintéressés soient-ils, ne confondent pas l’admiration ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h54m47s)

"De la nature « quand même ». Dénaturalisation ou retour du biologique ?", semi-plénière avec la participation de Jeanette Edwards, Corinne Fortier et Dominique Memmi

... technologies de procréation assistées. Elle s’intéresse actuellement à « l’imagination généalogique » (y compris la passion contemporaine pour l’histoire de la famille et la recherche généalogique).- Corinne Fortier, anthropologue au CNRS. Membre du Laboratoire...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte