Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 728
Conférences

le (2h11m37s)

Comment lier sciences et sociétés : un parcours diplomatique au service de la diffusion scientifique

S’appuyant sur son parcours en tant qu’astrophysicien, Directeur de l’Institut d’Astronomie Mexicaine (2003-2010), Président de l’Académie des sciences du Mexique (2012-2914) et sa fonction actuelle de Coordinateur du Forum Consultatif des sciences et de la Technologie du Mexique (Foro Consultivo Científico y Tecnológico, FCCyT), parcours à la fois scientifique, politique et diplomatique solide, José Franco, défend l’idée selon laquelle la science doit sortir de sa tour d’Ivoire, qu’elle doit aller à la rencontre des citoyens, et établir un dialogue avec eux. Il est convaincu que la science est une des clés du développement d’un pays, et qu’elle doit s’attacher à résoudre les problèmes des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h11m30s)

Questions posées à la psy - Bilan d'un demi-siècle de transmission et pratiques

L’extension multiforme et continue des demandes faites à la psy. (psychiatrie, psychothérapies, psychanalyse, conseil...) bouscule la réponse aux demandes et l’organisation des soins. Des nouvelles formes du mal-être contemporain et de souffrance font leur apparition.En un demi-siècle, la psychiatrie s’est énormément transformée, tant dans son organisation intra qu’extrahospitalière (et ceci de façon positive). De nouvelles relations d’aide et de soins sont mises en place. La psychanalyse est mise en cause dans ses fondements théoriques.Ce sont toutes ces questions qui pourront être abordées ainsi que ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h3m59s)

Dialogue avec Jean-Louis Trintignant

Dialogue animé par Serge Toubiana« Ce que j'ai le plus aimé au cinéma, c'est d'être l'incarnation d'un personnage différent de moi et réaliste. C'est pour cela que je suis devenu acteur. Je suis curieux des autres. Il n'y a pas de façon plus intime pour rentrer dans leur peau(...) En général, je trouve que les acteurs surjouent toujours un peu. On devrait être plus simples, mettre moins d'intentions. En avançant en âge, je m'efforce d'intérioriser mon jeu. Il faut ressentir les choses, et c'est l'œil de la caméra ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h32m3s)

"La “méthode Pialat" par Serge Toubiana

"La “méthode” Pialat" par Serge Toubiana Entre hantise du scénario et méfiance à l'égard de l'improvisation, croyance absolue dans les vertus du tournage pour saisir le moment de bascule du réel, entre engueulades légendaires sur le plateau et relation d'amour-haine avec les acteurs, comment Pialat s'y prenait-il pour inventer une méthode inédite permettant au film de se faire, y compris au risque de le faire échouer ?Serge Toubiana est directeur de La Cinémathèque française.
Voir la vidéo
Entretiens

le (0s)

Table Ronde "A nos amours"

TABLE RONDE "À nos amours " - Animée par Serge ToubianaÀ la suite de la projection de À nos amours de Maurice Pialat, rencontre avec Yann Dedet et Jacques Loiseleux. Monteur, Yann Dedet a travaillé, entre autres et à plusieurs reprises, avec François Truffaut, Philippe Garrel ou Cédric Kahn. Pour Pialat, il a monté Loulou, À nos amours, Police, Sous le soleil de Satan et Van Gogh.Jacques Loiseleux est directeur de la photographie. Il a tourné, entre autres, avec Yves Boisset, Jean- Luc Godard, Tony Gatlif, et à cinq reprises avec Pialat ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (46m3s)

Baguenaude au Musée de l'Homme : de l'ethnographie à l'ethnomédecine

Alain Epelboin (AlEp), médecin anthropologue, vidéaste, chercheur au CNRS, affecté dans un laboratoire du Musée de l'Homme du Museum national d'histoire naturelle est filmé par Jean Marc Taieb, infirmier psychiatrique, vidéaste (cf vidéo in Canal U /SMM).Dans un premier temps, le spectateur suit AlEp dans sa baguenaude, une visite partielle et partiale du parcours permanent du Musée de l'Homme où il présente et explicite essentiellement ses apports à la muséologie : tunique talismanique de devin-guérisseur, objets magiques et amulettes collectés à la décharge à ordures de Dakar-Pikine depuis les années 1983, dispositifs divinatoires en usage chez les Pygmées aka de ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (16m40s)

Le cinéma coréen et sa réception en France

Au cours de ces dernières années, le cinéma coréen a pris beaucoup d’importance et s’est étendu vers l’Occident, notamment en France. S’il est très apprécié des cinéphiles et amateurs d’art français, il reste toutefois très méconnu du grand public et n’est encore que très peu diffusé dans les salles de cinéma. Pourtant ce cinéma riche, autant au niveau des thèmes que dans la manière de les traiter, mérite d’être exploré tant il est complexe et diversifié, notamment à travers la multiplication des genres cinématographiques qui lui est spécifique.Ainsi, nous avons décidé de nous interroger sur ce cinéma trop peu mis ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h45m39s)

De l'art à l'écran, et retour

L’histoire de la relation de l’art à l’image en mouvement n’est certes pas terminée, mais plus de cent ans après la naissance du cinéma, le rapport s’est pour une part inversé : les galeries sont désormais truffées d’écrans, grands ou petits. Pour n’être plus argentique, du moins dans la plupart des cas, ces écrans empruntent au moins autant au cinéma que ce que celui-ci autrefois emprunta (et continue d’emprunter) à l’art. Entre-temps l’art et le cinéma n’ont cessé de « s’entreportraiturer ».
Voir la vidéo
Conférences

le (1h40m8s)

La jeune fille au cinéma

La jeune fille est à la fois un motif et un sujet privilégié du cinéma. Elle incarne ce moment de la vie féminine où les possibles sont encore ouverts, ce qui rejoint le rêve de certains créateurs comme Luis Buñuel, Eric Rohmer, Hong Sang-Soo, Joao Cesar Monteiro, Manoel de Oliveira, et bien d’autres : maintenir le plus longtemps possible dans l’œuvre créée les possibles d’avant le moment où ce qui est choisi élimine impitoyablement ce qui ne l’a pas été.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte