Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 724
Documentaires

le (17m30s)

Trajectoires. 2. Musicienne intervenante

« Tous les enfants n’ont pas la possibilité d’avoir une démarche vers l’école de musique, vers le concert, vers l’éveil musical. Si à l’intérieur de l’école, on peut leur donner le droit de goûter à cela et ouvrir la curiosité… c’est la force du musicien intervenant ».Grâce au diplôme universitaire de musicien intervenant, le DUMI, obtenu à l’Université Toulouse II-Le Mirail, Corinne Barrère a été recrutée par l’association du Moulin des Sittelles à Burlats pour initier à la musique les jeunes élèves de la région tarnaise. Ce film la suit dans ses interventions à l’école dans le cadre d’un projet ...
Voir la vidéo
Témoignages

le (17m21s)

Tanner par Tanner : une leçon de cinéma (3/6)

Partie 3 : Avoir un bon réseau, les deux marchés, le choc du néoréalisme, quitter la Suisse"Le désir est une nécessité absolue pour faire du cinéma. Ce métier demande du temps, de la patience, de l'énergie. Sans un désir très fort, les choses partent en quenouille. Il faut, pour travailler le cinéma, être travaillé par lui. Il ne faut pas vouloir faire des films, mais faire du cinéma, ce qui est très différent. Ce désir doit être comme un poing fermé, qu'on laisse au fond de sa poche pendant le travail du film. (...) Je sais parfaitement pourquoi on rate ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (17m2s)

Entretien avec Enrique Colina (Rencontres 2009)

Enrique Colina, nous parle de son documentaire "Los bolos en Cuba", qui entre dans l’intimité des foyers et dans les images d’archives historiques, afin de repérer les traces de trente ans d’aide soviétique, d’échanges culturels, de couples mixtes cubains-soviétiques, d’objets quotidiens qui rappellent une époque heureuse où, à Cuba, on avait de tout. L’ICAIC est l’organisme de la révolution cubaine qui a permis la naissance d’un cinéma, lieu de l’ouverture culturelle de l’île au cours de ces cinquante ans passés. Entretien réalisé dans le cadre des 21ème Rencontres Cinémas d'Amérique latine de Toulouse.Transcription et traduction réalisées par Thérèse Dignan, Emmanuelle ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (16m40s)

Le cinéma coréen et sa réception en France

Au cours de ces dernières années, le cinéma coréen a pris beaucoup d’importance et s’est étendu vers l’Occident, notamment en France. S’il est très apprécié des cinéphiles et amateurs d’art français, il reste toutefois très méconnu du grand public et n’est encore que très peu diffusé dans les salles de cinéma. Pourtant ce cinéma riche, autant au niveau des thèmes que dans la manière de les traiter, mérite d’être exploré tant il est complexe et diversifié, notamment à travers la multiplication des genres cinématographiques qui lui est spécifique.Ainsi, nous avons décidé de nous interroger sur ce cinéma trop peu mis ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte