Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 86
Label UNT Vidéocours

le (4m54s)

Lois physiques. Transport solide par charriage (2)

Plus le débit augmente, plus l’entraînement des grains va être important. Nous allons maintenant caractériser le profil de vitesses type dans un écoulement à surface libre.Voici une photo d’un écoulement sur lit granulaire prise en laboratoire. On observe que le profil de vitesses qui s’établit dans l’écoulement n’est pas uniforme sur la profondeur. Cela est dû au frottement sur le fond. En effet, l’écoulement exerce une force sur le lit, appelée la force tractrice, qui va tendre à arracher les grains du lit. Mais en retour, le lit exerce une force sur l’écoulement, tendant à le freiner, ce qui provoque ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (4m43s)

Lois physiques. Transport solide par charriage (3)

Nous voici donc dans la dernière ligne droite de cette leçon, au cours de laquelle nous allons découvrir les conditions de mise en mouvement des grains sur le lit sédimentaire. Pour cela, il va nous falloir donner quelques définitions. Il existe en sédimentologie une série de variables adimensionnelles caractéristiques qui permettent de définir le seuil de transport. Pour obtenir ces variables il faut procéder à une analyse dimensionnelle. Nous n’allons pas ici faire de démonstration détaillée, mais simplement vous expliquer ce que chacune de ces variables représentent. Je vais donc vous présenter le résultat de cette analyse dimensionnelle. Vous verrez ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (8m32s)

Lois physiques. Transport solide par charriage (4)

Dans cette séquence, nous allons découvrir comment calculer le débit solide charrié. Le débit solide charrié, ce sont les sédiments qui sont transportés par charriage le long du lit des cours d’eau. Cela concerne essentiellement les sédiments plutôt grossiers comme les sables ou les graviers, comme ceux que l’on peut voir sur cette photo qui montre le Rhône tel qu’il coule en Suisse. Pour cela, avant de nous attaquer directement à la définition du charriage, nous allons commencer par voir quelles sont les formes de fond que l’on peut observer dans le lit des cours d’eau. En effet, celles-ci peuvent ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (9m52s)

Lois physiques. Transport solide par charriage (5)

Cette séquence aborde le calcul du transport solide proprement dit, en commençant par découvrir comment Meyer-Peter et Müller ont établit leur loi de transport bien connue. Les expériences de Meyer-Peter et Müller ont été menées dans un canal comme celui qui est schématisé ici, dont les parois sont suffisamment lisses pour pouvoir négliger leur rugosité, et muni d’une trappe qui récolte les sédiments transportés par l’écoulement. Différentes conditions d’écoulement uniforme ont été étudiées, correspondant chacune à des débits liquides et solides différents, et avec des grains de diamètres différents. Pour chaque cas, Meyer-Peter et Müller ont d’une part mesuré la ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (17m10s)

Évolution morphologique. Réponses de la rivière.

Dans cette séquence, nous allons parler de l'évolution morphologique des rivières. En fait, la question que nous allons nous poser, c'est de savoir comment la rivière réagit à ses propres modifications naturelles, ou comment elle réagit à des modifications induites par l'homme. Et nous verrons que ce sera l'occasion d'utiliser à peu près toutes les notions hydrauliques et sédimentologiques que nous avons vues dans les cours précédents. Nous allons en fait utiliser un exemple pour comprendre ce qui se passe : l'exemple d'un rétrécissement local, c'est quelque chose qui est assez fréquent par exemple ici, nous avons une rivière de ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (16m28s)

Urbanisation et ajustements hydro-morphologiques. Enjeux, méthodes de diagnostic

Cette séquence abordera un exemple d’ajustement hydro-morphologique en lien avec un changement d’occupation des sols particulier : l’urbanisation. L’urbanisation est un phénomène global qui progresse très rapidement à travers le monde. Il concerne depuis 2008 plus de la moitié de la population mondiale et en concernera près de 60 % en 2030. Les enjeux socio-économiques et environnementaux associés à ces territoires sont donc considérables. On associe généralement l’urbanisation aux phénomènes d’inondation et de dégradation de la qualité de l’eau des rivières qui se jouent sur des temps plutôt courts. Or à des échelles de temps plus longues se jouent aussi, ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (2m56s)

Urbanisation et ajustements hydro-morphologiques : vidéo complémentaire (1)

Vidéo supplémentaire 1 : éléments de gestion pour limiter le risque d’incision.Dans cette vidéo complémentaire, je vais vous présenter quelques éléments de gestion pour limiter le risque d’incision de ces cours d’eau périurbains.Tout d’abord, si l’on veut limiter directement les incisions, on peut apporter des mesures de correction du cours d’eau. Une première approche consiste donc à stabiliser les berges par des enrochements ou des techniques de génie végétal, ou stabiliser la pente du fond du lit à l’aide de seuils transversaux. Toutefois, ces seuils peuvent poser des problèmes de continuité écologique importante.Des techniques d’élargissement du lit de la rivière, ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (1m46s)

Urbanisation et ajustements hydro-morphologiques : vidéo complémentaire (2)

Vidéo supplémentaire 1 : le concept de débit effectif et de débit morphogène.Pour vous présenter le concept de débit effectif et de débit morphogène, je reprends ici les explications de la publication de Wolman et Miller de 1959. A partir d’une chronique de débit suffisamment longue (plusieurs années), nous pouvons calculer la distribution fréquentielle de débit, avec ici le domaine des crues fréquentes et ici, le domaine descrues rares.On peut superposer à cette courbe une relation débit solide vs. débit liquide. Cette courbe peut être issue d’un calcul théorique (à partir d’une estimation de la pente, la granulométrie, la largeur de la ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte