Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 4254
Conférences

le (2h45m43s)

Simulations, scénarios et prospectives

En réunissant des scientifiques, des experts du Groupe intergouvernemental d'étude du climat (GIEC), des représentants d'administrations et d'institutions de diffusion de (information scientifique, le colloque se propose de mettre en évidence comment des disciplines scientifiques aussi différentes que les sciences de la Terre et de l'atmosphère, les sciences naturalistes et les sciences économiques, convergent pour estimer les conséquences néfastes du changement climatique et fournir des éléments de réponse de nature politique pour en atténuer les effets et permettre les nécessaires adaptations. Comment en est-on arrivé, dans une perspective historique, au « Global Warming » actuel ? Comment le traitement ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h46m38s)

Les métamorphoses, entre fiction et notion. Littérature et sciences. XVIe-XXIe siècles. Partie 1 Métamorphoses : de la science à la science-fiction

L’idée de métamorphose a pour origine la mythologie antique et la littérature, mais la science – malgré un souci croissant d’observation et d’expérimentation – s’en est souvent emparé. Du XVIe siècle à l’époque contemporaine, les communications aborderont les échanges croisés entre fiction et science. Il s’agira de s’interroger sur des représentations de la métamorphose naturelle qui relèvent de conceptions voire d’épistémès différentes. Quel est le rôle de la fiction des métamorphoses dans la formation d’hypothèses scientifiques et de nouveaux modèles de pensée ? Quelles sont les différences entre les figurations conceptuelles de la métamorphose adoptées par les sciences de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h46m58s)

SHS3G - 11 juin 2015

Dominique Boullier a publié un texte d’orientation pour des sciences humaines et sociales de troisième génération qui assumeraient le caractère spécifique du monde de données créé par le numérique en réseaux, sans le rabattre sur les sciences de la société ou les sciences de l’opinion (ni de l’économie, ni de l’individu). Toutes ces entités ont émergé dans des situations politiques, institutionnelles et techniques spécifiques, le Big Data fait émerger un autre monde, qui, pour l’instant, n’est pris en compte que par des agences spécialisées dans le traitement de masse de ces données pour produire des corrélations à potentiel prédictif. Le ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h46m59s)

Session 6 : E-PATRIMOINES

Depuis les films de l’expédition Haddon à la fin du XIXe siècle, les photographies de Boas ou de Malinowski, et plus encore aujourd’hui avec la diffusion des appareils numériques, chacun d’entre nous peut, sur son terrain de recherche, tenir le rôle de photographe, de cinéaste ou de preneur de son. Or, les documents visuels et sonores s’effacent habituellement dans la production scientifique devant le travail d’écriture nécessaire à la structuration de la pensée et à la communication de celle-ci. Cette limitation de l’expression, liée aux contraintes de l’imprimerie (qui, pour caricaturer, reléguait au statut de hors-texte quelques rares clichés photographiques ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (2h47m4s)

Autour de 'La Vie psychique du racisme'

Séminaire | Vendredi 25 juin Séminaire du programme Mondes caraïbes et transatlantiques en mouvement autour de La Vie psychique du racisme de Livio Boni et Sophie Mendelsohn.S’il n’est plus cautionné par la biologie ou l’anthropologie, comme il l’était à l’apogée de la période coloniale, le racisme est loin d’avoir disparu. Son énigmatique persistance puise ses ruses et ses raisons dans l’inconscient et dans les effets de croyance qui l’accompagnent. Ce livre part à la recherche des traces d’une vie psychique collective héritière ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h47m20s)

Critical conversations on the neurosciences from feminist, sociological and philosophical points of view - An evening with Victoria Pitts Taylor and friends

Les sciences du "cerveau" (neurosciences / sciences cognitives) ont en grande partie pris en charge la manière dont nous expliquons (et parfois expliquions) notre comportement quotidien. Même les enfants ont l'habitude de justifier leur mauvais comportement par "mon cerveau m'a obligé à le faire". On peut lire dans la presse qu'un nombre croissant de personnes souffrent de problèmes de santé mentale, que la dépression, l'épuisement professionnel et les problèmes de santé liés au cerveau, tels que la migraine, sont en hausse. Même dans les tribunaux pénaux, les crimes d’un auteur seront jugés avec l’aide d’experts en sciences cognitives, tandis que ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h47m25s)

Intervention de François Jullien / Intervention de Hans Belting

Que se passe-t-il quand les images viennent au monde ? Comment une imago mundi peut surgir pour nous aujourd’hui, alors que les liens spatio-temporels du vivre ensemble ont volé en éclats au seul avantage de revendications identitaires désordonnées qui s’appuient sur des signes dont on a depuis longtemps oublié l’origine ? Nous avons décidé de faire confiance aux images, à leur déconcertante générosité, à leur puissance qui garde en réserve d’infinies possibilités d’actualisation, pour les suivre à travers des géographies et des temporalités hétérogènes, écartant les ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h48m31s)

ÉLECTIONS EN AFRIQUE, MIROIR DU MONDE Partie 4

Le but de cet atelier est de plaider en faveur de l’idée que les situations africaines apportent des lumières sur le fait électoral partout dans le monde. En effet, on assiste, depuis les années 1990, marquées par la fin des partis uniques, à une nouvelle expansion du nombre des élections au suffrage universel sur ce continent. La plupart du temps, ces expériences politiques sont identifiées par les chercheurs, soit comme des élections « pas comme les autres », soit comme des élections « sans choix », voire sans électeurs. Ou encore, comparées à la prétendue normalité démocratique occidentale, elles sont ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h48m35s)

SHS 3G - 15 janvier 2015

Dominique Boullier a publié un texte d’orientation pour des sciences humaines et sociales de troisième génération qui assumeraient le caractère spécifique du monde de données créé par le numérique en réseaux, sans le rabattre sur les sciences de la société ou les sciences de l’opinion (ni de l’économie, ni de l’individu). Toutes ces entités ont émergé dans des situations politiques, institutionnelles et techniques spécifiques, le Big Data fait émerger un autre monde, qui, pour l’instant, n’est pris en compte que par des agences spécialisées ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte