Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 130
Conférences

le (1h22m52s)

Matinée - Partie 1 - Catégoriser les acteurs des espaces d'interaction sino-africains

Intermédiaires, médiateurs, traducteurs ? Catégoriser les acteurs des espaces d’interaction sino-africains Intermediaries, mediators, translators? Categorizing the actors in Chinese-African spaces of interaction    Workshop / Journée d’étude ANR EsCA Espaces de la culture chinoise en Afrique / Chinese cultural spaces in Africa &  West African Traders as Translators Between Chinese and African Urban Modernities programme   (German Institute of Global and Area studies (GIGA) Journée d’étude ANR EsCA en partenariat avec le German Institute of Global and Area Studies, Hamburg Coordination scientifique : F. Bourdarias (Université de Tours/ ANR EsCA), A. Galitzine-Loumpet (ANR EsCA), L. Marfaing (GIGA) Cette journée a été retransmise en direct (live ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h18m35s)

Ouverture scientifique du colloque EsCA

Espaces de la culture chinoise en Afrique : diffusion, agencements, interactions Etudes du Soft power chinois en Afrique et des espaces socio-culturels ouverts par des communautés chinoises et africaines diversifiées Ce projet de recherche est le premier à l’échelle européenne à étudier les aspects socio-culturels d’une présence chinoise en expansion en Afrique. Au-delà des intérêts économiques et stratégiques plus ou moins maitrisés par les Etats, la diversité de ressortissants chinois (cadres des sociétés d’Etat, entrepreneurs, enseignants) capitalisant une expérience et des réseaux transnationaux et locaux multiples, suppose des ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h5m28s)

Espace, territoire et patrimoine culturel

Gabor SONKOLY est Docteur en histoire, diplômé de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) de Paris. Il est directeur d’études à l’Université Eötvös Lorand de Budapest (Hongrie), chef de département de l’Atelier-Centre franco-hongrois en sciences sociales, Budapest (Hongrie), et coordinateur général du programme ERASMUS "Territoires européens : Identité et développement", subventionné par la Commission Européenne. Ses recherches portent sur l'histoire urbaine, l'histoire du territoire, l'histoire du patrimoine culturel et la construction nationale (VIIIème et XXème siècles). Lors de cet entretien, Gabor Sonkoly définit, tout d'abord, l'histoire ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h15m29s)

Le tourisme et les institutions culturelles

L'irruption du tourisme culturel de masse, il y a une trentaine d'années, a pris au dépourvu musées, monuments et sites. C'est alors que les opérateurs professionnels du tourisme, détenteurs du choix des itinéraires et de l'organisation des visites de groupe, adaptant leurs programmes à des publics - cibles identifiés, ont pris une place dominante dans l'économie, l'image, la pratique et l'interprétation même du patrimoine. Tandis que musées et monuments n'incluaient pas les touristes étrangers dans leur mission éducative, considérant les groupes comme un mal nécessaire bien que convoité, - le marché du tourisme, en associant systématiquement voyage et visites contribuait ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h59m26s)

Dispositifs de représentation de l'exil

L’initiative Non-lieux de l’exil  (Fondation maison des sciences de l’homme) organise en collaboration avec l’Université d’Aix-Marseille (CIELAM, axe Transpositions) le colloque international : ETUDIER L'EXIL. Alors que le nombre des migrants dans le monde est estimé à près d’un milliard (migrants externes et internes) et que le nombre des déplacés à l’intérieur de leurs propres pays vient de dépasser celui de la Seconde guerre mondiale, ce qui entraîne de graves crises en Europe comme ailleurs, les sciences sociales et humaines se doivent de mieux comprendre ce qu’impliquent ces phénomènes sur le plan social comme sur le plan politique. Les réalités migratoires ...
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (2h13m0s)

L'économie des singularités

Une coproduction Université Paul Verlaine-Metz / Université Ouverte des HumanitésDeuxième partie de la Grande Leçon « La sociologie peut-elle aider à comprendre l’économie ? » Les auteurs vous proposent de rencontrer Lucien Karpik pour aborder avec lui la question de l’ économie des singularités.Le sociologue français Lucien Karpik est l’auteur d’un travail pionnier en matière de compréhension sociologique du marché. Ses recherches l’ont conduit dans un premier temps, à analyser de l’articulation État, profession et public qui caractérise le marché des avocats et de l’inadéquation, pour rendre compte du métier d’avocat, de la théorie traditionnelle du marché comme lieu de ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h14m15s)

Le droit de la famille

Après avoir tenté de cerner les divers sens du mot "famille", et l'avoir en particulier distingué de la notion de couple, l'exposé se propose de mettre en lumière les grandes tendances d'évolution actuelles du droit de la famille, qui sont l'égalité et la liberté. L'égalité se présente sous les deux formes de l'égalité des sexes, et de l'égalité des filiations. Ni l'une ni l'autre ne vont de soi. L'égalité des sexes se heurte aux rôles irréductiblement différents du père et de la mère dans la procréation. L'égalité des filiations bute, quant à elle, sur la diversité des situations parentales. Même ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h0s)

Autoritarisme politique et monde musulman - Nadine Picaudou

La formulation même du thème proposé : « Autoritarisme politique et monde musulman », m’interroge et me trouble à la fois. D’abord parce qu’en singularisant la notion d’autoritarisme politique, elle semble s’inscrire dans la postérité d’un lieu commun des représentations occidentales de l’Orient, le despotisme oriental, dont Lucette Valensi a montré ce qu’il devait à la République de Venise soucieuse de stigmatiser le rival ottoman. L’image a été reprise par Volney, l’un des pionniers du voyage en Orient, qui attribue la décadence historique de la Syrie à la tutelle despotique d’Istanbul. Mais la formule présente surtout l’inconvénient majeur de mettre ...
Voir la vidéo
Conférences

le (56m0s)

Regards européens sur l’Islam (19e – 20e siècle) - François Pouillon

Il est possible de parler de regards européens sur l’islam comme du développement, en Occident, d’une curiosité, puis d’une connaissance articulée qui, progressant avec le temps, a conduit à une meilleure compréhension de civilisations lointaines - et, pensait-on un peu, à un rapprochement entre les peuples. La vigoureuse récusation lancée par Edward Saïd dans son Orentalism (1978), qui analyse cette connaissance comme un instrument de domination, dans le cadre d’un projet colonial, invite à une remise en question. Nous souhaitons le faire, sans suivre la thèse d’Ed. Saïd cependant, mais en ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte