Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 16083
Vidéocours

le (12m44s)

"De la théorie à la pratique de l'Anthropologie Visuelle" David Mac Dougall (Partie 3/3) : Questions - réponses

Le cinéaste propose de répondre à certaines questions qui éclairent sa pratique du cinéma anthropologique : 1. L'anthropologue doit-il être un cinéaste ? 2. Y a t-il une convergence entre l'anthropologie contemporaine et le cinéma ? 3. Quelles différences entre le film et le texte 4. Quelles relations entre le cinéaste, le sujet et le spectateur 5. L'écriture est-elle conçue uniquement au montage ? 6. Quelle type de connaissance propose l'anthropologie visuelle ?
Voir la vidéo
Entretiens

le (5m35s)

Michel Haïssaguerre, entre rythmes et musicalité

A l’occasion de la création de l’Institut Hospitalo-Universitaire LIRYC (Institut de Rythmologie et de Modélisation Cardiaque) dont il est à l’origine, le 2e volet de notre série Trip TIC Scientific est consacré à l’éminent cardiologue Michel Haïssaguerre. Pris dans ses différentes acceptions, le mot « lyrique » nous ramène à l’expression d’une musicalité, d’une rythmique qu’il est aisé de mettre en relation avec le travail du Pr Haissaguerre sur les rythmes cardiaques. Cette terminologie est donc le point de départ d’une plus large présentation de ses projets et recherches. Pensée comme ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h16m35s)

La biodiversité à Paris

Les scientifiques distinguent trois niveaux d'organisation de la biodiversité : la biodiversité au niveau des écosystèmes (les grands systèmes de fonctionnement de la planète, comme l'écosystème forêt tropicale, ou l'écosystème Camargue, par exemple), la biodiversité au niveau des espèces (l'ensemble des espèces animales, végétales, microbiennes qui peuplent un écosystème) et, enfin, la biodiversité au niveau génétique (qui exprime les différences génétiques entre les individus d'une même espèce). En général quand on parle de biodiversité, c'est souvent en référence aux milieux dits « naturels » et peu perturbés par l'homme. Qui n'a pas entendu parler de l'extraordinaire richesse en biodiversité des ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (52m15s)

Ebola is not a laughing matter

For a humanized response to Viral Hemorrhagic Fever epidemicsComment parer à une urgence médicale tout en respectant les coutumes et les croyances d'une population ? Et comment sensibiliser des familles en détresse aux dangers d'un virus meurtrier ? Retour au Congo sur les lieux d'une épidémie effrayante. Ebola : un virus redoutable qui tue 85 % des personnes infectées. En 2003, l'épidémie de fièvre hémorragique dont il est le responsable a fait cent cinquante-sept victimes, dans les villages isolés du nord du Congo, avant d’être contrôlée. C’est dans cette région, à plusieurs journées de piste de la capitale Brazzaville, que la caméra ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h12m0s)

Ville compacte, ville diffuse - Francis Beaucire

La forme des villes, entendue comme la forme de l'espace urbanisé et de la répartition de ses fonctions, a évolué au fil du temps en fonction des opportunités offertes par les moyens de transport mis à la disposition des citadins grâce à l'innovation technologique et l'investissement économique : la forme des villes résulte pour une bonne part d'un système d'accessibilité, qui a tendu à son étalement et à sa fragmentation géographique. Mais ce modèle dominant n'est pas le seul : dans les mêmes conditions, la ville compacte s'est parfois maintenue dans son principe, au point de représenter un contre modèle, ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (16m32s)

Chronique des Pygmées Babongo, avril - mai 2008 (Gabon) : façonnage d’un nouveau-né qui n’a pas uriné sur son père

ACTEURSLe nouveau-né de quelques heures, encore sans nomTsingi Merline, l'accouchéeInanga Pauline, la sage femme aux 43 naissancesMicoumbi Zita, "Bébé", la soigneuse, soeur de l'accouchéeMoghoussi Martine, la grand mère maternelle de l'accouchéeLisoumbou Antoinette, la mère du papaOmbanda Mignon, le grand frère du nouveau-néMongala Hélène, soeur de la grand mère maternelleSylvie Moghini, la mère de l'accouchée&Ombanda Love, le pèreTRADUCTION DE L'ADOUMAOmbanda Love Nanda JurielCAMÉRA-AUTEUR-RÉALISATEURAlain EpelboinASSISTANTJean Blaise Matzanga, "Makunza"DESCRIPTION-TRANSCRIPTION<p>Pendant la nuit du quartier Mabouli de Doumé, Tingi Merline a accouché sans difficultés d’un bébé de sexe masculin. La mère de l’accouchée est accueillie par les enfants. Dans ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h16m46s)

Vivre dans la rue - Jacques Hassin

Les gens des ruesDes gens vivent dans les rues de nos villes. C'étaient les Gueux, les Va-nu-pieds, les Inutiles au monde. Ce sont les Sans domicile fixe, les Clochards, les Zonards. Ils seraient aujourd'hui 10 à 15000 à Paris, dont 15% de femmes. Comment ces personnes vivent-elles ? Et comment peut-on les aider ?Comment vit-on dans la rue ?J'évoquerai ici l'expérience qui peut être celle de ces gens. Je le ferai depuis ma place de soignant, qui m'offre une vision forcément partielle. Certains signes permettent cependant de saisir, de l'extérieur, ce que vivent ces personnes. Ils concernent en particulier le ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (48m48s)

Débat sur la mise en scène documentaire (Penser le cinéma documentaire, leçon 4, 2/2)

Un débat organisé à partir de l'ouvrage de François Niney : "Le documentaire et ses faux-semblants" qui interroge la nature des images à la télévision et au cinéma. A quoi reconnaît-on un documentaire ? Qu'est-ce qui distingue, à l'écran, le monde réel d'un monde fictionnel ? Entre ceux qui croient aveuglément à l'objectivité des prises de vue (actualités ou archives) et ceux qui leur dénient toute vérité, n'y voyant que "mise en scène", le chemin est étroit et parfois sinueux (du fait que s'y croisent réel et imaginaire) mais c'est celui que ce livre cherche à tracer. Aucune prise de ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (32m26s)

Le Documentaire et les images d'archives (Penser le cinéma documentaire : leçon 5)

De DzigaVertov à Frédéric Rossif, en passant par Alain Resnais et Chris Marker, de grandes signatures se sont prêtées à cet exercice bien particulier, qui consiste à faire un film sans tourner une seule image, un film qui va s’écrire entièrement sur la table de montage. Ce n’est pas pour rien qu’on appelle bien souvent les documentaires d’archives des « films de montage ».Images d’actualité, émissions de télévision, archives industrielles, militaires, éducatives, films de famille, d’explorateurs ou d’ethnologues, les terrains de chasse du documentaire d’archives sont diverses et variées. Mais quelque soit l’origine du fonds qui va constituer la matière ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte