Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 17833
Conférences

le (21m30s)

SEGAMED 2014 : Gamification et application en santé : it’s science and it’s art

Titre : Serious games en médecine et santé (SeGaMed 2014) : Gamification et application en santé : it’s science and it’s artIntervenante : Anna SortRésumé :Session 4 : Gamification et adaptation des designsModérateurs : Jérôme Leleu (Paris) et Sandra Faggioni (Valenciennes)1. Jean-Yves Plantec (Toulouse) – Generic-SG : générateur de serious games2. Jean-Yves Plantec (Toulouse) – Cas cliniques virtuels pour l’enseignement de gériatrie3. François Roucoux (Belgique) - Transformation et adaptation de modèles décisionnels médicaux probabilistes en simulations de cas cliniques réalistes, interactives et ludiques4. Julien Delamarre (Rouen) – Conception d’un serious game de mise en questionnement éthique : retour d’expériences5. Anna ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (7m51s)

6. Prises accessoires et biodiversité : les pêcheurs capturent-ils toujours les espèces convoitées ?

Laurent Dagorn pose le problème des prises accessoires dans le domaine de la pêche. Ces prises correspondent à ce qui est prélevé au milieu marin mais non recherché par les pêcheurs. Après avoir défini les termes de cette problématique, il expose quelques orientations et actions qui permettraient d'accroître l'efficacité de la pêche.
Voir la vidéo
Conférences

le (41m59s)

Quelles représentations de la Grande Guerre sur les monuments aux morts peints des paroisses en Pays de la Loire ?

Quelles représentations de la Grande Guerre sur les monuments aux morts peints des paroisses en Pays de la Loire ?  Les monuments aux morts des paroisses constituent aujourd'hui un élément oublié dans le paysage commémoratif de la Grande Guerre. L'emplacement à l'intérieur des églises, l'absence d'archives, l'importance de la production sérielle expliquent sans doute le faible intérêt porté à ces monuments. Pourtant une soixantaine de mémoriaux peints se détachent de cette production de masse et marque l'intérêt des artistes et des commanditaires pour se souvenir de manière originale. Ces œuvres ...
Voir la vidéo
Conférences

le (32m52s)

Représenter la mort d'un fils : l'expression d'un deuil de guerre dans les vitraux du maître-verrier Albert Echivard (1914-1939)

Tombeau de lumière. Le deuil de guerre du maître-verrier Albert Echivard (1914-1939)  En 1914, Albert Échivard est un maître-verrier de renommée nationale qui a contribué à la renaissance de la verrerie mancelle initiée dans la 2e moitié du XIXe siècle. Son fils, Maxime, élève de l’École des Arts décoratifs de Paris, commence lui-même une œuvre personnelle au début des années 1910. Conscrit depuis deux ans au moment de la déclaration de guerre, il est porté disparu dans la Somme le 2 octobre 1914. Dès lors, son père ne va cesser d’entretenir ...
Voir la vidéo
Conférences

le (37m48s)

Les guerres mondiales dans l’œuvre de Pierre Bouchaud

Les guerres mondiales dans l’œuvre de Pierre Bouchaud  Comme nombre de ses contemporains, l’abbé Pierre Bouchaud, peintre et fresquiste, a été marqué par les deux guerres mondiales du XXe siècle. Bien qu’il n’ait pas connu le front, ces tragiques événements ont alimenté son inspiration religieuse transcrite dans un réalisme du quotidien. Il a peint au moins trois monuments aux morts en mémoire des soldats de la guerre de 1914-1918. Il a inséré le souvenir des bombardements les plus meurtriers de la ville de Nantes lors de la seconde guerre mondiale dans ...
Voir la vidéo
Conférences

le (47m7s)

Une œuvre d'art totale au service de la propagande française ? Le "Panorama des crimes allemands" (1916)

De la représentation à la recréation : l’expérience immersive du Panorama de la guerre (1916) Cet article s’intéresse au Panorama de la guerre, projet proposé en avril 1916 au ministère des Affaires étrangères par un collectif d’artistes, et destiné à servir la propagande française dans les pays neutres, en particulier aux Etats-Unis. Noël Dorville (1874-1938) et Emile Othon Friesz (1879-1949), à l’origine du projet, imaginent d’intégrer ce panorama itinérant à un surprenant « camp de la guerre » (ou War fair) accueillant des attractions militaires. Après ...
Voir la vidéo
Conférences

le (39m55s)

La photographie mobilisée, 1914-1918.

La photographie mobilisée, 1914-1918   Á la veille de la Première Guerre mondiale, la photographie connaît une certaine démocratisation comme pratique privée et comme support de communication dans la presse généraliste et spécialisée. Elle permet de donner à voir ce que l’on présente alors encore souvent comme « la réalité ». Le conflit qui s’ouvre en août 1914 accélère davantage sa diffusion du fait même d’une demande publique et privée de voir ce qui se déroule, d’en donner une représentation visuelle la plus réaliste possible, de conserver enfin les souvenirs du ...
Voir la vidéo
Conférences

le (32m33s)

La Première Guerre mondiale dans la bande dessinée et l'album contemporains pour la jeunesse

La première guerre mondiale dans la bande dessinée et l'album contemporains pour la jeunesse   Longtemps supplanté par la Seconde Guerre mondiale dans l’édition pour la jeunesse, le conflit de 14-18 suscite un regain d’intérêt sans précédent depuis une quinzaine d’années, notamment dans la production romanesque, mais aussi dans deux formes particulièrement prisées du jeune public : la bande dessinée et l’album. On peut donc s’interroger sur les causes et les enjeux de cette résurgence qui va certainement au-delà d’un simple motif commercial lié à la célébration du Centenaire. L’intérêt principal ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte