Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 675
Séminaires

le (1h36m53s)

"Une analyse du discours en interaction : les débats télévisés au prisme de l’étude du discours rapporté" par Domitille Caillat

« Ne jouons pas à ce petit jeu des citations » « Vous avez l’art de la caricature fondée sur l’exploitation des petites phrases » « Pff, allez, vous avez toujours un socialiste qui vous sert de référence, hein, ça c’est aussi votre méthode ; vous avez déjà cité Martine Aubry, maintenant Manuel Valls, maintenant Laurent Fabius ! » « Ce n’est pas ce que j’ai dit ; ne déformez pas mes propos » Tirées des débats de l’entre-deux-tours des présidentielles françaises, ces phrases font suite à l’utilisation par le candidat adverse de différentes formes de discours rapporté, dont elles dénoncent (plus ou moins explicitement) ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h30m4s)

Grégory Schütz, D’Augustodurum à Bayeux. Synthèse des connaissances sur la ville à l’époque gallo-romaine

Cette communication se propose de faire le point sur nos connaissances sur les origines gallo-romaines de Bayeux (Calvados). Si la ville est en effet notoirement connue pour sa Tapisserie du XIe s., pour son patrimoine bâti médiéval et moderne, notre perception des premiers temps de l’agglomération pendant l’Antiquité restait jusqu’à présent assez floue. Fort de nombreuses découvertes archéologiques menées ces trente dernières années et de la reprise d’un certain nombre de données acquises au XIXe s. et au début du XXe s., l’exploitation des archives du sous-sol nous permet désormais de dessiner un portrait plus détaillé de cette capitale de ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h17m48s)

« Histoire de la phrase française » par Gilles Siouffi

"Qu’est-ce qu’une phrase? À cette question simple, on aurait envie de répondre comme le faisait Augustin d’Hippone (ive siècle) lorsqu’on lui demandait ce qu’était le temps: «Si on ne me pose pas la question, je le sais. Si on me la pose, je ne le sais plus…» Voilà pourquoi les contributeurs de cette Histoire de la phrase française (Actes Sud, 2020), ont considéré que, plus qu’une définition, la phrase française méritait une « histoire ». Nous verrons dans cette présentation, après une position théorique du problème, ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (26m7s)

« Doxa et contre-doxa dans la construction du territoire discursif du Front National (2000-2017) » par Camille Bouzereau (UPVM, Praxiling)

Au croisement de deux méthodes, l’analyse de données textuelles et une linguistique centrée sur les dimensions syntaxiques, énonciatives et pragmatiques des faits de langue, cette communication présentera les principaux résultats de notre thèse intitulée « Doxa et contre-doxa dans la construction du territoire discursif du Front National (2000-2017) ». Le corpus d’étude se divise en cinq bases de données. La première base repose sur les discours lepéniens sur l’intervalle 2000-2017, la seconde sur les communiqués FN de 2015 et les trois dernières sur les discours des ...
Voir la vidéo
Travaux pratiques

le (47m53s)

Prévention et répression du plagiat

Dominique Deville de Periere (PU-PH) Faculté d'Odontologie de l’université de Montpellier, , reçoit Philippe Amiel, sociologue docteur en droit et juriste français spécialiste des questions de santé, avocat au barreau de Paris. La conférence s'est déroulée à la Faculté d’odontologie de Montpellier le 5 mars 2021 sur le thème « Prévention et répression du plagiat »Philippe Amiel est un Sociologue et juriste de la santé ; Chercheur associé à l’UMR 1123 Inserm/Univ Paris « ECEVE » (santé publique) ; Président du Collège de déontologie de l’Inserm ; Membre du Comité d’évaluation éthique de l’Inserm (CEEI), vice-président du Comité éthique et ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h42m47s)

" En un mot ou en deux, quelles différences ? Etude de deux expressions formées sur le substantif mot "

Au fil de son discours, un locuteur peut être amené à parler de sa propre énonciation. Il peut la renforcer, la spécifier, la commenter, en un mot, exprimer différentes attitudes vis-à-vis de ce qu’il est en train de dire. Ce marquage énonciatif est une valeur ajoutée qui conditionne le sens de l’énoncé et son entendement. Nombre de « petits mots », d’expressions plus ou moins figées assurent cette fonction au premier rang desquels figurent notamment les expressions énonciatives (Perrin, 2012) et les marqueurs discursifs (Dostie et Lefeuvre, 2017). Si plusieurs ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte