Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1416
Conférences

le (1h6m37s)

Les illusions de la famille

L'histoire de la famille des dernières décennies se raconte comme celle d'une épopée ayant libéré femmes et enfants du joug du mariage napoléonien. Egalité entre les époux et entre les enfants, banalisation du concubinage, reconnaissance des couples homosexuels, explosion des familles recomposées et des nouvelles techniques médicales de procréation ; bref, tout un monde débarrassé des injustices et des rigueurs anciennes, permettant à chacun d'organiser son existence selon son désir et ses sentiments. C'est sur ce ton triomphant que l'on vient de fêter le bicentenaire du Code civil, sorte de carcan dans lequel on avait enfermé l'amour, la liberté et ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h1m29s)

Le mécanisme de repliement des molécules

Ce terme désigne le mécanisme par lequel une macromolécule linéaire (par macromolécule on entend un enchaînement linéaire de motifs moléculaires) acquiert une structure tridimensionnelle. Un tel mécanisme est particulièrement important dans le domaine du vivant car une fois synthétisées c'est par ce processus que les protéines acquièrent la structure qui va leur permettre de remplir une fonction précise au sein de la cellule. Ce mécanisme a attiré l'attention de nombreux chercheurs du fait de son importance cruciale en biologie mais aussi du fait du formidable problème computationnelle que représente la prédiction de la structure tridimensionnelle de ces objets à partir ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (26m44s)

Entretien avec Alfredo Espinoza (Rencontres 2011)

Alfredo Espinoza est le saxophoniste et clarinettiste chilien dont le film Escape al silencio, du cinéaste Diego Pequeño, raconte la singulière trajectoire professionnelle. Il a joué dans les années 70 dans des groupes français tels que "les Haricots Rouges" ou "les Pieds de Poule", puis il est rentré au Chili. Dans cet entretien, il revient sur sa formation de musicien, en Argentine, où il a passé une bonne partie de sa jeunesse.Entretien réalisé par Odile Bouchet,Traduction et transcription : Alessandra Doronzo, Ana Martinez, Thomas Sérignat et Marion Coustau.
Voir la vidéo
Entretiens

le (15m38s)

Entretien avec Carlos César Arbeláez (Rencontres 2011)

Carlos César Arbeláez, cinéaste colombien qui a eu le prix de Cinéma en Construction [Rencontres Cinémas d'Amérique latine de Toulouse], présente son premier long métrage de fiction, Los colores de la montaña, qui montre à travers des enfants, une relation d’amitié située dans les très difficiles circonstances que vivent les paysans des villages d’Antioquia, zone très affectée par la guerre et les déplacements de population. Le projet a mis une dizaine d’années à se réaliser, le travail avec les enfants est très gratifiant mais exige une grande patience, et le film a du succès en Colombie et en France aussi.Carlos ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (22m9s)

Autour de Norbert Elias (2) La réception de Norbert Elias

Elias est encore aujourd'hui relativement ignoré aux Etats-Unis et en Angleterre. La recherche sur l'oeuvre d'Elias s'est surtout développée en Europe continentale (Allemagne, France, Italie, Pays-Bas). La valorisation de ses hypothèses trouve une partie de son explication dans l'opposition aux positions établies des mandarins de la sociologie et de l'histoire. La variété des sujets abordés en fait une oeuvre très agréable et de lecture facile. Néanmoins, les problématiques qu'Elias n'a cessé de retravailler et d'approfondir font aujourd'hui l'objet d'une réévaluation critique. Certains chercheurs mettent fortement en question la linéarité tendancielle de son modèle de « processus de civilisation » ; ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h37m3s)

Le métier de sociologue

Pour la plupart des étudiants de premier cycle, la sociologie s'apparente davantage à une propédeutique aux concours administratifs qu'à un débouché vers le métier de sociologue. Une enquête menée par Odile Piriou auprès d'étudiants en sociologie a montré qu'ils ne s'identifient guère à des "sociologues". Ce n'est pas le cas pour leurs confrères de "philo", de "psycho" ou encore "d'éco". Et si l'identification s'opère, c'est en référence au sociologue "académique" de l'université ou du Cnrs. Dans ce programme, plusieurs sociologues et des doctorants en sociologie exposent les "ficelles" ou les écueils de leur métier qu'ils l'accomplissent dans l'enceinte de l'université ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h18m46s)

Islam de France, Islam en France - Bernard Godard

L’implantation de la religion musulmane en France est une réalité qui rend le débat sur sa nature exogène ou endogène un peu dépassé. La lancinante question de son incongruité apparente dans le paysage religieux hexagonal est surtout posée par les nostalgiques d’un certain gallicanisme ou encore par les frileux gardiens d’une laïcité ombrageuse. Plus de la moitié des musulmans de France est de nationalité française, dont une partie non négligeable est née en France. Les multiples tentatives qui depuis plus de dix huit ans, ont cherché à institutionnaliser un certain islam de France finissent, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h18m0s)

La charia et les transformations du droit dans le monde musulman - Jean-Philippe Bras

Composante essentielle de l’Islam et de l’identité islamique, le droit musulman tire ses fondements du Coran et des hadiths rapportant les dits et actions du Prophète. Droit tributaire de la révélation, il s’appuie sur un corpus de textes de référence, et valorise la tradition (sunna du Prophète) dans les pratiques juridiques. Il en résulte une représentation statique, immuable et unifiée du droit musulman, autour de la notion de charia, un discours récurrent et « purificateur » du retour aux sources, que l’on retrouve dans une part de la rhétorique islamiste mais aussi dans une certaine vision occidentale de l’Islam. Cependant, ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (3h2m0s)

La société sans qualités ?

Ce programme est le quatrième chapitre d’un cours de sociologie sur « La société à l’aube du XXIème siècle ».Sous le mode de la conversation, Jean-Yves Trépos, Christelle Stupka et Sabrina Sinigaglia-Amadio nous proposent d’aborder notre société et le passage du XXème au XXIème siècle par le biais de la question de « la société sans qualités ? » Ils abordent les écrits et les réflexions de Robert Musil, Richard Sennett, Pierre Bourdieu, Karl Mannheim, entre autres auteurs, afin de nous proposer quelques réflexions sur l’homme sans qualité (sans emploi, sans domicile, sans papier, etc.)Notre société contemporaine serait-elle sans classes ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte