Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1643
Conférences

le (3h12m3s)

ÉLECTIONS EN AFRIQUE, MIROIR DU MONDE Partie 2

Le but de cet atelier est de plaider en faveur de l’idée que les situations africaines apportent des lumières sur le fait électoral partout dans le monde. En effet, on assiste, depuis les années 1990, marquées par la fin des partis uniques, à une nouvelle expansion du nombre des élections au suffrage universel sur ce continent. La plupart du temps, ces expériences politiques sont identifiées par les chercheurs, soit comme des élections « pas comme les autres », soit comme des élections « sans choix », voire sans électeurs. Ou encore, comparées à la prétendue normalité démocratique occidentale, elles sont ...
Voir la vidéo
Conférences

le (3h10m24s)

Table ronde - Une région dévastée à reconstruire

Japon : l'après-désastre sont deux tables rondes organisées par le Programme Japon de la Fondation Maison des sciences de l'homme. Un an après la triple catastrophe du nord-est du Japon (séisme magnitude 9, tsunami, accident nucléaire à Fukushima) où 20.000 personnes ont trouvé la mort, de multiples questions restent en suspens. Comment évaluer les conséquences, visibles et invisibles, de ces catastrophes ? Comment faire face aux multiples problèmes, matériels, sociaux, humains, qui restent encore à résoudre ? Du point de vue de différentes disciplines - littérature, sociologie, journalisme, urbanisme, architecture - plusieurs observateurs et spécialistes apportent un éclairage sur ces questions ...
Voir la vidéo
Conférences

le (3h1m25s)

Les thématiques transversales. Présentation des chercheurs invités à la poursuite de l’Atelier

Thème d’actualité, la question du « Grand Paris » ou de « Paris Métropole » est aujourd’hui au cœur des préoccupations des scientifiques et des techniciens et il est porté plus que jamais par les acteurs politiques. Le rapport entre la zone centrale hyperdense et les territoires de la première et de la deuxième couronne et, implicitement, la question clef de la gouvernance métropolitaine, font ressurgir toute une série de problèmes : des différences territoriales trop marquées entre Paris et les communes de banlieue, entre les centres anciens et les pôles nouveaux, entre l’Est et l’Ouest, et au sein même ...
Voir la vidéo
Conférences

le (3h33s)

Le sujet exilique

L’initiative Non-lieux de l’exil  (Fondation maison des sciences de l’homme) organise en collaboration avec l’Université d’Aix-Marseille (CIELAM, axe Transpositions) le colloque international : ETUDIER L'EXIL. Alors que le nombre des migrants dans le monde est estimé à près d’un milliard (migrants externes et internes) et que le nombre des déplacés à l’intérieur de leurs propres pays vient de dépasser celui de la Seconde guerre mondiale, ce qui entraîne de graves crises en Europe comme ailleurs, les sciences sociales et humaines se doivent de mieux comprendre ce qu’impliquent ces phénomènes sur le plan social comme sur le plan politique. Les réalités migratoires ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h59m26s)

Dispositifs de représentation de l'exil

L’initiative Non-lieux de l’exil  (Fondation maison des sciences de l’homme) organise en collaboration avec l’Université d’Aix-Marseille (CIELAM, axe Transpositions) le colloque international : ETUDIER L'EXIL. Alors que le nombre des migrants dans le monde est estimé à près d’un milliard (migrants externes et internes) et que le nombre des déplacés à l’intérieur de leurs propres pays vient de dépasser celui de la Seconde guerre mondiale, ce qui entraîne de graves crises en Europe comme ailleurs, les sciences sociales et humaines se doivent de mieux comprendre ce qu’impliquent ces phénomènes sur le plan social comme sur le plan politique. Les réalités migratoires ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h53m39s)

Espaces exiliques

L’initiative Non-lieux de l’exil  (Fondation maison des sciences de l’homme) organise en collaboration avec l’Université d’Aix-Marseille (CIELAM, axe Transpositions) le colloque international : ETUDIER L'EXIL. Alors que le nombre des migrants dans le monde est estimé à près d’un milliard (migrants externes et internes) et que le nombre des déplacés à l’intérieur de leurs propres pays vient de dépasser celui de la Seconde guerre mondiale, ce qui entraîne de graves crises en Europe comme ailleurs, les sciences sociales et humaines se doivent de mieux comprendre ce qu’impliquent ces phénomènes sur le plan social comme sur le plan politique. Les réalités migratoires ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte