Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 122
Label UNT Documentaires

le (35m34s)

Sous le plus haut plateau du monde

En septembre 1998, une cinquantaine de chercheurs et de techniciens chinois et français sont réunis à Gonghe, petite bourgade au nord du plateau tibétain, pour une des plus vastes opérations d'études sismologiques organisées en Chine : étudier la croute terrestre sur un trajet long de près de 1000 km. Dans des conditions difficiles, les deux équipes vont placer 240 stations sismiques tous les 5 km entre Gonghe et Yushu. Ces enregistreurs vont mémoriser les ondes produites par des tirs de plusieurs tonnes d'explosifs enterrés par forage. Parallèlement a lieu une autre expérience de sismologie : il s'agit d'enregistrer les ondes ...
Voir la vidéo
Label UNT Travaux pratiques

le (3m46s)

Glissements de terrains (2003)

En référence à un tremblement de terre qui s'est produit en Algérie, Arnaud LEMAISTRE, médiateur scientifique au département sciences de la Terre du Palais de la découverte, montre une maquette permettant de simuler le mécanisme de rupture entre deux failles. Cette maquette est constituée de deux pièces en bois superposées présentant une surface de contact rugueuse. Si l'on tire sur la partie supérieure par l'intermédiaire d'un fil élastique, un glissement apparaît à un certain moment. On constate que les intervalles de temps qui séparent deux déclenchements successifs du glissement sont très variables. C'est ce caractère saccadé non reproductif qui empêche ...
Voir la vidéo
Conférences

le (38m28s)

Ouverture du colloque

L'intégrité scientifique : parlons-en !L’intégrité scientifique est une valeur fondamentale dont la défense nécessite vigilance et exigence de la part de l’ensemble des acteurs de la recherche. En janvier 2015, la Conférence des Présidents d'Université (CPU) et les grands organismes de recherche publique (CNRS, CIRAD, INSERM, INRA, INRIA, INED, Institut PASTEUR, Institut CURIE) ont signé une charte nationale de déontologie des métiers de la recherche. Cet engagement des institutions, doit se traduire par une mobilisation de la communauté et conduire à des actions de sensibilisation à tous les niveaux de la ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h45m40s)

Les banquets en Mésopotamie : textes et images

Sur la pratique des banquets, la Mésopotamie a fourni, pour les époques historiques, des corpus de textes et d'images relativement abondants. Or les deux types de sources sont (comme toujours) très inégalement répartis dans l'espace et le temps et ne se complètent pas nécessairement. Ainsi, à l'époque dynastique archaïque, les représentations de banquets sont nombreuses, notamment sur les sceaux-cylindres, mais l'interprétation des scènes demeure parfois délicate et quasiment aucun texte de cette période n'aborde la question. Inversement, les textes de Mari, au début du IIème millénaire, livrent des relations de repas festifs dans les cours amorrites ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h42m48s)

Préparer, cuire, consommer la nourriture. De la fouille à l’interprétation. À partir d’exemples syriens (Néolithique précéramique et Age du Bronze)

«Boire et manger il y a 10000 ans». La question est posée à propos d’un site: Jerf el Ahmar (moyen Euphrate) où se détectent les premières cultures de céréales. Le traitement, le stockage et la consommation des végétaux est attestée par des vestiges en place très explicites: matériel de mouture, restes carbonisés notamment. Mais les habitants du site sont surtout de gros consommateurs de viande, et surtout de gros gibier. Il semble que la préparation des végétaux se soit faite à l’intérieur des maisons, alors que celle des viandes ait eu lieu plutôt à l’extérieur et de façon collective. (D. ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h21m38s)

Le complexe palatial de Babylone au premier millénaire av. J-C.

Au premier millénaire, Babylone est considérée comme la plus grande ville de Mésopotamie et compterait 100 000 habitants. S’étendant sur environ 850 hectares, elle est composée de dix quartiers, traversée par l’Euphrate et protégée par une double muraille. Babylone se distingue surtout par son statut de ville des dieux et de capitale religieuse de la Babylonie. Elle présente ainsi la particularité d’abriter d’une part le sanctuaire du dieu Marduk, la divinité principale du panthéon babylonien au premier millénaire, et d’autre ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (6m59s)

L’archéologie environnementale

L’archéologie environnementale regroupe un vaste éventail d’approches scientifiques qui ont pour objectif commun d’étudier les interactions sur le temps long entre les sociétés humaines et leurs environnements. Le matériel d’étude consiste le plus souvent en « écofacts » (bois, graines, pollens, os, coquillages, roches et sédiments) ou artéfacts (industrie osseuse ou lithique, céramique) retrouvés sur les sites archéologiques ou dans des milieux naturels (sols, alluvions, sédiments lacustres et marins). L’approche environnementale en archéologie met en évidence la gamme des interactions et interdépendances socio-écologiques qui a évoluée avec le temps, et qui par conséquent, influent tant sur les sociétés que sur ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h25m0s)

L’artisanat du métal à Alep, 2006-2010. Le présent archaïque est-il un témoin fiable du passé ?

La recherche sur le travail du métal à Alep a pris forme avec l’ambition initiale de comparer les ateliers encore en place entre 2004 et 2009, avec les mêmes activités à d’autres époques en milieu urbain. La métallurgie traditionnelle actuelle constitue un système d’éléments en interaction dans la ville. L’analyse croise les aspects techniques (les processus de fabrication) et fonctionnels (l’organisation du travail dans l’atelier et les attitudes corporelles), avec une réflexion sur l’organisation générale de l’espace en rapport avec des considérations culturelles et sociales et avec le fonctionnement des pouvoirs urbains. L’enquête a porté sur des ateliers ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte